auteur
Jacques Besnard

Du même auteur

Tu sais que tu es supporter de Lorient quand...

Glissez-vous dans la peau d'un fan des Merlus: vous allez voir, c'est très sympa en fait. Bonus: le Diaporama spécial FCL.

Partager

Toi, Yoann, Yann, Ronan, ou Brieg, tu n'as pas besoin de craquer ton PEL pour te rendre à Old Trafford ou au Nou Camp pour voir du beau jeu. Il te suffit d'aller au Moustoir pour admirer la tactique mise en place par papa Gourcuff sur la pelouse synthétique achetée au Jardiland par tonton Loïc. Même en jouant le maintien, pour toi le FC Lorient reste le Barça du pauvre. 524 passes, 2 tirs cadrés. Qui dit mieux? Ligue 1, Ligue 2, National, tu as tout connu avec le FCL. C'est moche mais ça fait des souvenirs...


* * * 

 

Tu dors, tu prends des bananes aux Vieilles Charrues ou tu tonds la pelouse avec un tee-shirt "Bonjour la D1, Kenavo la D2" reçu en 1998 lors de la montée du club.

 

Cette année-là, alors que le monde entier s'extasiait sur les coups francs de Roberto Carlos, toi tu attendais chaque week-end les merguez de Stéphane Pédron.

 

Philippe Schuth, Eben Dugbatey, Christophe Le Grix, Pierrick Le Bert, Sylvain Ripoll, Djima Oyawolé et Robert Malm t'ont fait rêver.

 

 


Et soudain, dans un moment de désorganisation totale, la distance entre le défenseur latéral et l'ailier lorientais passa de 12 à 13 mètres.

 

 

Tu penses que le président du club, Loïc Féry, ferait un excellent vendeur de moquettes chez Saint Maclou: refourguer Kevin Gameiro (11 millions au PSG), Laurent Koscielny (12 millions à Arsenal) et Michaël Ciani (4 millions à Bordeaux), c'est fort. Combien pour Ecuele Manga en juin prochain?

 

Tu suis ton équipe en déplacement à Rennes, Brest, Guingamp, Nantes ou Paris maximum.

 

Avec des sponsors maillot de la trempe de MGA assurances, des Charcuteries Jean Floc'h, d'Armor Lux ou de la La Trinitaine, pas de doute, tu as attendu les noms ronflants à chaque mercato.

 

Tu sais que Lorient était premier au prix du fair-play jusqu'à ce qu'Alayxis Romao signe en Bretagne.

 

Tu te tapes du biniou à chaque match mais cela ne te dérange pas plus que cela. Tu te surprends même à taper du pied et à claquer des doigts.

 

Tu es bien content que Nolwenn Leroy soit originaire de Brest.

 

Tu as conspué au moins une fois Koffi Fiawoo, le Bakayoko lorientais.

 

 


"Monsieur Bourillon est prié de garer sa voiture sur le parking, même s'il estime qu'il est trop éloigné de la pelouse pour faire le trajet à pied. Merci".

 

 

Tu te demandes ce qui a bien pu arriver au joueur de la MLS Sébastien Le Toux. Il plante plus de vingt buts chaque année au pays de l'oncle Sam alors qu'en Bretagne il avait mis un but en quinze apparitions.

 

Tu te souviens de l'humiliation infligée à Guingamp (6-2) en 2002.

 

Liverpool a You'll never walk alone, mais pour toi Debout Lorient de Soldat Louis a quand même plus de gueule.

 

Hummel, Errea, Duarig, Macron... Mais comment veux-tu avoir un maillot avec de l'allure? Atémi ou Champion USA l'année prochaine?

 

Tu penses que Christian Gourcuff a toujours raison même quand il abuse sur les fautes d'arbitrage.

 

Le jour où il partira, tu militeras pour qu'on lui érige une statue dans le parc Jules-Ferry (le Central Park breton) pour l'ensemble de son œuvre et pour surtout avoir voulu relancer Fabrice Fiorèse, Patrice Loko, Moussa Saïb et Jérémy Alladière.

