Dossier arbitrage (2) Les solutions techniques

Si la plupart des mesures liées à la vidéo auraient des effets catastrophiques, certaines apparaissent indispensables, comme l'utilisation des images pour sanctionner rétrospectivement les fautifs et les tricheurs restés impunis en cours du match, ou vérifier le franchissement de la ligne par la balle...


ZZ

15/02/2001 à 00h00

Globalement d'accord avec les CdF et d'accord avec l'usage de la vidéo à posteriori (même si ça peut être paradoxal avec mon refus d'un arbitrage vidéo)... Je tiens à signaler tout de même que le procédé a déjà été utilisé en France à quelques occasions notamment lors d'un ASM-OM au cours duquel Boli et Klinsmann s'étaient distingués.
Splash, je pense que si les acteurs du football avaient réellement l'impression de risquer quelque chose lorsqu'ils ont un comportement anti sportif, il n'y aurait pas tant d'erreur d'arbitrage que ça ou du moins elles proviendraient des seuls arbitres et on pourrait alors évaluer le mal et parler de vidéo...

Loul

15/02/2001 à 00h00

Je suis en rouge comme ça je me relirai plus facilement :) Bon je plaisante mais:
le fameux dévers c est un peu du pipeau parce que ce qui fait ressortir les ballons après un rebond c'est l'effet que lui a transmis le tireur et/ou la barre. A part voir des joueurs de foot se casser la gueule dans les buts (attention à la marche :) ) ça n'améliorera que peu les choses et risque plutôt d'invalider certains buts valables.
Pour le bip belge je suis aussi trés mitigé. Tout d'abord il y a le temps de réaction de l'arbitre de touche qui gène l'affaire. Mais le gros problème vient des hors jeux de position que ce système est loin de résoudre (il aurait même tendance à les signaler tous comme des hors jeux)...
Pour le hors jeu, toilettons déjà le réglement en détaillant la "ligne" du hors jeu. Et puis vive la vidéo, na !

le nihiliste

15/02/2001 à 00h00

Je reste en bleu car d'accord sur cet article la. Mais les erreurs d'interprétation des images (ou les avis divergents) existeront également aprés les matchs au sein de la commission. Seul les choses évidentes pourront être pénalisées par la vidéo. Et pour ça, il suffit de trente secondes . Je reste persuadé qu'il est possible d'envisager un système de surveillance souple qui ne pénaliserait pas le jeu. Pourquoi ne pas permettre au 4eme arbitre d'avoir un moniteur et de signaler seulement ces fautes indéniables, pour valider ou non un but? Les équipes qui veulent casser le jeu ont des tas de moyens de le faire, ceux qui veulent mettre la pression sur l'arbitre le font déjà sur et en dehors du terrain. Il faut juste faire en sorte que ça ne reste un outil que pour l'arbitre, pour lui permettre de continuer un match sans le doute d'une grossière erreur comise qd y'a bcp de contestation (et pas question de demande de l'entraineur de visionnage pendant match...). Ah désolé je m'éloigne. Non sinon pour les images à postériori: ultra-d'accords qd même.

houbahouba

15/02/2001 à 00h00

Globalement d'accord avec les CDF. La vidéo ne devrait servir que pour sanctionner les tricheurs et les violents "a posteriori" afin de ne pas tomber dans l'utilisation abusive. Malgré tout il y aura plein de situations où elle ne servira à rien : certains penalty ne sont pas evidents même avec 12000 ralentis ! Mais surtout, elle deviendra indispensable pour voir s'il y a but ou pas vu les enjeux financiers du foot pro. Malgré tout je reste persuadé que les fautes d'arbitrage sont une composante du foot puisqu'il s'agit d'un jugement subjectif à la différence d'un chronomètre (comme ds le vélo) qui est objectif. Donc si on est pas prêt à accepter cette marge d'erreur (même s'il faut la limiter), il faut changer de sport!

