auteur
Kevin Gaunet

Du même auteur

L'étoile filante de Calcutta

Les joueurs d'exception - Mohamed Salim est le premier footballeur non-européen à avoir évolué sur le Vieux Continent, mais il n'est ni sud-américain, ni africain...


Diablesse Rouge

15/01/2009 à 13h55

J'adore ce genre d'article qui font découvrir ces petites histoires qui composent la Grande Histoire du foot. Merci pour cet article Kevin!

Diablesse Rouge

15/01/2009 à 13h56

(articleS)

Pierre Des Loges

15/01/2009 à 13h57

"spectateurs et observateurs n'ont d'yeux que pour cet ailier aux pieds bandés." C'est à dire que tandis que ses adversaires jouaient avec des crampons, lui n'en portait pas??? Sinon, excellent portrait!

José-Mickaël

15/01/2009 à 14h11

Tiens, bizarre cette histoire de premier non-européen... Je me suis dit : ben, et Ben Barek alors ? Mais je suppose qu'il faut le considérer comme français, puisqu'il jouait en équipe de France. Pierre Des Loges jeudi 15 janvier 2009 - 13h57 > C'est à dire que tandis que ses adversaires jouaient avec des crampons, lui n'en portait pas??? Il jouait pieds nus (v. texte de l'article), mais les pieds bandés (v. photo).

Pierre Des Loges

15/01/2009 à 14h14

José-Mickaël: j'allais te répondre que l'Algérie n'était pas indépendante à l'époque mais l'Inde non plus...

matthias

15/01/2009 à 14h28

Pierre Des Loges jeudi 15 janvier 2009 - 13h57 Les crampons sont arrivés plus tard, avec Adi Dassler (fondateur d'Adidas). La première fois qu'une équipe entière en a porté c'est lors de la finale de la Coupe du Monde 1954 Hongrie-Allemagne. L'histoire raconte que lors de cette finale qui s'est déroulée sous une pluie battante, les Hongrois -archifavoris et qui avaient déjà étrillé les allemands plus tôt dans la compétition- glissaient sans cesse sur la pelouse détrempée ce qui a grandement avantagé les allemands qui portaient les chaussures d'Adi Dassler, et qui finirent par l'emporter à la surprise générale. Qui sait ce que serait la hiérarchie du football mondial aujourd'hui si Adi Dassler avait été hongrois ? Sinon, chouette article. Et le Celtic, définitivement, grande classe.

Sparte HAC 47

15/01/2009 à 14h31

@ José-Michaël Apparemment Mohamed Salim a joué au celtic en 36, alors que Ben Barek n' a joué à l'OM que dès 38 ...

poiuyt

15/01/2009 à 14h33

Bon, ben battu par le havrais grec devant moi, benbarek est le premier joueur non européen à avoir joué en france (38), alors que l'article parle du premier non européen en europe... donc voilà...

José-Mickaël

15/01/2009 à 14h40

Je pensais que Ben Barek était venu en France plus tôt, vu la réputation qu'il avait déjà avant guerre. J'ai vérifié, vous avez raison ! En fait il n'a joué pour ainsi dire qu'une saison (1938-39). Et après la guerre, il était trentenaire. Un peu comme Bartali en vélo - d'ailleurs ils sont nés la même année.

José-Mickaël

15/01/2009 à 14h45

Hé, apparemment on ne sait pas trop quand est né Ben Barek. En 1914 pour certains, en 1917 pour d'autres... Au fait : il était marocain, pas algérien.

 

Raspou

15/01/2009 à 15h13

Chouette article. A mettre en parallèle avec une autre étoile filante indienne de cette époque, Sultan Khan, qui a époustouflé le monde des Echecs pendant quelques années au début des années 30 avant de devoir repartir en Inde... parce qu'il devait suivre son maître, dont il était le serviteur!