auteur
Pierre Martini

Du même auteur

Comment Larqué s'est troué

88e minute de Milan-Lyon : l'OL est sur le point d'être éliminé de la Ligue des champions. Décryptons la grosse bourde certifiée de Jean-Michel Larqué plutôt que l'erreur présumée d'Éric Abidal…

mollows

05/04/2006 à 06h24

Je replace ici un truc posté chez les voisins, pas forcément raccord avec le fond de l'article, mais il y a un petit rapport avec le sujet. Petite annonce pour Larqué Foot sur RMC cet été sur la route montant vers les Orres. Petite remarque innocente de Mme Mollows : - "Larqué Foot... c'est l'archéologie du Foot ?" - "Nan, mais..." Bonne bosse de rire

Si le vin vil tord

05/04/2006 à 06h41

Non Abidal ne s'est pas troué. Il a juste commis un crime contre l'équipe.

CHR$

05/04/2006 à 07h57

Vous faites rien qu'à être des vilains à cahiersdufootball. Le seul article sur notre super campagne européenne qu'on a, c'est le jour où qu'on perd c'est vraiment trop injuste. Sinon, à propos du super match d'Abidal, je ne suis pas entièrement d'accord. Il laisse deux mètres à Chevtchenko (oui peter, en français, on écrit comme ça) en s'occupant du ballon plutôt que de son marquage, mais sur le premier but, il fait déjà la même chose avec Inzaghi. Et c'est le drame du métier de défenseur : un super match et deux oublis de marquage, ça devient vite un mauvais match.

Ouhanneylar Edgar

05/04/2006 à 08h35

Evidemment ce n'est pas un article à la gloire d'Abidal. Mais stigmatiser le crétinisme des commentaires de Larqué est de bonne guerre au vu de sa copie d'hier soir. Il a eu UNE reflexion potable sur le match, lorsqu'il a invectivé Carew qui n'empêchait aucunement la montée tranquille de Nesta (ou d'un DC milanais) dans le rond central. Le reste a été à vau-l'eau, pitoyable et sans aucun intérêt. Bravo aux Cahiers de réagir à chaud sur l'exemple le plus frappant de la soirée. Une telle analyse décalée dans le temps aurait été contre-productive puisque semblant s'acharner contre un moulin à vent souvent décrié. Les articles de fonds sur la performance lyonnaises ne tarderont pas, n'ayez crainte les gonneurs.

CHILA...NOIR

05/04/2006 à 08h52

Juste pour dire que je pense que je vais regretter Thierry Rolland car hier soir rien!! Pas une parole qui fleure bon le terroir et le racisme ordinaire, pas de propos sur l'italien truqueur ou sur le noir imprevisible. Au lieu de cela on a droit au commentaire idiot certes, incompétent certes, léche-bottes certes de Gilardi ( en plus de sa tête à claques ) mais par pitié rendez nous Thierry !!!

rhonalpino

05/04/2006 à 08h56

Je + 1 avec CHRS D'un point de vue placement, Abidal est "responsable - coupable" sur deux buts. Meme si son match, comme celui de tous les defenseurs a été tres bien. Par contre Carew, Govou et Fred.....Il n'a manque en fait qu'un Vrai attaquant a Lyon pour reussir

tootta

05/04/2006 à 09h06

peterelephanto - mercredi 5 avril 2006 - 02h08 Une question en voyant les photos: quelle est la position d'Inzaghi au moment de la frappe de Shevchenko? Y a -t-il un Lyonnais qui couvre? Est-il en retrait? ----------------- Peter, je te remercie d'avoir posé cette question. En effet, dès hier soir, sur le ralenti du but, je me suis exclamé "mais il est hors jeu !" Car Inzaghi est hors jeu. Au moment de la frappe de Chevchenko, Inzaghi est 1 mètre derrière les défenseurs lyonnais. Le ballon rebondit sur les poteaux, tout le monde, y compris les défenseurs lyonnais, se précipite sur les cages... et quand Inzaghi marque, personne ne pense qu'il pût être hors jeu. Mais ce qui compte, personne n'ayant touché le ballon entre temps, c'est bien la position d'Inzaghi au moment de la frappe de l'Ukrainien. Et là, il n'y a aucun doute : il est hors jeu. Mais on ne va pas tergiverser 107 ans dessus : le but ne sera pas annulé, Lyon est bien éliminé, l'erreur défensive (et de relance juste auparavant) est indiscutable, et si Inzaghi ne touche pas le ballon, c'est Kaka qui se charge de le mettre au fond. Fait chier....

