auteur
Sylvain Zorzin

 

Incapable d’admettre qu’il a donné vie à Pierre Minus, il fuit l’opprobre en publiant de vraies histoires pour les vrais enfants dans les magazines Pomme d’api, Les Belles Histoires, Tralalire et Mes Premiers J’aime Lire.


Du même auteur

L'OL chante l'international

En entrant en bourse et en s’offrant un costard européen, l’Olympique lyonnais doit retourner sa veste. Et reconnaît qu’avoir des internationaux dans son effectif, finalement, ça peut avoir quelques avantages…

Alexis

13/02/2007 à 09h01

Monsieur Foot, je suis le premier désolé de ne pas présenter une maîtrise indiscutable de l'écrit, ce qui visiblement m'éviterai pourtant quelques incompréhensions. Pourtant, je reste persuadé que mon intervention était assez claire pour que chaque supporter lyonnais ne s'y reconnaisse pas. Concernant le fond, je note une chose (qui me semble sans intérêt, comme le reste d'ailleurs) : si l'envie de perdre du temps me prend, je reste seul juge de l'assouvir ou non. Je cpntinuerai donc à prendre cette décision enmon âme et conscience, sans avoir à solliciter ton accord.

CHR$

13/02/2007 à 19h28

Jean-Michel Aulas à l'instant sur OLTV : "Le combat, c'est que les joueurs, quand ils partent en sélection, soient pris en charge par les associations. On avait cette semaine 14 joueurs, je crois qu'il y a 19 internationaux A dans l'effectif aujourd'hui. Quand ils partent en sélection, ils sont assumés complètement financièrement par les clubs alors qu'ils devraient l'être par les associations sans que ça ne pose d'ailleurs de problème : moi je suis heureux, je vais à tous les matchs de l'équipe de France et j'ai de très bonnes relations avec Raymond Domenech".

 

barbaque

13/02/2007 à 21h44

Trop fort, lui aussi il a "changé". C'est donc fini le temps (il y un an) où il envoyait à Clairefontaine des certificats médicaux bidons pour exempter Abidal. Fini le temps où il envoyait cet irresponsable de Domenech au diable.