auteur
Brice Tollemer

Du même auteur

Master Of Puppets

Rock Around The World Cup – Acte IX. 1986, c’est l’année où tout explose: la centrale de Tchernobyl, la navette Challenger, le thrash metal et l’Argentine de Maradona…

Edji

26/03/2010 à 01h28

Mexico 86... Mes premiers souvenirs de foot... Le match d'ouverture Italie/Bulgarie... Le missile de Rats dans la lucarne de Bats... Un Brésil presque aussi beau que son prédécesseur espagnol, Socrates, Careca, Josimar... Les matchs de dingue de Maradona, absolument énorme contre la Belgique en demi... La classe de Lineker... Le ciseau de Negrete... Le quadruplé de Butragueño... Et ce putain de France-Brésil, deux jours après la mort de Coluche... C'est chiant de vieillir.

José-Mickaël

26/03/2010 à 02h04

Que de souvenirs... Avec mon père, on s'était fait un petit concours de pronostics. Pour le match d'ouverture, comme il n'y connaissait rien il avait mis l'Italie gagnante. Moi, je savais que l'Italie n'avait rien montré depuis 1982, alors que la Bulgarie avait rivalisé avec nous en qualifs, donc j'avais mis match nul. Pendant tout le match, c'est mon père qui a eu raison, les Italiens étaient nettement plus fort, mais finalement les Bulgares ont égalisé contre le cours du jeu et j'ai gagné le premier point, ouf. Mais j'ai trop finassé dans mes pronostics et c'est mon père qui a gagné notre petit concours. Ah la la... U.R.S.S.-Hongrie : la suite du magique Kiev-Madrid en coupe des coupes, qui reste pour moi le plus beau match que j'ai jamais vu. 6-0 malgré un pénalty raté. Les Soviétiques (majoritairement Kiéviens) avaient un jeu quasiment scientifique : on les voyait jouer et on voyait leur schéma tactique. Par exemple, dès qu'un Hongros avait le ballon, deux Soviétiques se ruaient sur lui pour le pressing, un venant de la gauche et un de la droite. Le losange du milieu était visible à l'oeil nu. L'équipe occupait un quadrillage presque fixe et toutes les passes étaient rapides. Pour faire une passe latérale, on s'appuyait sur un joueur situé derrière (formant la pointe d'un triangle). Ainsi les Hongrois ne touchaient pas de ballon, et s'ils en touchaient un ils le perdaient très vite. Je me souviens aussi de cette impression que les Soviétiques jouaient à 15 contre 11. Quelle impression visuelle ! À la mi-temps de Belgique-Irak, RTBF (on captait cette chaîne car on habitait près de la frontière) avait improvisé un débat pour comprendre pourquoi les Diables Rouges étaient si catastrophiques. Ils n'en menaient pas large, nos voisins... Le matchs le plus jouissif, je l'ai vu en différé le lendemain matin : Danemark-Uruguay. En 1è mi-temps, les Danois ouvrent puis doublent la marque, mais les Uruguyens, dont la tactique consistait à user de violence, obtiennent un pénalty imaginaire et reviennent à 2-1, après avoir pourri toute la mi-temps par leurs gestes scandaleux. (Leur sélectionneur avait dit, dans une interview : « le foot, c'est pas un sport de femelette » (ou un synonyme). La 2è mi-temps, c'est la réponse des Danois : ils ont répondu à la violence par l'humiliation, les ridiculisant par le jeu, notamment Elkjaer-Larsen et ses petits ponts. Et les vagues danoises de déferler sur le but adverse : 3-1, 4-1, 5-1, et finalement 6-1 ! En 1/8, les Brésiliens atomisent les Polonais. Ils n'ont toujours pas encaissé le moindre but. Le retour de Têlé Santana a permis de retrouver le Brésil magique de 1982, sans doute le plus beau depuis Pelé. La France, elle, tombe sur le triple champion du Monde italien et l'emporte assez facilement, ce qui lui donne le droit de retrouver l'autre triple champion du Monde, puis ce sera un double champion du Monde en 1/2 : quel parcours ! Pour moi, les 1/8 sont surtout deux énormes déceptions : l'U.R.S.S. et le Danemark, les deux équipes les plus enthousiasmantes du 1er tour, tombent à la surprise générale. La victoire de la Belgique est complètement folle. Elle est peut-être même imméritée (deux buts hors-jeu), mais les Diables Rouges sont méconnaissables et sont redevenus une grande équipe. Pour le Danemark, c'est incompréhensible : ils menaient tranquilement, puis est arrivé Butragueño tel le Messie... En plus de France-Brésil, j'ai vu R.F.A.-Mexique : 0-0 et les tirs aux buts. Un match chiant, et comme la R.F.A. a été à peine "meilleure" contre le Maroc, je vois déjà la France en finale, c'est obligé. Je me souviens encore des dernières minutes de ce match. J'étais seul dans le salon à regarder le match (dans ma famille personne ne s'intéressait au foot) et voilà que les Allemands marquent le 2è but. Alors j'éteins la télé et je sors du salon. Je ferme la porte derrière moi. Je vous jure que je ne l'ai pas claquée : c'est juste qu'elle fait du bruit quand on la ferme. Mais j'ai entendu, venant de la cuisine, un « ah ben c'est pas une raison pour claquer la porte ». Mes parents regardaient le match dans la cuisine, en fait. Pfff... Je me suis couché très amer. Le foot est la chose la plus sérieuse au Monde quand on est jeune, alors un peu de compréhension, que diable ! J'ai vu la finale et, je ne sais pas pourquoi, j'étais pour la R.F.A. Le France-Belgique a confirmé qu'on avait une belle relève et qu'il n'y avait pas à s'inquiéter pour les années futures... [Désolé pour la longueur, je me suis laissé emporter par la nostalgie...]

