auteur
Julie Grémillon

Du même auteur

Platini joue l'Euro en autruche

Michel Platini "ne croit pas" au dopage dans le football. Du coup, le dopage peut croire en Michel Platini.

Tricky

18/03/2008 à 10h13

Nickel. (Ca fait combien de temps qu'on n'avait pas eu un article signe Julie Gremillon ?) Le seul truc dans le papier de malcolm et Waddington, c'est qu'un faisceu de presomption ne constitue pas encore une preuve. Ce n'est pas une maniere de dire que je ne crois pas au dopage dans le football (mais, la encore, le mot operatoire, c'est 'croire'). C'est juste qu'on est sur des arguments e meme nature, ou plutot de meme epaisseur, que celles des denegations de Platini. Donc je reve que les mecs se fassent prendre a grande echelle. Parce que c'est la seule solution pour vraiment pointer le doigt dessus : l'intensification tous azimuts des controles.

liquido

18/03/2008 à 10h26

Le seul truc dans le papier de malcolm et Waddington, c'est qu'un faisceu de presomption ne constitue pas encore une preuve. --- C'est le principe de la "triangulation" que revendiquent les auteurs, Trickou. Une approche discutable en effet - dont raffolent les anthropologues anglo-saxons - mais fondée sur le "faute d'accès aux données pertinentes". Très usitée lorsqu'on traite des sujets sensibles (et validée dans les sphères académiques, du moins en sciences sociales).

nyrgal

18/03/2008 à 10h31

Je ne crois pas que l'Europe du Football soit prête pour un grand déballage en ce qui concerne un éventuel dopage organisé dans le football. Je sais pas si on se rend bien compte de l'importance qu'a pris le foot dans nos sociétés et de son pouvoir financier. Le vélo c'etait possible de le faire exploser pas le football à mon avis. Si scandale il y a, je ne doute pas qu'une bonne petite intervention politique à haut niveau puisse permettre d'enterrer tout ça pour quelques années. Si explosion il y a, d'ou cela peut il venir? L'Espagne Impossible, le foot =vache sacré. L'Italie, c'est un peu la même chose. L'Angleterre, mentalité anglo saxonne, comme les sports US... J'y crois pas. La France?? avec notre L1 orange, on a pas assez de poids et pour connaitre certains hommes en place... cela n'arrivera pas. Après je sais pas.. Bref il n'y a pas de dopage dans le foot, tout va bien on continue, c'est Platoche qui le dit. pour en finir avec Platoche, j'etais content comme tout le monde de le voir arriver, mais plus ça va , plus il en train de se transformer en politicard costume cravate Buissenessman genre clone de Johansson ou Blatter.. Bref tu peux changer le président, l'institution continue à tourner de la même façon.

salatomatognon

18/03/2008 à 10h36

> tricky C'est aussi que le problème se situe bien là, avant même le stade de la preuve: il s'agit d'évaluer correctement le risque. Or, les instances et tous ceux qui blindent leur bonne conscience ne font que le minimiser, réduisant à la fois les chances de révélation du problème et de son ampleur, ainsi que les chances de le régler – le tout via une politique de prévention, de détection et de répression adéquate. Toutes les conditions d'un dopage organisé sont réunies (intensité athlétique, calendriers, enjeux, ingénierie et pharmacopée disponibles, etc.), des preuves existent même bel et bien (dans le cas de la Juve, elles sont même spectaculaires), mais le foot reste dans le déni et les politiques d'affichage... Donc, oui à la triangulation :-)

la touguesh

18/03/2008 à 11h28

nyrgal mardi 18 mars 2008 - 10h31 Le probléme, c'est que des affaires de dopage dans le football, il y en a déjà eu (Italie entre autre), et ca n'a pas l'air d'avoir ému beaucoup de monde (instance + grand public). On en a parlé cinq minutes, conclus sur "ce ne sont que de rares effets de bord, rien à voir avec d'autres sports qui sont méchants" et puis basta !! Comme tu le dis si bien, on ne touche pas au foot, c'est sacré .... Quant à Platoche, est ce que le bonhomme a une vrai volonté de changer les choses et se retrouve dans un carcan qui limite son action ?? Ou trouve t'il son compte dans ce carcan ?? J'ai peur que l'on soit en train de passer du premier état au second ....

