auteur
La rédaction

Du même auteur

> article suivant

Les fantômes de Cathkin Park

> article précédent

Copa America 2015 : Le Groupe A

Spirales de la meilleure performance comique / dramatique

Quand ils ne nous ont pas fait rire, ils nous ont fait pleurer. Les artistes étaient nombreux cette saison et la concurrence rude. Mais chacun renferme en lui un peu de génie...

Partager

 

Spirale de la meilleure performance comique

 

Gervais Martel pour la remise au goût du jour de "J'ai bien fait tous mes devoirs mais mon chien les a mangés"

Une compilation rétrospective de toutes les déclarations de Gervais Martel serait aujourd’hui peu flatteuse pour le dirigeant sang et or... et ça tombe mal puisque celle-ci existe: les supporters de son propre club n'ont en effet pas résisté à la tentation. Depuis l’été dernier, il s’est évertué à affirmer que l’argent arriverait, bientôt, demain, ou après-demain, ou la semaine prochaine, multipliant les excuses bidons au passage (jour férié en Azerbaïdjan, erreur dans le code IBAN...). Au final, hormis un petit virement en cours de route, il n'en aura pas vu la couleur, et on ne sait pas s'il faut ranger Gervais Martel dans le camp des trompeurs ou celui des trompés. Si l'on était méchant, on dirait qu'il est en fait dans celui des trompettes.

 

Atout: Cela tempérera peut-être l'entrain de certains dirigeants face à l'arrivée d'un mécène obscure.
Faiblesse: Pour les supporters du RC Lens, c’est plutôt une performance dramatique.

 

Jean-Michel Aulas pour "Le tweet c fantastik"

Twitter n’est plus le même depuis que le président de l’OL l’a investi. Est-ce à dire que c’était mieux avant? Non, si l’on est supporter lyonnais et qu’on entre alors dans une des deux catégories qu’on croit distinctes mais qui sont en fait les mêmes: suivre JMA avec passion, ou suivre JMA en y mettant de la dérision. Et pour le reste du monde? Deux possibilités: y trouver chaque semaine des sources renouvelées de mépris légitimes, mais devoir faire face à la crainte de donner à JMA trop d’importance; y être indifférent, mais se surprendre s’amuser quand même un peu des facéties d’un président qui a su exploiter le média pour laisser une trace écrite de ses contestations débiles, entretenir la passion de ses supporters, et draguer sans aucune adresse ni pudeur.

 

Atout: Quelque chose du charme des enfants râleurs, excusés par l’immaturité.
Faiblesse: Une foi aussi mauvaise que l’orthographe.

 

 

 

 

Daniel Lauclair pour son imitation d’une imitation de Michel Leeb

L’exercice du doublage est un passage obligé du métier de journaliste télé. On s’efforce d’adopter le même ton que la personne traduite, et dans certaines rédactions certains sont même devenus des spécialistes du doublage de Marcelo Bielsa. Daniel Lauclair, lui, a poussé la logique plus loin. Complètement en roue libre, l’homme de terrain de France Télévisions a pris un accent espagnol pour doubler Luis Enrique, l’entraîneur du FC Barcelone. Ça donne une séquence déjà culte.

 

Atouts: Cela a permis de rappeler l’existence de Tout le Sport.
Faiblesse: Daniel Lauclair est presque aussi drôle lorsqu’il est en bord terrain.

 

 

 

 

Spirale de la meilleure performance dramatique

 

Fabrice Olszewski pour "Lost in Translation"

Le traducteur de Bielsa est un de ces nombreux et fameux personnages qui sont comiques involontairement, qui ne sont pas drôles grâce leur humour, mais marrants à leur dépens, en dépit de leur bonne volonté, indépendamment de leur intention. Mais tels les François Pignon moqués au départ et attachants à l’arrivée, n’est-ce pas eux qui sont dans le vrai, et le monde autour d’eux qui se trompe? Parfois largué mais toujours indispensable, Fab’, comme ses amis l’appellent peut-être, est devenu chaque semaine plus célèbre et attendu – il est pourtant resté fidèle à lui-même et a délivré à ceux qui ont suivi la série des conférences de presse de l’OM 2014-2015 une bien belle morale: fais ce que tu peux, et puis voilà.

 

Atout: La qualité du texte original.
Faiblesse: Une certaine approximation.

 

Laurent Blanc pour "Vous, les journalistes..."

Au départ c’était quand même pas mal tenté, cette volonté de ne pas complètement jouer le jeu des conférences de presse ("Vous commentez, et ensuite vous me demandez de réagir à vos commentaires..."), d'interpeller les journalistes dans le souci d’anticiper leur réaction, de tourner en dérision leurs lubies ("En France, on n’aime pas ceux qui réussit (sic)"), de prendre de haut les clichés divers et variés – en perdant ses nerfs parfois –, de la crise de PSG à l’impossibilité de tenir ses joueurs… Seulement voilà: ce n’était pas très bien joué, et le texte n’était pas très profond. La pièce n’a su creuser ni la piste de l’insolence, que l’on retrouve dans le cinéma de Mourinho par exemple, ni celle de la distance critique et de l’indifférence aux codes radicale proposée dans les oeuvres en VO sous-titrée de Bielsa.