Bakamogo

26/03/2010 à 06h17

Nostalgie, nostalgie. God bless Clifford Lee Burton.

Tapas Tef y Graf

26/03/2010 à 07h52

La nostalgie des autres c'est toujours agreable a lire.

On meinau score

26/03/2010 à 09h24

La scéance de tirs au but du France - Brésil est ma première image de foot même si je n'ai jamais vraiment su si elle m'était apparue en direct ou si c'est revoir les images ensuite qui me l'a implanté, le premier évenement que j'ai suivi consciemment étant l'euro 88 aux pays bas. Sinon, même si c'est peut être un blasphème, j'ai toujours préféré Megadeath à Metallica (enfin surtout grâce à Countdown to extinction).

Qui me crame ce troll?

26/03/2010 à 09h38

Trop jeune pour avoir connu cette Coupe du Monde. Trop jeune pour avoir connu Metallica en live à l'époque. Snif. Toujours aussi bon ces papiers, même avec le petit bip dans le live des Four Horsemen.

DarkZem13

26/03/2010 à 09h50

Toutes les Coupes du Monde devraient se jouer au Mexique. Des matches de légende, des gestes inoubliables, de grands joueurs, des stades fabuleux… Arf, je n’avais que 5 ans à cette époque, du coup je ne me souviens de rien, mais mon père me dit toujours en évoquant ce Mundial : « Après le match contre le Brésil, je me suis dit : ‘C’est bon, on va être champions du monde.’ » Et j’arrête pas de me dire qu’une finale France-Argentine au Stade Azteca, avec un duel Platini-Maradona, meilleurs joueurs des années 80, ça aurait eu de la gueule, quand même.

Papin Jour Pape toujours

26/03/2010 à 10h17

86, 86... Ha non, encore trop jeune... Pour moi le Maradona qui dribble toute une équipe est gros (au moins autant que Gascoigne) et shooté à la nandrolone. Merci pour les 4 hoursemen. Après Maiden, je suis gâté. (mais le son est vraiment pourri sur cette vidéo).

