auteur
Pierre Martini

Du même auteur

Arbitres : le procès continue

Abandonné par les instances — à l'image d'un Sepp Blatter prompt à se joindre aux accusateurs, l'arbitrage suscite inévitablement les polémiques à chaque Coupe du monde. Les arbitres portent-ils vraiment la responsabilité de certaines éliminations, sont-ils téléguidés par le pouvoir et surtout, peut-on imaginer une vraie réforme de l'arbitrage?

topalovic

21/06/2002 à 01h02

Je ne vois pas en quoi l'expulsion de Totti est une décision "effectivement inadéquate". Les consignes ont été appliquées, pas comme dans l'épisode Rivaldo. Sepp Blatter est un irresponsable.

LokomotivDallas

21/06/2002 à 02h40

Sepp Blatter est une personnage extrèmement démagogue, un vrai autocrate du sport à la Samaranch. Je préférerais que non seulement les arbitres soient issus des joueurs de haut niveau en fin de carrière, mais aussi les dirigeants. en effet ceux ci auraient connu la célébrité et les honneurs auparavant, ils se sentiraient moins obligés de se signaler par des déclarations de grand timonier (petit chef ?) aux crises d'autorité mal dissimulées et assumées. remarquez c'est peut être la définition du pouvoir institutionnel en général (remember l'attitude Chirac à la finale de la CdF)

lerouxb

21/06/2002 à 03h45

Il y a effectivement deux poids deux mesures lorsque la FIFA, incapable de sanctionner correctement Rivaldo, se permet de critiquer l'arbitrage qu'elle doit elle-même prendre en charge. Pour moi l'arbitrage fait partie du jeu, il y a des erreurs certes, des arbitrages à deux vitesses mais temps qu'elles resteront dans la limite de la personne humaine (c'est à dire que l'arbitre ne sera pas "acheté") cela ne me dérangera pas. Ce qui me dérange surtout ce sont tous ces "hauts fonctionnaires" de la FIFA qui sont incapables de prendre des décisions pour tenter de résoudre ce genre de conflit (par exemple l'expérience du double arbitrage est à mon avis à renouveler) --> je serais également d'avis de sanctionner toutes les contestations de joueurs à l'image du rugby, on avance le coup-franc de 10m, à chaque jaune le joueur sort 10 mn, etc... Mais il faut que chaque entité se regarde dans la glace avant de proférer la moindre critique voire insulte (n'est-ce pas messieurs les italiens?)

CELTIC BHOY

21/06/2002 à 04h25

Mouais, Loko, je ne suis pas sûr que la reconversion dans l'arbitrage motive beaucoup de joueurs. Par ailleurs, en quoi le fait d'avoir joué au haut niveau prédispose à exercer des responsabilités dans le foot ? La démagogie d'un Blatter, ne la remplaçons pas avec une autre démagogie.

MajorFatal

21/06/2002 à 04h57

C'est pas pour dire, mais j'ai défendu à peu près les mêmes idées dans le forum sur l'arbitrage (en beaucoup moins bien, certes). --------------- Message posté le 20/6/2002 - 9:54:54 AM par MajorFatal K14, mon post n'était qu'une réaction aux nombreuses théories de complot qui naissent quasiment à chaque coupe du monde. Je ne conteste en aucun cas que l'arbitrage "à la maison" existe, et ton exemple de 78 en est effectivement l’exemple le plus frappant. Je ne conteste pas non plus que l'arbitrage puisse être amélioré, mais par contre les moyens de le faire ne me semblent pas aussi évidents que toi. - multiplication des arbitres : cela permettrait quoi ? Un arbitre toujours proche de l’action ? Certes, mais cela enlèverait aussi un peu de la part psychologique de l’arbitrage ; un arbitre unique « sent » les équipes et les joueurs, il sait qui à déjà été averti verbalement, qui conteste systématiquement… Deux arbitres sur chaque moitié de terrain, c’est aussi deux visions différentes du match et deux cultures d’arbitrages différentes (genre un arbitre anglais + un arbitre italien, par exemple, pour les charges sur le gardien ou les tackles). - la video : pas facile à utiliser comme le montrent de nombreux exemples (Brésil-Norvège…etc). Peut-être juste pour les hors-jeu, alors ? Mais dans ce cas précis, cela induit deux choses : de laisser systématiquement les actions se dérouler, même avec un hors-jeu signalé, puis de vérifier ensuite en cas de but la validité de l’action. Mais, quand est-ce qu’on arrête le jeu ? Qu’est-ce qu’on fait s’il s’en suit, par exemple, une touche mal placée pour les défenseurs, qui préféreraient certainement avoir un coup-franc plus facile à jouer ? Sans compter le temps de jeu extrêmement haché… En fait, à part pour valider systématiquement les buts, je ne vois pas trop quelles modalités d’utilisation de la video seraient utiles (sic).

