auteurs
Eugène Santa et Jamel Attal

Le difficile An II de l'ère Bouchet-Perrin

Transfert avorté de Barthez, gestion sportive devenue floue, déstabilisation des joueurs, dirigeants sur la sellette… La mauvaise passe de l'OM est pourtant loin d'être une impasse. Analyse.


jack bauer

16/11/2003 à 09h27

Ouais super, Marseille n'a pas dominé le foot français pendant 20 ans : Tapie arrive en 86 (Marseille remonte en D1 en 84) et l'affaire OM-VA se produit en 93. Pour le parisianisme exacerbé des médias nationaux, je ne vois pas trop ce que tu veux dire : je ne pense pas que l'Equipe ou autres parlent du PSG de manière trop élogieuse : je crois même deviner une légère tendance à l'exagération dans leurs analyses quand le PSG aligne 2/3 résultats décevants... Baygon, c'est sûr que les résultats jouent énormément dans l'engouement autour d'un club, mais à résultats égaux, le public s'identifie plus à l'OM qu'à Monaco ou Paris : l'antiparisianisme est très développé en France, vu que la France est un pays très centralisé (alors que l'antimadridisme est bcp moins présent en Espagne, pays bcp + décentralisé), et les gens ne se reconnaissent pas du tout dans Monaco. Les perfs de Monaco ou du PSG en coupe d'Europe n'ont pas suscité d'engouement particulier en France : pour le PSG, tout ce qui reste dans l'esprit des gens, c'est que "c'était facile de gagner, c'était contre le Rapid de Vienne"... Pourtant en 5 ans, les seuls clubs à les avoir éliminés sont la Juve, Arsenal, Milan AC et Barcelone, et ils avaient sorti 2 fois le Real, Barcelone, La Corogne, Liverpool, Naples, Parme, plus un sans-faute contre Anderlecht, Celtic Glascow, Dynamo Kiev, Spartak Moscou, AEK Athènes, Galatasaray.

ouais.super

16/11/2003 à 12h05

Tu as raison pour Marseille, 20 ans c'est excessif. Pour le parisianisme, je ne parlais pas d'un soutient éventuel de la presse au PSG, mais de tous les médias et dans tous les domaines.

ouais.super

16/11/2003 à 12h10

Pour ce dont tu parles ensuite, on l'a déjà évoqué dans les posts précédents. Tu découvriras d'ailleurs qu'on a pas exactement la même analyse. Je continue donc de prétendre que Troyes aurait obtenu le même soutient populaire que Marseille à Palmarès et parcours sportif égal. Et que d'autres clubs que Marseille pourront de nouveau susciter l'engouement des français pour peu qu'ils deviennent des grands d'Europe.

plumitif

16/11/2003 à 15h04

??????? C'est quoi l'article, une lettre de candidature pour être dircom de l'OM ?

leo

16/11/2003 à 16h31

L'antimadridisme n'est pas développé en Espagne ? Ah bon, première nouvelle. C'est vrai que du côté de la Catalogne, du Pays-Basque ou de la Galice, on trippe pas mal le gouvernement central. Surtout la Catalogne qui adore le PP.

CHR$

16/11/2003 à 18h28

J'ai noté sur mon petit carnet les résultats de la discussion pour briller dans les dîner en ville : - la Juventus n'est pas le club le plus aimé en Italie - l'anti madridisme n'est pas très développé en Espagne Avec ça, je vais peut-être passer pour un con, mais au moins j'aurai des positions originales.

 

baygonsec

16/11/2003 à 18h55

d'ailleurs, j'ai un dîner mercredi, CHR$, t'es partant ? ;-))

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)