auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

Europe : un football à deux étages

Une balle dans le pied – Le classement en relief inter-européen est sorti: on a mis côte-à-côte la Ligue 1, la Liga, la Serie A, la Premier League et la Bundesliga.


Jean-Noël Perrin

21/06/2011 à 12h48

la rédaction mardi 21 juin 2011 - 11h27 Ce qui frappe cette saison, c'est l'analogie entre les cinq championnats, et l'absence d'un ventre mou de clubs épargnés par la menace d'une relégation. ------- Et ce qui frappe encore plus, c'est que la situation était l'exacte opposée la saison précédente. J'ai pas vérifié en entier mais on doit pas être loin d'avoir battu successivement les records du plus petit puis du plus grand nombre de points pour le 1er relégable ces deux dernières saisons (si le ventre mou a craint la descente pendant toute la saison c'est d'abord parce que le maintien s'est joué à 44 points...)

Jean-Noël Perrin

21/06/2011 à 12h53

Et après vérifications (merci poteau rentrant) : Sur les saisons à 20 clubs uniquement : - il faut remonter à 93-94 pour trouver un total de points aussi faible qu'en 2009-10 pour le 18ème - et à 75-76 (!) pour battre le record de Monaco cette saison (Troyes descend avec 46 points si l'on force la victoire à 3 points). Sur ce dernier point, en 99-00, Nancy descend avec 42 points mais en 34 matchs seulement (L1 à 18 clubs - et l'OM se maintient à deux buts près...)

Sens de la dérision

21/06/2011 à 13h20

Sur les 5 dernières années, moyenne (arrondie) des points pour les clubs qui sont restés dans l'élite pendant ces 5 ans. Pour les Allemands, les points ont été ramenés sur 38 matchs. http://bit.ly/m6ikxw En orange, les champions de ces 5 ans. On voit quand même qu'il y a des gros clubs (Barca/Real/Inter/ManU, voire Bayern) et qu'il y a les suiveurs. En Allemagne, un club se détache nettement (grande surprise !). En Angleterre, il y a le Big 4 dont on peut détacher un Very Big 2. En Liga, il n'y a que le Real et le Barca (là aussi grande nouvelle). Et en France un quatuor se détache légèrement du reste de la troupe. En Italie, c'est un peu la situation allemande avec un grand tout seul suivi par un petit groupe (2 en Italie).

Vieux légume

21/06/2011 à 13h47

Intéressant Sdld. Ce que je vois, moi, c'est surtout qu'il y a 15 clubs de L1 qui sont présents sur les 5 dernières saisons, sur 20, ça fait beaucoup je trouve. La marche entre L1 et L2, elle est peut-être plus haute qu'on le pense.

José-Mickaël

21/06/2011 à 16h34

Sens de la dérision mardi 21 juin 2011 - 13h20 > http://bit.ly/m6ikxw Très intéressant ! On voit bien les différences entre championnats, par exemple le resserrement en Allemagne derrière le Bayern - situation en fin de compte unique semble-t-il, puisque dans les autres championnats il y a toujours un petit groupe détaché devant. (Au fait, on dirait qu'il manque la Juve.)

Jean-Noël Perrin

21/06/2011 à 16h54

Sens de la dérision mardi 21 juin 2011 - 13h20 Sur les 5 dernières années, moyenne (arrondie) des points pour les clubs qui sont restés dans l'élite pendant ces 5 ans. ------------ José-Mickaël mardi 21 juin 2011 - 16h34 (Au fait, on dirait qu'il manque la Juve.) ----------- Sauf erreur, elle était en série B en 2006-07.

 

Sens de la dérision

21/06/2011 à 21h09

Oui c'est ça, en Série B. D'ailleurs l'histoire du Calcio a sans doute un peu faussé la donne (ou a rétabli la normalité c'est selon). Pour la Juve, ils seraient au niveau de Bordeaux, Séville etc