auteur
Brice Tollemer

Du même auteur

France versus... Allemagne

La RFA en Coupe du monde, pour les Bleus, c'est une victoire pour l'histoire, deux défaites en demi-finale sans revanche à ce jour. Dont Séville.

le Bleu

20/05/2010 à 11h02

Hé bien, j'ai bien fait de commencer par 98-2000, moi. J'ai assez de traumas comme ça, ç'eut point été la peine d'en rajouter...

Chaban del Match

20/05/2010 à 11h03

Tonton Danijel jeudi 20 mai 2010 - 11h00 Monsieur Jo jeudi 20 mai 2010 - 10h45 Sinon, je crois bien que c'est le match le plus intense que j'ai vu. j'etais gamin, mais j'ai l'impression qu'à l'époque l'union autour de l'équipe nationale était bien plus forte (sans même parler de Domenech). ---------------- J'étais tout petit à l'époque, mais d'après les dinosaures des CdF, l'EdF d'Hidalgo ne suscitait pas une énorme adhésion à l'époque, une défaite à domicile contre le Pérou allait servir à la presse à se déchaîner contre Hidalgo. Puis il y eut un premier tout moyen, avec la défaite indiscutable contre l'Angleterre, la victoire large contre le Koweit, et le nul contre les Tchécoslovaques arraché grâce à un sauvetage sur la ligne d'Amoros à la dernière minute. Ça allait un peu mieux au deuxième tour, la France ayant la chance aussi d'affronter l'Irlande du Nord (qui avait fini devant le pays hôte espagnol) et l'Autriche. C'est véritablement à Séville qu'est né l'amour de la France pour la bande à Hidalgo... --------- Tu occultes le France - Pays Bas d'octobre 81 et le fameux coup franc de Platini qui emmene les Bleux en Espagne. Ce match avait quand même rassemblé autour de l'Equipe de France pas mal de monde

DarkZem13

20/05/2010 à 11h04

Les gars qui osent aller tirer des pénos, ça m’a toujours fasciné. Pouvoir prendre une telle responsabilité, sur un seul geste technique pour lequel on n’a pas le droit à l’erreur, avec toutes les conséquences que ça peut engendrer. J’ai du mal à en vouloir à un gars qui rate. Par contre, s’il n’y va pas avec une idée fixe de son tir, ça me gêne beaucoup plus. Là, Bossis et Six tentent de la croiser, ils le font pas bien, le gardien part du bon côté. Mais ce n’est en rien comparable à Shevchenko 2005 contre Liverpool, ou Maoulida 2007 contre Sochaux, qui partent à l’abattoir et se font dessus. Ils font une passe au gardien, avec une frappe molle sans conviction dans l’axe du but. Je ne suis pas loin de penser qu’un tel geste est équivalent à une passe en retrait au gardien ratée qui coûte un but. Pour en revenir à ce fameux match de Séville, je me souviens avoir dit à mon petit cousin de 10 ans qu’il ne devait pas voir ce match avant quelques temps. Je pense qu’il entre dans la catégorie « -12 » ou « -16 », avec la violence du choc Battiston-Schumacher, la dramaturgie, la défaite aux larmes…

suppdebastille

20/05/2010 à 11h13

"Chaban del Match jeudi 20 mai 2010 - 11h03 Tu occultes le France - Pays Bas d'octobre 81 et le fameux coup franc de Platini qui emmene les Bleux en Espagne. Ce match avait quand même rassemblé autour de l'Equipe de France pas mal de monde " Mais surtout à l'époque tous les politiques, sociologues, editorialistes, people divers ne se sentaient pas obligés d'avoir un avis sur le foot.

suppdebastille

20/05/2010 à 11h14

"Chaban del Match jeudi 20 mai 2010 - 11h01 le PSG n'avait rien gagné" sacrilège!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! corrige cela de suite

Chaban del Match

20/05/2010 à 11h14

suppdebastille jeudi 20 mai 2010 - 11h13 "Chaban del Match jeudi 20 mai 2010 - 11h03 Tu occultes le France - Pays Bas d'octobre 81 et le fameux coup franc de Platini qui emmene les Bleux en Espagne. Ce match avait quand même rassemblé autour de l'Equipe de France pas mal de monde " Mais surtout à l'époque tous les politiques, sociologues, editorialistes, people divers ne se sentaient pas obligés d'avoir un avis sur le foot ------------ Tout a fait pusiqu'à cette époque le foot (et le sport en général) c'etait honteux, crétin, beauf, et juste bon pour la populasse écervelée et/ou alcoolique

Chaban del Match

20/05/2010 à 11h16

suppdebastille jeudi 20 mai 2010 - 11h14 "Chaban del Match jeudi 20 mai 2010 - 11h01 le PSG n'avait rien gagné" sacrilège!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! corrige cela de suite ---------- Oh hé ca va hein le PSG a gagné sa première coupe juste avant la Coupe du Monde 82. :-)

keruzore

20/05/2010 à 11h18

mouai, mouai.... Ca sent quand même la nostalgie ces histoires-là! J'ai peur que pour les joueurs de la génération 2010, l'Allemagne ne représente que le pays d'origine de leurs berlines, de Derrick et de "Tokio Hotel". Dans les années 70-80, chaque confrontation France Allemagne, en club ou en équipe nationale, représentait un "crunch" comme disent les rugbymen... J'avoue qu'aujourd'hui, ça déclencherait moins de passion chez moi. Mais alors, qui est notre meilleur ennemi aujourd'hui? Assurément l'Italie, tant que Raymond est toujours là, mais après....

olerouge

20/05/2010 à 11h54

Chaban del Match jeudi 20 mai 2010 - 10h44 Tu m'étonnes ! Préparez vos pierres ... Je suis supporter de la Mannshaft depuis la fin de ce match là. J'avais 8 ans et voir des types capables de remonter et gagner une demi finale de coupe du monde alors que c'était quasi foutu j'avais trouvé ça fort. Et puis à l'époque j'aimais l'équipe de France, alors je trouvais ça plus glorieux d'avoir perdu aux pénos contre le futur champion du monde au termend 'un grand match plutot que contre le finaliste. >>C'est marrant, ça, j'avais 8 ans aussi, j'étais sur un lit d'hôpital depuis 15 jours et moi aussi, j'ai une certaine admiration pour l'équipe d'Allemagne depuis ce jour. Notamment Rumenigge, dont je trouvais que le nom sonnait bien à l'oreille. J'adore la façon dont il remonte le terrain, ballon sous le bras, l'air de dire "suivez-moi les gars, ça va le faire". Ce match est certainement mon meilleur souvenir de football. Et Platini qui tient la main de Battiston après l'attentat de l'infâme Schumacher, qui en bon Kayser Soze, mâche nonchalamment son chewing-gum en attendant qu'on veuille bien dégager le cadavre de sa surface pour qu'il puisse tirer son 6m, c'est fantastique. Elle avait quand même de la gueule la France qui perdait.

Marius T

20/05/2010 à 13h15

Pour revenir sur Dündar Siz, j'avais discuté avec lui à la fin des années 80, il était toujours atteint par ce tir au but raté.

 

Tonton Danijel

20/05/2010 à 13h50

Ce rappel de son passage à Galatasaray qui l'avait contraint à prendre la nationalité turque et à changer de nom m'a forcé à me plonger dans le parcours de Didier Six (j'ignorais qu'il jouait à Stuttgart au moment de la demie-finale...). Ce n'est ni Pfannenstiel, ni Gravelaine, mais pour l'époque, c'est pas mal du tout: http://tinyurl.com/3ajy5nb

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)