blueshirt

21/06/2002 à 05h16

Qui a dit que la loi est juste? L'arbitre est garant de l'application des règles du foot sur le terrain. Il juge directement à chaud la situation et applique la loi en son âme et conscience (en principe!!!) C'est une sorte de juge en temps réel. Pourquoi le foot échapperait comme en droit aux erreurs judiciaires! Il existe des bons arbitres, comme des bon juges et des mauvais. Des corrompus etc... bref toute ce que la nature humaine peut produire. Bien sur on peut améliorer l'arbitrage (ex mettre un arbitre en permanence derrière chaque but pour les fautes dans la surface...) Mais la décision sera toujours humaine, aidé ou non par des moyens techniques. DOnc elle sera toujours lié à la subjectivité. Moralité. Il faut toujours un bouc emissaire pour supporter la défaite d'une équipe nationale ou un club ( qui sucite en permanence un procédé identificatoire de la part des supporters) Quel équipe quand elle gagne fait le procès de l'arbitrage même si celui ci est d'une malhonneteté flagrante!!!!!

denilson

21/06/2002 à 05h29

Topalovic, quelles consignes ont été appliquées pour expulser Totti ? Des chutes dans la surface à la suite d'un déséquilibre, il y en a eu de nombreuses dans cette coupe du monde et seule celle-là a entraîné un carton jaune. Si l'on regarde attentivement les images, il n'y a pas eu de plongeon de la part de Totti et de plus, après presque deux heures de jeu, on peut comprendre que la fatigue rende la chute plus lourde.

Raul de Madrid

21/06/2002 à 05h31

je reste convaincu que les joueurs récoltent ce qu'ils ont semé. Ils ont inventé la triche, le plongeon, la simulation, le tirage de maillot. Du coup, les arbitres ont de plus en plus de difficultés.

El mallorquin

21/06/2002 à 06h34

C'est faux Denilson... Je ne me rappelle plus vraiment qui, mais j'ai vu plusieurs matchs ou des joueurs ont pris un jaune pour simulation dans la surface. Je me demande même s'il n'y a pas un français dans la liste (Henry ?)...

Buxroro

21/06/2002 à 06h48

Il est curieux de constater que les commentateurs durant les matchs passent davantage de temps à expliciter les conditions de l'arbitrage plutôt qu'à tenter de rendre intelligible la stratégie collective d'une équipe. Je rêve d'une règle morale idéale où plus personne ne tiendrait de propos sur l'arbitrage (ni négatif et ni positif). Puisque l'homme en noir a toujours raison, laissons-le faire son boulot et ce, quelles qu'en soient les conséquences. A ce propos on se remémorera les propos particulièrements abjectes du couple Rolland/Larqué durant Brésil-Angleterre au sujet de M. Ramos ce matin. Ecoutons aussi ce qui sera dit sur Ronaldinho (qui a quand même été exclu pour une faute inadmissible). Au sujet du complot organisé, j'ai l'impression que certains se délectent de la pseudo-existence de forces extérieures qui organiseraient tout (la religion fonctionne à l'identique). On a vu ça avec le faux crash du Boeing sur le Pentagone ou dans le succès de certaines séries télévisées (pour lesquelles le FN trouve beaucoup d'intérêt). Il peut être réconfortant pour certains de trouver les raisons supérieures à n'importe quel événement, ça réconforte et surtout, ça permet de s'exonérer de sa propre part de responsabilité. A suivre

 

fabest77

21/06/2002 à 15h51

J'ai été aussi étonné de voir Totti explusé. Une telle décision à un moment si important pour une situation si délicate (effectivement, il y a eu contact), vraiment bizarre. L'enjeu et le bon équilibre du match n'ont pas été respecté. Je reste aussi persuadé que Ronaldhino ne mérite pas son carton et que les USA méritent leur but (ou du moins un penalty). Pourtant je ne suis pas vraiment pour un arbitrage vidéo, qui alourdirait et ralentirait le jeu. La règle est que l'arbitre a toujours raison, et tous doivent s'y plier, même s'il fait évidemment des erreurs. Si l'Italie avait une excellente équipe, elle se serait qualifiée dans le temps réglementaire. Ces situations et discussions masquent souvent la déficience sportive d'une équipe. Et je suis fan des Azzuris.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)