 

Atout: À la fin, Blanc a gagné (sur le terrain).
Faiblesse: Cette comédie dramatique n’a pas le niveau Ligue des champions.

 

 

 

 

Mory Diaw pour “L’homme qui aimait les femmes”

Il y a quelques années, quand Twitter était moins utilisé que maintenant, certains ados s’en servaient comme d’un chat façon MSN. Parmi eux, des joueurs désormais professionnels, dont Mory Diaw, le plus involontairement drôle de tous. Le gardien parisien a ainsi laissé au monde des archives fantastiques, peuplées de centaines de tweets improbables, souvent à connotation sexuelle. Poète, auteur notamment de la saillie “y a de la chatte à Châtelet”, il a regretté deux jours plus tard, alors même que son club venait d’inventer une improbable histoire de piratage pour justifier la chose. Un grand moment de communication.

 

Atout: Certains ont pris la peine de compiler une partie de ses traits de génie.
Faiblesse: Son histoire est encore trop méconnue.

 

Zlatan Ibrahimovic pour "Achille Talon"

Cela a été l’un des grands feuilleton de la saison parisienne, qui a permis à nombre d’entre nous de découvrir un nouveau mot: la fameuse talalgie, cette mystérieuse blessure au talon qui a tenu Zlatan Ibrahimovic écarté des terrains pendant sept semaines et l’aurait gêné encore un peu après ça – même si le PSG a vite voulu "rassurer" les médias en leur envoyant moults vidéos de sa reprise de l’entraînement. On n’a toujours pas bien compris ce que c’était vraiment, a priori des inflammations au niveau du talon, mais on aura bien cru un moment que ce petit mot barbare allait avoir raison de la carrière du géant suédois. Elle s’est même retrouvé au coeur du conflit entre le joueur et son équipementier: a-t-il vraiment changé de chaussures parce qu’elles lui faisaient mal? Mystère et boule de gomme.

 

Atout: On connaît tous un petit peu mieux notre corps, maintenant.
Faiblesse: La talalgie aurait été beaucoup plus drôle si elle avait concerné les conséquences néfastes d’une question d’Olivier Tallaron.

 

 

 

 

Partager

Le foot français


Jérôme Latta
2020-11-10

Ligue 1 à dix-huit clubs : une bonne idée, de mauvaises raisons ?

Minichro – Le président de la LFP pousse l'idée d'une réduction de l'élite française à dix-huit équipes. Quelles sont les intentions derrière ce projet? 


Christophe Kuchly
2020-10-27

Ode à la deuxième division

Bibliothèque – Le Gros Livre de la Ligue 2 met en valeur cette division où se croisent stars en devenir ou sur la fin et joueurs moyens de clubs pas faits pour aller plus haut.


Jérôme Latta
2020-09-23

Double jeu à la française

On déplore le manque d'identité de jeu du football français, alors qu'il est surtout déchiré entre deux traditions qui n'ont jamais cessé de s'affronter. L'une a gagné les cœurs, l'autre des titres. 


>> tous les épisodes du thème "Le foot français"

Le forum

Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 11h20 - Born to lose : L'excellente parodie de L'Heure des pros dont on parlait récemment sur le fil politique aura... >>


Smells like Argentine spirit

aujourd'hui à 11h14 - dugamaniac : Je regarde pleins de vidéos de Maradona au grès des anecdotes que je lis ou j'entends. Sur et... >>


La Ligue des champions

aujourd'hui à 10h53 - shev2 : Plutôt que de parler des minables décisions partisanes au sein de la Ligue ou de la gestion... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 10h36 - AKK, rends tes sets : Ok, j’ai. Bilel « a donné » à un moment donné de mauvaises infos, donc, tu remettais en... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 10h29 - Pascal Amateur : Le Mossad pas emballé "Moussa Dembélé (OL), 23 tirs, 0 but, un manque de réussite record."... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 10h02 - 2Bal 2Nainggolan : C'est pas tout ça mais là coupe du monde de ski-panpan débute aujourd'hui à Kontoliahti.Une... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 09h55 - Mevatlav Ekraspeck : Favors a tout de même une plus grande intelligence de jeu que Whiteside pour pouvoir s'adapter à... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 09h38 - Pascal Amateur : Toujours. Ensemble. Hey ! Hey ! >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 01h42 - kelly : Divulgâchage Mandalorian *** Divulgâchage Mandalorian *** Divulgâchage Mandalorian ***... >>


Le fil prono

aujourd'hui à 01h36 - Westham : Coty Week 12 suiteChargers@BillsTitans@ColtsPanthers@Vikings... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)