auteur
Clément Bourbon

Du même auteur

> article précédent

L1 :: La Gazette :: J26

> article précédent

Fermez-la quand je l'ouvre

L'Abécédaire de la Berrichonne de Châteauroux

Fuck Manchester. La Berri de A à Z, ça vaut bien toutes les épopées.

Partager

A comme Algérino, Jimmy
Arrière latéral plaisantin qui, comme tout ancien Parisien qui se respecte, avait pour habitude de signer à la Berri chaque fois qu’il ne trouvait pas de boulot ailleurs. A failli à lui tout seul remporter la finale de la Coupe de France 2004. Failli seulement.


abc_chateauroux5.jpgB comme Bertin, Teddy
Dieu vivant du côté de Gaston-Petit, Teddy aura marqué l’histoire du club par des performances étincelantes qui jalonnèrent son séjour de quatre ans en Berry. Sa capacité à détruire le mur adverse sur coup franc a inspiré les Allemands de l’Est un soir de novembre 1989. Ces derniers, pas ingrats, ont nommé leur ouvrage du nom de notre héros – le fameux mur de Bertin.


C comme Châteauroux
Élu ville la plus grooovy du monde en l’an 37 avant saint Michel Denisot, Châteauroux a aujourd’hui nettement perdu de son lustre d’antan, notamment depuis la naissance de Gérard Depardieu en ses murs, ce dernier ayant largement contribué à répandre de par le monde la réputation de pochetrons qui nous précède. Heureusement que Denisot rattrape un peu tout ça avec ses costumes toujours bien repassés.


D comme Denisot, Michel, dit "Denise"
Né en Berry il y a plus de soixante ans (et franchement, il ne les fait pas du tout), sanctifié en l’an de grâce 1998 (an 0 du calendrier berrichon) suite au martyr du Mont Biétry, président de la Berri durant cinq ans – jusqu’en juillet dernier –,  Michel Denisot est l’archétype du provincial monté à Paris par hasard, et qui a réussi. Ses joueurs ont bien tenté de faire pareil un soir de mai 2004… en vain.
Synonyme: Dieu, Missel (pour David Trezeguet), Reviens (pour les fans du PSG), Patron (pour Louise Bourgoin).


abc_chateauroux7.jpg

Avec ses lettres collées la main, le logo officiel du club a bien mérité son label "Éco-artisanat d'aujourd'hui".



E comme Europe (Coupe d’)
Une participation en 2005 – élimination au 1er tour par le FC Bruges (6 -1 sur les deux matches). En même temps, on avait déjà perdu contre Wasquehal, alors...


F comme Finale
La Berri n’en aura connu qu’une dans son histoire, celle de la Coupe de France 2004. 15.000 paysans qui "montent" à Paris pour essayer de prendre la coupe à ceux "de la capitale", et qui reviennent en pleurant et en décuvant, ou comment fournir des sujets bucoliques pour le 13h de TF1 pour au moins trois semaines.


G comme Gaston-Petit (Stade)
Enceinte locale dont la capacité a été portée à 17.000 places en 1997 à la suite de l’accession du club parmi l’élite, et qu’on devrait peut-être envisager de ramener à 8.000 maintenant qu’il accueille Nîmes, Guingamp ou Dijon les vendredis. Le nom de l’ouvrage vient probablement d’un paysan local qui aurait réussi (la preuve, il a un stade à son nom), mais personne ne sait vraiment qui il était. Seule certitude, avec un nom comme ça, c’est un enfant du pays.


abc_chateauroux3.jpg


H comme Haddad, Rudy
C'était juste pour faire le "H" et pour que vous vous disiez "Il est à Châteauroux, Haddad?"


I comme Indre
Département dont la préfecture est Châteauroux, et non Bombay.


J comme Jamet, Claude
Président du club pendant plus de trente ans, son nom était prémonitoire des ambitions berrichonnes concernant le maintien en Ligue 1. Il a failli être remplacé par René Hunefoimépadeux, qui annonçait ses ambitions d’accession à l’élite.


K comme Keegan, Kevin
Non, on déconne.


abc_chateauroux6.jpgL comme Lachuer, Yann
Principal artisan de la montée berrichonne en D1 en 1997, Yann Lachuer revient au bercail en début d’année 2007, après n’avoir trouvé de job nulle part ailleurs (lire A comme Algérino). Attendu comme le messie, plus gros salaire de l’histoire du club, l’ami Yann dépense la majeure partie de son salaire dans une pizzeria locale, et du coup joue comme une crêpe.


M comme Malouda, Florent (dit "Malou")
Véritable fierté du centre de formation berrichon, Malou est à ce jour le seul international français formé au club – Stéphane Dalmat, l’autre fleuron, n’ayant jamais eu l'honneur de la sélection.


N comme National
La simple évocation de ce mot fait passer un frisson dans le dos de tout bon Berrichon, et entraîne immanquablement le gimmick: "T’imagines, aller jouer à Croix-de-Savoie?.." Ce que les Berrichons ignorent, c’est que les supporters des clubs de L1, face au spectre de la relégation, se disent: "T’imagines, aller jouer à Châteauroux?.."


abc_chateauroux4.jpgO comme Omam-Biyik, François
Aurait, parait-il, joué au club au milieu des années 90. Information jamais confirmée, sauf par les frères Bogdanoff.