 

 


"Non, ça va pas le faire. Je t'ai dit que j'étais d'accord pour l'échange de maillot mais c'était avant que je le vois."

 

 

Tu es fier de dire que Yoann Gourcuff a commencé sa formation chez les Merlus et pas au Stade Rennais. Tu l'as même peut-être battu quand tu étais en poussins au Cep, à la Vigilante de Keryado, à l'Espérance de Ploemeur ou aux Goëlands de Larmor. Chaud les derbys en district...

 

Tu es sûr qu'il finira sa carrière au club.

 

Pour toi, le divin chauve, c'était pas Barthez mais Sladjan Djukic.

 

Tu te voiles la face, mais tu sais bien au fond de toi qu'un duo d'attaque du niveau de la paire Gameiro-Amalfitano, tu n'en auras plus avant longtemps...

 

Enfant, tu entendais avant chaque début de match un gars avec un panier à linge qui criait: "Ah cacahuèèèèèètes demandez pralines, cacahuèèèèèètes!"

 

Tu as le meilleur speaker de France en la personne de Didier le Botmel: trois fois micro d'or, autant de kilomètres parcourus que Yohan Diniz et une centaine d'extinction de voix.

 

 


"Et là, j'ai vu la lumière et une voix céleste m'a ordonné de recruter Fiorèse et Marlet".

 

 

Tu rêves de rencontrer la légende qui se promène dans le paquet de chips géant Bret's sur la pelouse à la mi-temps des matches. Tu voudrais le même déguisement pour crâner au prochain nouvel an.

 

Tu as déjà croisé André-Pierre Gignac au McDo et sa casquette de Thomas Price.

 

La Belgique a les frères Taloche. Dans Olive et Tom, la Hot Dog a les frères Derrick. À Lorient, tu avais les Frères Bouger (Yves et Bernard).

 

Tu as déjà vu Jean-Claude Darcheville au volant de sa voiture tunée qui changeait de couleur avec le soleil.

 

Tu penses qu'Arnaud Le Lan est le Steven Gerrard du club mais en plus modeste. Steven arrive en Jaguar à l'entraînement, Arnaud en vélo de course.

 

Tu sais que le Moustoir n'est pas le stade le plus sexy du championnat mais tu te souviens aussi avoir bu un Canada Dry sans bulle et mangé un sandwich pâté Hénaff-cornichon, debout sous la flotte, devant Lorient-Charleville sur la piste du vélodrome.

 

Tu penses que le Lorient Foot Supporters, les Merlus Ultras et les Celtic an Orient sont les clubs de supporters les plus chauds du championnat de France. "Poussez! Poussez! Ça va rentrer!"

 

 


L'instant précis où Juninho a pris conscience que des gens vivaient toute l'année à Lorient.

 

 

Tu ne gagneras jamais le championnat de France de Ligue 1, mais tu es originaire de la ville de l'Hexagone où il y a le plus de bars par habitant. En même temps, à part boire, y a pas grand chose à faire dans la ville aux cinq ports.

 

Tu t'es tapé neuf heures de bus pour aller au Stade de France et prendre 3-0 contre Bordeaux et un ciseau d'anthologie de Pauleta en finale de Coupe de la Ligue en 2002.

 

Du coup, deux semaines plus tard, tu n'as pas daigné aller à la finale de Coupe de France contre Bastia (on t'y prends pas deux fois) et tu as loupé le seul trophée de l'histoire du club.

 

Tu penses que Rémi Gaillard a choisi le bon maillot pour aller serrer la main de Jacques Chirac au Stade de France.

 

Tu aurais pu tomber sur le FC Valence, le Celtic Glasgow ou le FC Porto quand ton club s'est qualifié pour la seule fois de son histoire en coupe de l'UEFA. Mais ce fut l'alléchant club turc de Denizlispor, qui est passé à la faveur du but à l'extérieur.

 

Tu as été traumatisé par la descente du club à la différence de buts (pour une pauvre unité) en 1998-1999. En même temps, avec une défense de fer (Yannick Fisher, Jean-Louis Montéro, Ismaël Triki, Arnaud Le Lan) et une attaque de feu (Ali Bouafia, Ross Aloisi, Emerson) t'étais bien naïf d'y croire. D'accord, t'avais un duvet, des Tacchinis et t'étais au collège...

