auteur
Arnaud Demanche

Du même auteur

Comment prénommer son footballeur ?

Pour faire de son enfant un joueur pro, il faut le placer dès le départ sous le bon augure d'un prénom adéquat. Suivez notre guide.

Sens de la dérision

05/01/2011 à 08h03

Une analyse de haute volée comme on aimerait en lire plus souvent, même si ce fameux Nicolas Anelka semble depuis bien différent des autres Nico.

Jean-Luc Skywalker

05/01/2011 à 08h44

Si l'auteur de ces lignes passe dans les parages, je tenais à le remercier lui et ses complices, pour la cérémonie des Gérard de la télé, l'un des programmes télé qui m'a le plus fait me poiler en 2010.

vertigo

05/01/2011 à 08h46

Scientifique, argumenté, précis. Je me demande s'il y a quelqu'un en France qui a baptisé ses fils Olive et Tom.

MarcoVanPasteque

05/01/2011 à 10h19

Troublant ce descriptif assez juste de mes caractéristiques de footballeur associées à mon prénom. Il a de l'avenir dans l'arnacomancie ce jeune homme.

Maveric

05/01/2011 à 10h44

Je suis étonné que Grégorini n'ait pas été mentionné dans la liste des goal pour les Grégory. Sans nier la drôlerie de l'article, je ne peux m'empêcher d'y voir avant tout des noms associés à des modes : - Nicolas et Olivier sont des prénoms qui défient la mode, en gardant une popularité forte et relativement constante. - Jérémy/ie, pour une raison qui m'ait étrangère, semble être un prénom qui a été populaire pendant les années 80, ce qui correspond à la période où la relève des bleus a semblé décevante. - Kevin est devenu à la mode avec Maman j'ai raté l'avion (1990), film dans lequel Macaulay Culkin se prénomme Kevin. Voilà pourquoi tous les Kevin de France ont au plus 20 ans. http://www.prenoms.com/

gurney

05/01/2011 à 10h50

Une équipe de Kévin, ça va me donner le sourire pour la journée !!

brison futé

05/01/2011 à 11h04

Jérémy Gavanon est gardien, c'est son frère Benjamin qui joue au milieu. Pour le remplacer, Jérémy Pied est idéal à ce poste.

12 mai 76

05/01/2011 à 11h07

Je proteste énergiquement contre l'absence de Mirallas dans l'équipe type des Kevin. Il devrait en être le capitaine, l'étendard flambloyant, la figure de proue, l'exemple à suivre. Cet ostracisme est navrant !

Tonton Danijel

05/01/2011 à 11h21

Maveric mercredi 5 janvier 2011 - 10h44 Sans nier la drôlerie de l'article, je ne peux m'empêcher d'y voir avant tout des noms associés à des modes : - Nicolas et Olivier sont des prénoms qui défient la mode, en gardant une popularité forte et relativement constante. - - - - - - Oh, pour les Nicolas, il risque d'y avoir un gros déficit dans la génération post-2007...

José-Mickaël

05/01/2011 à 11h54

Maveric mercredi 5 janvier 2011 - 10h44 > - Kevin est devenu à la mode avec Maman j'ai raté l'avion (1990), film dans lequel Macaulay Culkin se prénomme Kevin. Voilà pourquoi tous les Kevin de France ont au plus 20 ans. Ouuiiinn ! Tu as brisé mon illusion : je croyais que ça venait de Kevin Keegan...

 

vertigo

05/01/2011 à 12h04

Tonton Danijel mercredi 5 janvier 2011 - 11h21 Oh, pour les Nicolas, il risque d'y avoir un gros déficit dans la génération post-2007... J'ai rencontré récemment une brave dame, maman d'un bébé de 6 mois qu'elle a appelé Nicolas "parce que j'ai voté Sarkozy, je m'en cache pas, et je le referai.", me disait-elle. Oui, l'envie de bourre-pif fut forte.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)