auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

> article suivant

Sans peine mais pas sans péno

> article précédent

La Gazette de la L1 : 6e journée

Transferts : derrière les records, un ordre clair

Une Balle dans le pied – Le mercato estival 2017 s'est achevé sur des chiffres spectaculaires. Et sur le constat que si l’inflation des transferts coûte cher aux clubs les plus riches, elle renforce aussi leur domination.

 

Partager

 

L'été 2017 a bien été celui de tous les records sur le marché des transferts : les nombreux bilans publiés depuis sa fermeture le 31 août abondent dans ce sens. En sept ans, les montants dépensés par les clubs des cinq championnats majeurs (Angleterre, Espagne, Italie, Allemagne et France) ont été multipliés par quatre pour avoisiner les six milliards d'euros annuels, et un net palier a été franchi cette année. 

 

 

 

 

Les clubs de Premier League, spectaculairement enrichis par leurs contrats de droits TV, ont particulièrement contribué à cette inflation : ils dépensent plus que la Liga espagnole et la Bundesliga allemande réunies… L'écart aurait même été plus grand sans les investissements inhabituels du Paris Saint-Germain et de l'AC Milan à l'intersaison. 

 

C'est justement à l'échelle des clubs, au sein des championnats et au niveau européen, que les déséquilibres sont les plus flagrants. À l'actuel système des transferts correspond une économie de la production et de la commercialisation des joueurs dans laquelle les clubs se spécialisent – certains au profit des autres. L'inflation des transferts coûte cher aux clubs les plus riches, mais elle renforce leur domination économique et sportive.(…) 

 

 

LIRE L'ARTICLE


Partager

Le bizness


Jérôme Latta
2018-11-05

Super Ligue, la fin du super bluff ?

Le chantage des clubs riches auprès de l'UEFA repose depuis vingt ans sur la menace d'une ligue privée. Le projet d'une "European Super League", révélé par les Football Leaks, semble plus concret que jamais. 


Jérôme Latta
2018-10-10

Cartons et course en tête, le grand "spectacle" des grosses équipes

Une Balle dans le pied – Entre porno SM et corrida, le grand show des 5-0, est-ce encore du sport? Et quand les clubs riches survolent de plus en plus leur championnat, quel spectacle reste-t-il?


Jérôme Latta
2018-09-18

Compétitions partout, football nulle part

Une Balle dans le pied – Ligue des nations, troisième coupe d'Europe: le football multiplie les compétitions, sur un modèle inégalitaire. Au service des profits, pas de l'intérêt général. 


>> tous les épisodes du thème "Le bizness"

Sur le fil

RT @BackoTheDoc: Deuxième épisode sur le football au Qatar à 4 ans de "son" Mondial. Après un état des lieux "global" avec la fin des natur…

Football Leaks : à Monaco, le football est accessoire. Par @JeuneGuillou - https://t.co/lYQ5PHAvZg

RT @footballophilie: Suite de ma série OM Champion Project avec un premier bilan de la saison ! https://t.co/LBjRX76FM8 #teamOM #MercatOM

Les Cahiers sur Twitter