auteur
Curtis Midfield

Du même auteur

Thérapie de groupe

L'équipe de France risque-t-elle une nouvelle fois d'être dévorée par l'ego de certains joueurs?
Partager
A y regarder de plus près, j'ai le bon sentiment qu'en France on possède des joueurs fantastiques mais incapables de jouer correctement ensemble. Comment se contenter du jeu heurté et coincé que notre équipe nationale nous offre. J'ai commencé par en vouloir à Aimé Jaquet d'être incapable de guider ses joueurs vers le bon chemin. Même si je garde une certaine amertume envers notre entraîneur, je ne peux cependant pas lui en vouloir du mauvais esprit montré par des joueurs comme Youri Djorkaeff ou Marcel Desailly. Il est évident que ces footballeurs ont un talent impressionnant. Ce fait est incontestable. Mais n'est-il pas encore temps de calmer leur trop plein d'estime pour eux-mêmes ?
Ce penchant pour l'autocongratulation n'est-il pas synonyme tôt ou tard de débordement narcissique sur le terrain? Que peut-on espérer d'un joueur qui ne doute à aucun moment de sa titularisation? Certes nous avons toujours dû faire face à ce genre de climat en équipe de France (de Ginola à Cantona pour les dernières années), nous avons toujours eu deux ou trois crétins qui pensaient qu'une bonne équipe passait par de mauvais caractères, mais malgré le spectacle extraordinaire que nous proposent certains artistes, à un moment donné il faut pulvériser leur esprit "je suis indispensable et même indiscutable" sinon nous risquons une fois de plus de courir à la honte de notre vie. Pour toutes ces craintes, je me demande s'il ne faudrait pas engager avant le stage de Noël qu'effectueront les principaux prétendants au trône de titulaire en équipe de France, un psychologue surdoué et efficace pour, sinon lobotomiser, au moins attaquer par le verbe les petites parts de cerveau (si, si) touchées de nos joueurs favoris et les soigner.

Comme le pense notre Premier Ministre, nous avons les bons joueurs, il nous manque l'équipe.

Partager
>> aucune réaction

Les Bleus


Jérôme Latta
2019-05-22

Les absents donnent toujours tort (au sélectionneur)

Une Balle dans le pied – Si une liste des 23 suscitera toujours d’inévitables controverses, peut-être faut-il arrêter de croire que l’équipe de France est une méritocratie.

 


Philippe Rodier
2019-03-25

Antoine Griezmann, le triomphe de l’intelligence

C’est une vielle tradition française: pour remporter une grande compétition internationale, il faut d’abord un homme providentiel. En 2016, il s’agissait d’Antoine Griezmann, alors nouvelle coqueluche du public français. Qu’en est-il aujourd’hui?


2018-11-21

Sans peine mais pas sans péno

 L'équipe de France a dominé l'Uruguay dans un match agréable où elle s'est retrouvée, un peu tard. • l'édito • la nalyse • les gars


>> tous les épisodes du thème "Les Bleus"

Sur le fil

Sinon, en Ligue 1, on en est là. La Gazette: https://t.co/kZ2ru58Etc https://t.co/3D3KsFdCFX

[Un jour, un but] Solskjær 1999, le miracle du Camp Nou - https://t.co/yZKiyN86wl Par @richardcoudrais et @Ba_Zenga https://t.co/6SOiQk0Wvg

Surdimensionnement, accessibilité insuffisante, PPP toxiques, charges trop lourdes: on avait pourtant prévenu :) https://t.co/q05MFDvN9N

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Alliance Arena

"Quand un arbitre assistant demande sa collègue en mariage." (lequipe.fr)

Prendre les shots les uns après les autres

"Hugo Lloris, le mister penalties de Tottenham." (lequipe.fr)

Milieu de tableau

"Rembrandt s'invite sur le ballon du Championnat des Pays-Bas." (lequipe.fr)

Trafic de coquines

“Football : la Colombie rattrapée par le mouvement ‘Me too’.” (ouest-france.fr)

Veuvage

"Pepe cherche à trouver la solution en solitaire." (lequipe.fr)