auteur
Julie Grémillon

Du même auteur

À fond les ballons

Les joueurs et les spectateurs devront s'enfiler sept journées de championnat en août. S'ils le peuvent, avec ou sans dopage.

barbaque

09/08/2007 à 12h54

Ben décidément, je ne comprends pas ton arc-boutage... Que la motivation première soit celle de la triche, résultant de la compétition elle-même, bien sûr. Mais nier les facteurs qui vont déclencher, par exemple, la mise en place de systèmes de dopage collectifs là où il n'y en avait pas avant, non, je ne comprends pas. La plupart des spécialistes (médecins et scientifiques - pas tel responsable administratif ou journaliste qui verserait dans "le discours officiel") font de la récupération le problème central, mais toi tu l'estimes secondaire? Si la Juve (il y a dix ans) a administré à ses joueurs de l'EPO, ce n'était pas pour qu'ils sautent plus haut ou courent plus vite, mais pour qu'ils sautent et courent plus longtemps... D'évidence, l'enjeu, c'est de faire en sorte que les joueurs (en particulier les plus sollicités - internationaux) soient encore capables de fournir des performances et du spectacle tout au long de leurs 60 matches annuels. Un joueur qui a une bonne hygiène de vie n'aura pas (ou aura moins) besoin du dopage pour exprimer ses talents s'il n'a que 40 matches à disputer avec des plages de repos significatives. En revanche, pour qu'il soit encore en mesure de réussir un dribble après la 70e minute de son 56e match...

Monsieur Foot

09/08/2007 à 13h18

Evidemment, si on part de l'hypothèse qu'il n'y a pas de système de dopage organisé dans le foot, le raisonnement se tient. Mais c'est une hypothèse bien farfelue.

barbaque

09/08/2007 à 15h31

Ah d'accord. Là je comprends le hiatus, avec un pareil postulat. Je pense n'avoir aucune naïveté en la matière, mais partir du principe qu'il y aurait du dopage organisé de manière quasi-systématique (si je te comprends bien - puisque s'il n'était que partiel, mon argument sur les calendriers facteurs de dopage tiendrait toujours), ça me semble un peu Thierry Messan-like. Mais bon, pourquoi pas.

Monsieur Foot

09/08/2007 à 16h35

en fait tu même comparer à Jean Plantin tant que tu y es parce que ce n'était qu'une concession rhétorique. J'ai vraiment l'impression que l'on tombe ici dans le panneau fifesque selon lequel le dopage ne servirait pas au foot, sauf cadences infernales (de la faute des clubs ou des équipes nat, selon que l'on se place du point de vue de la FIFA ou du G14). Mais il n'y a aucune différence amha: si le mec veut être capable d'encaisser les matchs, il lève le pied, de même que s'il veut courrir vite, il compte ses courses ou évite d'être hors jeu pour ne pas griller ses cartouches. Mais là, d'un seul coup, on nous présente une espèce de summa divisio entre le dopage à des fins de récupération (qui peut également servir à encaisser de lourdes charges d'entraînement: sans contrôle sanguin, les transfusions, ça doit y aller) et celui pratiqué à des fins d'augmentation de la vitesse, de l'endurance ou de la détente. Dans tous les cas il s'agit d'augmenter artificiellement la performance. Et pour y recourrir il faut avoir envie de tricher parce qu'on ne me fera pas avaler, qu'être plus crevé que ses adversaisres est une plus grosse incitation au doping qu'être plus lent que ceux ci.

 

eskimo

10/08/2007 à 11h39

dites dons l'équipe se radicale sur sa version internet ? alors sur les cadences des joueurs : $ le titre "récupérer moins pour gagner plus" $ cette phrase qui conclut un long discours de Plessis (ce président telleMENT sympa) : "Après tout, le foot est un spectacle, pas un sport..." au fait je savais pas que Plessis était président de la commission marketing de la LFP ...

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)