> article suivant

Revue de stress #135

Thauvin 2013, un bras de fer pour un Ballon de plomb

Le vainqueur de cette année remporte avec une avance record un trophée que ses agents, mais aussi les dirigeants marseillais et lillois, doivent porter avec lui.

Partager

 

L'avantage d'un tel vainqueur, c'est qu'il permet de tordre le cou à l'idée que le Ballon de Plomb serait l'élection du "plus mauvais footballeur de Ligue 1". Avec Florian Thauvin, le malentendu est levé: quelle que soit la suite de sa carrière, il y a fort peu de chances que le plus jeune vainqueur de l'histoire du BdP (il va avoir vingt-et-un an dans quelques jours) devienne ce mauvais footballeur. En ce sens, le Marseillais s'inscrit plutôt, au palmarès, aux côtés de Fabrice Fiorèse (2004) et Benoît Pedretti (2005), eux aussi sanctionnés pour l'opportunisme de leurs choix de carrière. Mais cette fois, Thauvin a planté un nouveau jalon dans l'histoire du mercenariat des footballeurs en voulant rompre un contrat avant même d'avoir commencé à l'honorer. C'était trop, c'était plus que suffisant pour l'emporter avec une avance considérable, et un pied nickelé du mercato comme Florian Marange, son dauphin, n'y pouvait rien.
 

 

Ballon de Plomb 2013 Thauvin

 

Qu'on ne vienne pas dire que Thauvin l'a emporté sur sa notoriété: Issam Jemaa avait battu Yann M'vila, Moussa Maazou avait devancé André-Pierre Gignac, Yohann Demont n'avait fait qu'une bouchée d'Hatem Ben Arfa. Qu'on ne vienne pas non plus mettre ce titre sur le compte de la seule mobilisation lilloise: l'écart est trop conséquent, et il a été acquis dès les premières minutes du scrutin.


Plus vraisemblablement, cette victoire exprime l'exaspération très générale contre l'opportunisme des joueurs, opportunisme qu'on ne doit cependant pas leur imputer exclusivement. La comédie jouée par les dirigeants des clubs concernés est tout aussi édifiante, dans cette affaire: entre le manque de scrupules des uns (qui ne manqueront pas, en cas d'inversion des rôles, de geindre sur l'indignité des joueurs) et l'hypocrisie des autres (qui en ont profité pour réaliser une excellente opération financière), c'est le procès d'un football cynique qui est fait, un football insultant pour les supporters des deux camps et de tous les autres.
 

Le Ballon de Plomb, que beaucoup prennent plus au sérieux que nous-mêmes, n'a évidemment pas la vocation de rappeler les acteurs du football professionnel à un peu de raison. On se demande cependant quel message parviendrait à leur faire comprendre que le spectacle écœurant qu'ils donnent parfois finira bientôt par dégoûter ceux qui, au départ, aimaient le plus ce sport.
 

LE PORTRAIT DU VAINQUEUR
 


Les résultats du scrutin

4.673 votes confirmés par e-mail, exprimés du 3 au 10 janvier, soit 1.766 électeurs de plus que lors de l'édition précédente (sur une période comparable), 434 de moins qu'en 2011 (avec, alors, une semaine de plus pour voter).

 

Ballon de Plomb 2013;résultats du scrutin

 

Plus de la moitié des suffrages pour Thauvin, cela constitue une victoire écrasante qui relègue très loin Florian Marange et Jordan Ayew, au coude à coude sur les autres marches du podium avec moins de 14%. Les deux joueurs incarnaient deux conceptions opposées du trophée, le Bordelais pour un BdP "victime du foot" et le néo-Sochalien pour un BdP "tête-à-claque". Alou Diarra a résisté (9,2%), mais échoue dans la course au titre pour la troisième fois consécutive.


Joey Barton (4,7%) et David Bellion (3,7) se partagent les miettes. La non-attribution, qui avait atteint la deuxième place l'an passé, figure à la dernière position, ce qui suggère que la pénurie de candidats se mesure peut-être plus en quantité qu'en légitimité...
 