Lucarelli 1

18/03/2008 à 11h40

Lieu commun : tout ça c'est politique. Peut être que Platini espérait/espère toujours pouvoir faire "quelque chose" au sujet du dopage. Mais qu'il se trouve pieds et poings liés. Ah le rapport de puissance, l'argent, les sponsors... qui payent Platini indirectement... et les médias... On s'en sortira qu'avec un coup du sort (la boîte à pharmacie d'une équipe qui tombe du camion devant un CdFiste) ou une vacherie (dénonciation) ou un drame spectaculaire. Les évidences sont là, sans blague.

Keine taktik, nur kämpfen

18/03/2008 à 11h43

Merci pour cet article et pour le lien vers Soccer & Society, les deux fort pertinents notament lorsque est évoquée l’inefficience de la politique actuelle. Je rejoint également Tricky lorque le problème sera peut être traité différemment (par les media et par la FIFA) lorsque un nombre important des grands joueurs (sans parler de grand déballage) seront épinglés… quoique je suis peut être un peu naïf, car qui se souvient de la suspension de Guérin, de Duga blanchi pour un vice de procédure … A ce sujet, s’il est vrai que l’attiitude de la FIFA est assez critiquable en bien des points, celle des joueurs et des fédérations est elle, il me semble, top rarement fustigée. Bon, au passage, c’est assez sidérant (et donc peut on vraiment s'en féliciter ? ) que ce soit le premier Euro où il y est des contrôles sanguins. En même temps, je crois me souvenir qu’il n’y a pas si longtemps (pour les JO de 1996), aucun contrôle antidopage (qu'importe la forme) n’avait été prévu avant les demi-finales. Sinon, j’avais une question, que devient le projet de « police européenne du sport », en charge entre autre de la lutte contre le dopage, dont avait également parlé Platini au début de son mandat ? Le projet est il encore d’actualité ? Petites précisions : « Des contrôles sanguins inopinés (au moins un par équipe) » : Petite précision, ce n’est pas un contrôle par équipe mais un contrôle sur 10 joueurs pour chacune des 16 sélections qualifiées soit 160 contrôles inopinés avant l’Euro auquel s ‘ajouteront ceux qui sont normalement effectués lors de la compétition.*1 Effectivement, ce n’est peut être pas suffisants, surtout ci ceux ci peuvent, comme c’est très bien expliqué dans l’article, s’avérer inefficaces, mais le nombre précis de contrôles qui seront effectués n’apparaissait pas clairement. Autre précision, Platini a fait exactement la même déclaration, il y a 9 mois. Sinon j’aime bien la légende : « Michel Platini "ne croit pas" au dopage dans le football », alors que « Michel Platini "ne croit pas" au dopage organisé dans le football » me semble plus approprié *1 :Lors de la conférence de presse du Ernst-Happel. Vouillamoz responsable de la lutte antidopage à l’UEFA : "Nous effectuerons des contrôles sur les sites des entraînements avant la compétition et nous testerons au moins une fois chaque équipe, a poursuivi le responsable de la lutte antidopage de l'UEFA. Nous prélèverons des échantillons sur 10 joueurs de chaque équipe qualifiée pour cette phase préliminaire, soit 160 contrôles inopinés, analysés par le laboratoire autrichien de Seibersdorf accrédité par l'Agence mondiale antidopage". "Pendant la compétition, il y aura des contrôles à chacun des 31 matches, avec deux joueurs par équipe testés à chaque match, soit 124 contrôles antidopage pendant le tournoi"

liquido

18/03/2008 à 11h46

S'il est assez évident qu'il n'y a pas grand-chose a espérer du coté des autorités sportives, je m'interroge sur la passivité d'autres instances, celles notamment supposées contrôler les flux de médocs plus ou moins légaux. Sur le Tour de France, les douaniers avaient été a l'origine du maelström.

nyrgal

18/03/2008 à 12h50

Liquido, Je suis assez d'accord avec toi, mais dans le domaine du dopage, il ne semble pas y avoir de service spécialisé dans le domaine. Une fois c'est les douanes, la fois d'après la gendarmerie, puis les stups... Du coup la coopération est mauvaise et les résultats pas terribles.. Il serait à mon sens interessant de créer un service spécialisé pharmacologie et dopage, et pouvant intervenir partout en France.. Mais je crois qu'on y est pas encore. En ce qui concerne les volontés sportives de lutte antidopage au niveau sportif, tu te fais pas d'illusions.. Certes moi non plus. Le problème c'est qu'au niveau politique ( Sarkozy, Laporte), je ne me fais pas trop d'illusions non plus. Ces gens là seraient plus dans le " des résultats, les méthodes on s'en fout" Et encore moins au nveau des instances médicales sportives de la FFF et de la L1 orange. Du coup lutter contre le dopage dans le football, sans volonté politique, sans volonté sportive, sans volonté médicale, et sans outils policiers adaptés... c'est pas gagné.