Tonton Danijel

26/03/2010 à 10h53

J'avais 8 ans à l'époque et j'étais encore complètement étranger à la baballe (bon, ça se rapproche, j'ai débuté pour l'Euro 1992). Du match de Guadalajara je me rappelle surtout le "Vas-y mon petit bonhomme!" de Thierry Roland à propos de Luis et l'explosion de bonheur qui a suivi ensuite. Alors je ne sais pas comment était Thierry tout au long du match, mais sur ce dénouement je l'avais trouvé sympathique... (Dommage, après - ou avant, je sais plus -, il y a eu ses propos moins aimables à l'encontre de l'arbitre tunisien d'Argentine-Angleterre).

la touguesh

26/03/2010 à 11h30

Trop jeune pour cette coupe du monde, par contre pas assez vieux pour découvrir Reign in Blood de Slayer que j'écoute en boucle depuis deux heures ! Merci à l'auteur ! Une question me brûle les lèvres quant à l'ensemble de cette excellente série. Le choix des musiques pour chaque coupe du monde est axé sur le rock (au sens large) et son évolution. Est ce fait parce que ces chansons sont vraiment représentatives de l'époque, populaires en ces temps là, simplement par choix de l'auteur (qui écrit des bouquins sur RATM et PJ, donc bon) ou les trois ?? Si je me pose la question, ça n'est pas pour remettre ne cause les choix des chansons choisies, mais c'est par rapport à la popularité d'autres mouvements musicaux que l'on ne retrouve pas dans cette série : le jazz des années 60, la soul/funk des années 70, la pop des années 80. Dans mon imaginaire, ce sont des mouvements musicaux marquants de leur époque. Me trompe-je ? Étaient ils trop marginaux ou trop commerciaux ? Des avis sur la question ou je suis trop jeune pour comprendre ?? ^^

 

Edji

26/03/2010 à 11h38

Tonton Danijel vendredi 26 mars 2010 - 10h53 Du match de Guadalajara je me rappelle surtout le "Vas-y mon petit bonhomme!" de Thierry Roland à propos de Luis et l'explosion de bonheur qui a suivi ensuite. --- Pourtant, le match était commenté par Drucker et Piantoni. Je ne sais pas de quand date cette version avec Roland au micro.

Le forum

Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 13h43 - inamoto : Hello, Je fais partie de la minorité de cédéfistes qui n'est pas abonnée au Figaro. Y'aurait-il... >>


La L1, saison 2020/2021

aujourd'hui à 13h38 - cocobeloeil : Difficile à évaluer, mais 500 000 abonnés environ (on en sait rien en fait, tout est dit et son... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 13h29 - magnus : Si c’est uniquement pour le salaire, son statut d'agent libre lui permettra sans souci d'avoir un... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 13h26 - Les yeux de Santini : J'ai surtout l'impression, sur les deux derniers matchs, que les efforts défensifs de la ligne... >>


Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 13h11 - Milan de solitude : Demain à 21 h ! >>


Foot et politique

aujourd'hui à 12h58 - lemon : V'voyez, je préfère mille fois les erreurs d'un Finkie que ça :... >>


Habitus baballe

aujourd'hui à 12h28 - Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit : Juste en passant (peut-être aurai-je du poster ça sur le fil littéraire).Pour ceux qui aiment... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 12h27 - balashov22 : Ah ben si vous avez aligné des joueurs qui ne font pas vraiment partie de votre effectif, faut le... >>


L'Atelier du Diaporama

aujourd'hui à 12h07 - De Gaulle Volant : AhahQuelle rigoladeMerci Durix pour Herminig >>


Bréviaire

aujourd'hui à 12h00 - Le Pobga du Coman : Payet vers Paris?"Navas rapporte gros" (lequipe.fr)Auto-ravio:Obélisque"Navas rapporte gros"... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)