Le palmarès

2003 : Francis Llacer
2004 : Fabrice Fiorèse
2005 : Benoît Pedretti
2006 : Bernard Mendy
2007 : Matt Moussilou
2008 : Frédéric Piquionne
2009 : Mateja Kezman
2010 : Yohan Démont
2011 : Moussa Maazou
2012 : Issam Jemaa
2013 : Florian Thauvin

 

Partager

Le Ballon de Plomb


La rédaction
2015-01-19

Et le Ballon de Plomb est…

… annulé. Après onze ans d'existence chahutée, le diagnostic est tombé, fatal. Voici les raisons pour lesquelles nous préférons arrêter de décerner un trophée que nous ne reconnaissions plus vraiment. 


Zénon Zadkine
2014-01-03

Ballon de Plomb 2013, les candidats : Florian Marange

Un transfert désastreux, des déclarations plombesques: candidat inattendu, l'ex-Bordelais s'est mis dans la peau d'un favori.


A la gloire de Coco Michel et Mandandamadeus
2014-01-02

Ballon de Plomb 2013, les candidats : Florian Thauvin

Vainqueur d'un bras de plomb qui aura marqué une nouvelle borne dans le total mépris des footballeurs pour leurs propres contrats, le Marseillais mérite-t-il plus qu'une nomination?


>> tous les épisodes du thème "Le Ballon de Plomb"

Sur le fil

RT @_pitxitxi_: Voici celle du CU #OMFCGB https://t.co/1aVYzGRNmb

RT @_pitxitxi_: Banderole chez les Fanas #OMFCGB https://t.co/R6usOhylSK

RT @lemonde_sport: En Afrique, quand le rêve de football aboutit à « la traite d’êtres humains » https://t.co/zSTZOEXNpM

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 20h56 - manuFoU : Si le « sponsoring » se limite réellement à la prise en charge des frais engagés par un... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 20h53 - LYon Indomptable : Les gars,à la base, on connaît un certain nombre de nos insuffisances.Mais alors, quand on sort... >>


LA GAZETTE : Les gestes / Les antigestes

aujourd'hui à 20h51 - Tonton Danijel : Geste: la double parade de Zelazny, qui permet d'éviter l'ouverture du score messine.Antigeste:... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 20h43 - El Mata Mord : Avec une banane jusqu'aux oreilles... >>


Jeux d'Olympe

aujourd'hui à 20h28 - La Metz Est Dite : Le Russe s'est pas plutôt fait prendre au meldonium ?Du coup, ça pourrait être le curleur russe... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 20h24 - Henri Désiré Landreau : Oulala la veste de Cabella dans le canal football club à l'heure actuelle.J'ai l'impression... >>


Le Palet des Glaces

aujourd'hui à 19h07 - Gouffran direct : J'avais même pas parlé des Sens. Mais moins ya de monde dans l'aréna et mieux ils jouent! >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 19h05 - JeanBen : L'arbitre ne siffle pas faute à Sainté mais KTC prend un jaune suite à l'intervention du 4e... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 19h01 - La Metz Est Dite : Et M-Sport trolle la FIA jusqu'au bout... Elfyn Evans 10ème du classement, l'équipier de Seb... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 19h01 - Espinas : Certes. Interdisons le en France, comme la drogue et la prostitution qui ont disparu depuis la... >>


Les brèves

Encore un entraîneur émincé

"Nancy : c'est fini pour Hognon." (lequipe.fr)

Guy Roux manager

“ANG : ‘Vivement la VAR !’" (lequipe.fr)

Chaude Baysse

"Baysse à Bordeaux, ça brûle." (lequipe.fr)

Mikaelle Andro

"En Iran, la fille rebelle qui, déguisée en homme, est entrée dans un stade de foot." (lemonde.fr)
Feinte de corps réussie.

Huggies, le bon tuyau

"Le maillot 2018-2019 du PSG a fuité." (lequipe.fr)