nyrgal

18/03/2008 à 12h57

J'oubliais Du coup lutter contre le dopage dans le football, sans volonté politique, sans volonté sportive, sans volonté médicale, et sans outils policiers adaptés, ET SURTOUT, SANS VOLONTE DU PUBLIC, QUI VEUT PAS QU'ON LUI CASSE SON JOUET... c'est pas gagné. C'est rectifié

 

Keine taktik, nur kämpfen

18/03/2008 à 13h13

Nyrgal, c’est dans ce sens que Platini avait parlé dans un premier temps « police européenne du sport », spécialisée et qui assurerait des opérations transfrontalières (contre le dopage, la violence, et peut être aussi la faim dans le monde). Sinon d’accord ave toi sur l’absence de volonté politique (dont découle l’absence de moyen et d’efficacité dans la mise en place de la politique contre le dopage) qui est bien l’un des nœuds du problème Sur la volonté public : Encore une fois, sans enfoncer des portes ouvertes et parler d’omerta, il me semble que si il n’y a pas grand chose à espérer des instances sportives, on peut d’autant plus regretter l’attitude des joueurs et des entraîneurs qui ne dénoncent quasiment jamais le dopage dans le football, et en corollaire l’attitude des media qui ne dénonce que trop rarement l’attitude des joueurs et des entraîneurs. C’en est presque une exception puisqu’il existe même des golfeurs pour dire clairement que leur discipline n’est pas propre. Alors qu’en un sens les joueurs sont les premiers responsables du dopage dans le Football soit parce qu’ils y ont recours soit parce qu’ils ne le dénoncent pas. Bien sûr j’imagine difficilement un joueur de Marseille de la Juve s’élever au moment des faits contre les pratiques en place (quoique 1 ça aurait assez courageux et 2 ça aurait sûrement facilité l’enquête), car il aurait perdu sa place et se serait exposé à des pressions de toute forme. Mais continuer à le nier ou ne pas le reconnaître 15 ans après est un peu pathétique. Je me souviens qu’au moment de la sortie du livre d’Eydelie, qui dénonçait, entre autres choses, le « dopage organisé » à Marseille, la réaction de Sauzée et de Deschamps a été de dire que c’était faux et qu’il n’hésiteraient pas à poursuivre leur coéquipier. Eydelie a gagné son procès en diffamation contre Tapie le mois dernier C’est aussi cette attitude qu’il faut également fustigée Attention, troll : Enfin qu’attendre des fédérations et des entraîneurs à propos de la lutte contre le dopage lorqu’un membre imminent de la FFF et sélectionneur national soutient un sportif lorsque ce dernier est confondu par des contre expertises qui ont permis de déceler des traces produits dopants (et interdits :EPO) sur des échantillons (vieux de 6 ans). "Pourquoi ne remonte-t-on pas plus loin alors? C'est remuer de la merde pour rien. Il est un grand champion. C'est un grand sportif qui a vécu dans son milieu". (Domencech à propos de Armstrong en 2005, source AFP).

Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 14h44 - Espinas : 2Bal 2Nainggolanaujourd'hui à 12h08Mevatlav Ekraspeckaujourd'hui à 11h10Dans le cas de M. Zecler,... >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 14h22 - Moravcik dans les prés : Que ce fameux Cf6 de la 4e partie (qu'il est beau ce coup) soit "thématique", ça veut dire quoi... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 14h22 - Toi Filou, Moi Louda : Çà ne change rien aux 53g que tu te prends peinard. Ton corps, ton cerveau passent de 220 km/h a... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 14h11 - Pascal Amateur : La main de Dieu dans le slip "Espagne : une joueuse refuse de rendre hommage à Diego Maradona."... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 14h10 - balashov22 : Je voyais plus un système d'accession/relégation en fait, avec huit places à pourvoir sur un... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 13h47 - Özil paradisiaque : M. Meuble : à partir du moment où on a lancé la tournée avec cette régle : oui ça ne change... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 13h44 - bendjaz : Bière Pelmard >>


Aux Niçois qui manigancent

aujourd'hui à 13h42 - Utaka Souley : Ah oui, j'avais oublié. Non mais c'était pour rendre service, hein. J'ai une forme de tendresse... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 11h57 - Marius T : (Message perso) Merci Mathias. >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 11h45 - blafafoire : Concernant Anakin, il avait dû faire une sauvegarde de son corps en cas de crash, sans doute sous... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)