Raspou

05/04/2006 à 09h14

En relisant l'article de Pierre Martini, je comprends quand même que Larqué présentait le balançage dans le paquet de Kaladze comme bénéfique pour Lyon (je répète, hein, je n'ai pas la télé française), ce qui est un beau trouage, effectivement, puisque ça a amené le but, comme ça en avait amené un le fameux soir de juillet 2000. Je n'avais pas compris ça à première lecture, je pensais que le "il va balancer devant" relevait de la prédiction (qui se serait révélée juste) et non du souhait (qui s'est révélé déplacé). Donc là, oui, OK, y a trouage... mais du côté d'Abidal aussi ;-)

carolizba

05/04/2006 à 09h21

Raspou - mercredi 5 avril 2006 - 04h16 Mouais, moyennement convaincu par cette analyse, dont je ne vois pas très bien la finalité. Que Larqué soit la Cassandre du foot français, ce n'est pas nouveau. Qu'il soit atteint du symptôme de la répétition frénétique, sans doute. Cela dit, moi qui ne regarde pas les matches sur les télés françaises, et qui ne suis donc pas influencé par les commentaires de JML, j'ai eu exactement le même sentiment: Abidal s'est "troué". Il est attiré par le duel aérien devant lui et oublie Sheva dans son dos, boum bam, back home. --- Tout à fait d'accord avec ça. Je regarde personnellement les matches sur les chaînes françaises mais sans le son, et hier soir, sur ce but, je me suis dit aussi tout de suite qu'Abidal s'était troué. Comme le dit Raspou, se laisser happer par un duel aérien qui a lieu devant soi et oublier le marquage du joueur offensif le plus dangereux de l'équipe adverse, ça s'appelle bien se trouer. C'est un trouage qui, comme tous, s'explique, mais c'est un trouage. Pas technique, certes, mais tactique, dû à une forme de naïveté et d'inexpérience (la volonté d'aller vers le ballon à tout prix, comme aimanté). Donc le supra pénible Larqué à selon moi raison, sur ce point. Du coup, effectivement, l'article ne me semble pas bien opportun.

suppdebastille

05/04/2006 à 09h22

C'est exactement ça Raspou ce qui justifie cet article à chaud des Cahiers. En voyant le but de Pippo 10 secondes après cette "consigne" de JML, je pense qu'hier soir beaucoup de gens ont dû vouloir l'étrangler, ou se sont bien marré d'une telle perle s'ils regardaient le match sans être trop impliqués.

 

TheGlide

05/04/2006 à 09h58

Et puis il y a aussi le fameux et répété à eux reprises dont sur un ralenti pourtant flagrant : "Costa&curta de touche pas le ballon" sur son tacle dans la surface en deuxième mi-temps, alors qu'on voit très bien que l défenseur italien dégage en corner avant de toucher la jambe du lyonnais. Ou encore :" Le ballon n'est pas rentré, c'est sûr ", dit-il en regardant le ralenti du sauvetage de Wiltord. Le problème c'est qu'il dit ça avant que Wiltord ne touche le ballon. En vérité, c'est vraiment limite et ilo faudrait revoir l'action. Conclusion : il devient plus chavin que son ancien compère. Oh la la, Jean-Mimi s'est troué, Jean-Mimi s'est troué, Jean-Mim s'est troué !!!

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)