P comme PSG
Maison mère du club berrichon dans les années 90. Michel Denisot, alors président du club parisien, fourguant régulièrement des joueurs à la filiale (Jimmy Algerino, Vincent Fernandez, Patrick M’Boma…). Aujourd’hui, on ne voudrait pas de Pancrate ou de Mulumbu, même en bon état.


Q comme Quai
En 2003, celui de la gare de Châteauroux à accueilli, , Lucho Gonzalez, le merveilleux milieu de Porto qui n’évoluait alors qu’à Huracan en Argentine. La Berri était sur le point de le recruter, mais une fois arrivé sur ce quai et embarqué dans une visite en ville, le joueur a demandé une nette revalorisation de ses émoluments. L’affaire est tombée à l’eau, et la Berri est restée le bec dedans.


R comme Roudet
En patois local, synonyme d’arnaquer. Exemple: "Dire qu’il a signé à Nice pour pas un rond… On s’est bien fait Roudet".


S comme Stéphane Dalmat
Formé au club dans la plus pure tradition des milieux gauches berrichons (lire R comme Roudet et M comme Malouda), il signe successivement à Lens, puis à l’OM, puis au PSG et est considéré comme un des plus grands espoirs du foot français. Aujourd'hui, il évolue à Sochaux.


T comme Teddy (lire B comme Bertin)
En patois local, synonyme de penalty.
Mise en situation:
Le commentateur : "Ah là là l’attaquant berrichon fauché en pleine surface, la sanction est inévitable, d’ailleurs le public réclame!"
Le public : "TEDDY TEDDY TEDDY"


abc_chateauroux2.jpgU comme Ultimate fighting
Sport fétiche de Vincent Fernandez, qui le pratique parfois dans les vestiaires (sur ses propres coéquipiers), parfois sur le terrain (sur ses propres coéquipiers), et même parfois dans la vie de tous les jours (sur ses propres coéquipiers).


V comme Ville lumière
Pas du tout le surnom de Châteauroux.


W comme Wagon
Ceux qui transportent très fréquemment les joueurs berrichons vers la capitale sont célèbres pour leur tendance à repartir trop tôt de Paris. "Désolé pour le retard coach, le train il a dû partir plus tôt, je comprends pas".


X comme Xavier (Thiago)
Il évolue depuis deux ans au poste de milieu défensif, mais reste le Brésilien le moins célèbre de France. Surnommé "Le Boucher de Sao Paulo", ceci expliquant peut-être cela.


Y comme Yo-Yo
Sport messin dont on s'accommoderait volontiers en Berry.


Z comme Zvunka
Entraîneur qui roule sa bosse en D2, qu’on (r)appelle quand ça va mal, et qu’on vire quand ça va encore plus mal.


Retrouvez aussi
L'Abécédaire du RC Strasbourg
L'Abécédaire du Toulouse FC

Partager

> déconnerie

Cinédine Zidane

> sur le même thème

L'abécédaire du Stade brestois

Les Abécédaires


Le forum
2016-06-10

L’abécédaire de l’Euro

Depuis 1960 jusqu'à aujourd'hui, de la Coupe d'Europe des nations jusqu'à l'Euro, cinquante-six ans de compétition européenne résumés dans un classement alphabétique subjectif et passionné.


Mama, Rama et Papa Yade
2016-03-01

L'abécédaire du Montpellier Hérault SC

La riche histoire de la Paillade nous permet de croiser Michel Mézy et Loulou Nicollin mais aussi des héros plus méconnus. Attention, article très riche!


Richard N (avec Les jaunes Héros Zen)
2016-01-21

L'Abécédaire du FC Nantes

De A jusqu'à Z et quasiment à une touche de balle, les membres du fil "Les jaunes Héros Zen" ont dressé l'abécédaire de leur club favori. Avec du jeu à la nantaise, des succès et un peu de musique.


>> tous les épisodes du thème "Les Abécédaires"

Le forum

Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 10h34 - Mevatlav Ekraspeck : Ça t’endors, ça t’ensuque, ça te fait oublier le ballon à coups de petits tas et ça te... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 10h17 - Troglodyt : En effet il ne faut pas sous-estimer la menace que constituent les joueurs hors-jeu. >>


Foot et politique

aujourd'hui à 10h04 - BoblaFlamb : Je ne suis pas sûr que toutes les populations aient eu la même capacité de choix dans les grands... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 09h56 - Mevatlav Ekraspeck : Ma fille regarde « dans avec les stars ». On a les enfants qu’on peut me direz vous, mais... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 09h25 - Sidney le grand Govou : Bon les gars.La saison elle commence ce soir. >>


Le fil prono

aujourd'hui à 09h12 - Westham : Coty Week 3Dolphins@Cowboys 7-33Bengals@Bills 17-27Lions@Eagles 20-17Jets@Patriots... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 08h54 - Yul rit cramé : On se retrouve pas mal sur notre lecture du match.Je ne l'ai pas évoqué dans mon message... >>


EAG, les paysans sont de retour

aujourd'hui à 08h10 - A la gloire de Coco Michel : Bon, on savait qu'on ne pouvait pas compter sur Sorbon et Kerbrat. Maintenant on sait également... >>


Habitus baballe

aujourd'hui à 08h07 - BoblaFlamb : Je veux bien, mais tu voudrais des exemples sur quels sujets en particulier ? >>


Manger (autre chose que) la feuille

aujourd'hui à 00h16 - Marqueuh : Tu fais de la sauce, tu mets en bocal et 15 minutes a la cocotte minute, l'hiver tu es content... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)