auteur
Kevin Gaunet

Du même auteur

L'étoile filante de Calcutta

Les joueurs d'exception - Mohamed Salim est le premier footballeur non-européen à avoir évolué sur le Vieux Continent, mais il n'est ni sud-américain, ni africain...


Croco

15/01/2009 à 15h15

ah j'aime ce genre d'article. Bravo. Perso j'avais en tête Paulino Alcantara, attaquant star du Barça des années 20, né aux Philippines mais après vérification son père était militaire espagnol muté sur place (je trouve rien pour la mère). Sur les différentes fiches wiki il est au mieux considéré hispano-philippin sinon espagnol donc l'Indien reste bien le pionnier.

12 mai 76

15/01/2009 à 15h35

Bel article. Gamin j'avais lu un bouquin d'histoires de foot. Il racontait celle d'une des premières stars étrangères de l'OM. Un Brésilien de mémoire. Sa popularité était si grande qu'à la fin des matchs il recevait des bouquets de fleurs envoyés par des admiratrices. Jusqu'au jour où ses coéquipiers se sont aperçus qu'il en était lui même l'expéditeur. J'avais l'impression que c'était plus vers le début des années 30.

axgtd

15/01/2009 à 16h46

> Raspou Bonne analogie, je pense à un point précis : l'un jouait au foot sans chaussures, l'autre jouait aux échecs sans savoir lire.

JP13

15/01/2009 à 17h27

Jaguar Vasconcellos, gardien de but de l'OM de 1936 à 1939

JP13

15/01/2009 à 17h28

JP13 jeudi 15 janvier 2009 - 17h27 Jaguar Vasconcellos, gardien de but de l'OM de 1936 à 1939 Vainqueur de la Coupe en 1937 Champion en 1938

Le_footix

15/01/2009 à 17h30

Vasconcellos, oui j'allais le poster, et on peut ajouter qu'il a joué dès 1931 au Portugal puis au Barça.

pavlovitch

15/01/2009 à 17h32

Raspou jeudi 15 janvier 2009 - 15h13 A mettre en parallèle avec une autre étoile filante indienne de cette époque, Sultan Khan, qui a époustouflé le monde des Echecs pendant quelques années au début des années 30 avant de devoir repartir en Inde... parce qu'il devait suivre son maître, dont il était le serviteur! & axgtd jeudi 15 janvier 2009 - 16h46 Bonne analogie, je pense à un point précis : l'un jouait au foot sans chaussures, l'autre jouait aux échecs sans savoir lire. ... et surtout sans connaître le roque!

12 mai 76

15/01/2009 à 17h41

Jaguar Vasconcellos... un vrai nom de star qui fait rêver ! Mais si il était au Barca dès 1931 et bien sud-américain, notre ami Salim ne serait donc pas le premier extra-européen à avoir foulé les pelouses du vieux continent ? A moins qu'une histoire de passeport...

José-Mickaël

15/01/2009 à 18h26

Sultan Khan, ça aussi c'est un nom de star ! D'ailleurs je ne pense pas qu'on puisse faire mieux. Ou peut-être Calife Empereur ? Pharaon Tsar ?...

12 mai 76

15/01/2009 à 18h40

El Jaguar Sultan Khan ça serait encore plus classe.

 

axgtd

15/01/2009 à 18h41

Sultan Kahn avait appris les échecs dans la version indienne qui ignorait le roque, mais il avait bien dû apprendre les échecs internationaux. Il utilisait rarement cette possibilité, c'est vrai, mais il connaissait le roque.