 

Tu n'as pas digéré le départ d'Angel Marcos qui a quitté le port de Lorient pour migrer en France et rejoindre le FC Nantes alors que le club était dernier du classement en janvier 2002. Tu es descendu avec Yvon Pouliquen six mois plus tard.

 

 


"Mais... Vous n'allez pas partir comme ça... Vous reprendrez bien un peu de merlu... Monsieur?.. Monsieur?... Hé meeeerde".

 

 

Partager

> déconnerie

Paris, droit au bus

> sur le même thème

Kombouaré, le point PSG

> du même auteur

Diables, ils sont qualifiés !

Les clubs et les équipes


Nicolas Sarzeaud
2019-03-14

Le Stade rennais, mieux que "rien"

"Culture du vide", "vingt ans de rien", "club inutile", "club insipide"… Derrière le mépris ordinaire du Stade rennais, celui des clubs "moyens" qui font aussi l'épaisseur de notre football.


Jérôme Latta
2018-11-12

L'éthique en prime, ou le prix de la vertu

Une Balle dans le pied – Les primes d'éthique ne sont pas propres au PSG, et ne concernent pas seulement l'obligation de saluer les supporters. Mais elles témoignent d'une forme de cynisme désenchanteur. 


Christophe Zemmour
2018-07-30

OM : retour à la case nouveau départ

Après une saison riche en émotions et en promesses, l'OM de Rudi Garcia va reprendre la compétition avec des attentes élevées, et quelques atouts pour y répondre. 


>> tous les épisodes du thème "Les clubs et les équipes"

Sur le fil

La Gazette de la L1, son Championnat à l’envers, son vertigineux Classement en relief - https://t.co/4V8ksdyVcS https://t.co/0rVwogAAJg

Certaines sélections ont bien de la chance de ne pas avoir été le jouet des délires graphiques de leurs équipementi… https://t.co/LYGB4uokYZ

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 23h05 - Gold Digard : Enfin!! J’aurais du le reconnaître (meilleur personnage d’histoire des séries comiques (avec... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 23h05 - Metzallica : Elle dirait l'inverse. Elle l'a déjà dit par ailleurs d'envoyer l'armée dans les quartiers pour... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 23h04 - C. Moa : Merci bala, j’imagine bien que ce n’est pas un CDI. Mais des CDD de 5 ans, ça n’existe pas... >>


Le Palet des Glaces

aujourd'hui à 22h59 - theviking : Ah quel Pronostiqueur mes amis (il faut bien que ça tombe juste des fois). Amiens a effectivement... >>


La Ligue des champions

aujourd'hui à 22h56 - A la gloire de Coco Michel : C'est valable pour tous les gros clubs finalement. >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 22h44 - Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit : Il y a eu changement de système ce qui peut expliquer cela.Il y aurait pu y avoir 3-0 que cela... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 22h32 - Pascal Amateur : Onfray t'expliquerait que si, si, Hitler kiffait le christianisme (un de ses nombreux contresens). >>


Habitus baballe

aujourd'hui à 22h26 - Cush : C'est génial, je signale:Le Détail du Monde, de Romain... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 22h18 - vertigo : Gagner en Confiance"Deschamps: 'Quand je dois changer, je le fais'." (lequipe.fr) >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 22h08 - Tricky : (UC Irvine, Wofford, Syracuse, Iowa State, et encore une autre que j’ai oubliée comme upset ; et... >>


Les brèves

De Nuremberg à Pôle Emploi

"Nuremberg vire son entraîneur." (lequipe.fr)

Faut pas des Koné

"Boxing Day en L1, Koné dit non." (maxifoot.fr)

Abstinence

"Fuchs absent trois mois." (lequipe.fr)

Doc Gynéco en public

"Les oreilles écartées par ses gants noirs, Mario Balotelli a ouvert ses écoutilles face aux tribunes de Gaston-Gérard." (lequipe.fr)

Flammengo

"Brésil : incendie meurtrier au centre de formation de football de Flamengo." (rfi.fr)