Moune

15/02/2001 à 00h00

En ce qui concerne le travail des futurs éventuels "contrôleurs a posteriori" chargés de sanctionner les actions litigieuses qui pourraient se dérouler dans le dos de l'arbitre, ils peuvent déjà remercier Zidane. C'est pas lui qui va leur donner trop de boulot, parce que chaque fois qu'il s'essuie les pieds sur un défenseur ou qu'il file un coup de boule à un adversaire, il fait ça en direct.

DOOMER

15/02/2001 à 00h00

SPLASH, la réponse est simple, parcequ'un joueur qui met un but de la main, ou qui simule un coup pour faire expulser son adversaire, pourrais prendre après visionnage 2 à 3 ans, et je pèse la durée. Et une telle décision ne peux etre prise par l'arbitre seul.

splash-la-tomate

15/02/2001 à 00h00

une question, rien qu'une question: vous préconisez le recours systématique à la vidéo après un match. Mais en quoi le fait de regarder un match à la télé APRES le match va t il éviter les erreurs horribles dont vous parlez dans l'autre article notamment. Je ne vois pas pourquoi ne pas sanctionner directement les fautifs d'actes dantijeu que l'arbitre central n'a pas vus tout de suite!! Au moins, les cartons dispensés dans ce cas ont un effet sur le déroulement du match! Ceci dit, les erreurs faites par les arbitres pendant ou après le match lors du visionnage de certaines actions ne disparaitront pas davantage!

Grüt

15/02/2001 à 00h00

Après le 11 contre 11, le 6 avec 6: "Six joueurs de l'effectif de l'Inter de Milan ont participé à une orgie avec six prostituées". Normal, avec leur saison calamiteuse, à défaut de tripoter la balle, ils ont décidé de se faire tripoter les boules

Fair Play

15/02/2001 à 00h00

J'ai bien lu les 2 thèmes abordés, et réagis donc globalement.
Bien évidemment d'accord avec le recours à la vidéo après match. D'ailleurs, comment ne le serait-on pas? Par contre, votre présentation, dans le premier volet, du recours à la vidéo en cours de match, tourne en ridicule cet outil, entre autres, en en supposant délibérément une utilisation extrêmement abusive. Nous avons déjà débattu de ce sujet dans un thème du forum, et l'argument principal des détracteurs concerne toujours cet excès. N'est-ce pas là sous-estimer la faculté de prise de décision des arbitres? D'ailleurs, que pensent ces derniers de ce moyen de contrôle? En sont-ils à ce point pessimistes qu'il faille parler de "mensonges", et autres "crimes"?
DOOMER, pour ce qui est de l'épisode Bilic-Blanc, Bilic aurait très bien pu être expulsé après visionnage de l'action, puis plus lourdement sanctionné après coup par les instances compétentes. Et, concernant toujours ce fâcheux épisode, si, après avoir fait expulser l'exemplaire Blanc, Bilic avait donné la victoire à son équipe, ça aussi, on doit le laisser entrer dans l'histoire? Et ça aussi, ça fait la "magie" de ce sport?

DOOMER

15/02/2001 à 00h00

Après avoir cogité le problème et lu toutes les interventions, et bien je suis contre l'arbitrage video en cours de match. Loin de l'idée d'un ralentissement du jeu, mais plutôt le souci de laisser aux arbitres ce droit à l'erreur. Car il faut en convenir la video n'empèchera pas à 100% les erreurs. Et celle ci si elles sont pardonnables et la plupart du temps pardonné car l'erreur est humaine, avec la vidéo elle le seront beaucoup moins, voire pas du tout. Par contre un comité d'expert revisionnant les actions litigieuses pourrait faire des choix qui ne serait pas reportés sur une personne (l'arbitre video), et ce comité serait aussi loin de la passion du stade (et de la pression du public, du banc des entraineurs), mais aussi à autre chose. Un arbitre au cours d'un match, IL SE FATIGUE, et si vous regardez bien ses coups de sifflets, il arbitre toujours moins bien en fin de match qu'au début, et à cela aussi la vidéo ne change rien. Voila, vous ne serez peut etre pas OK, mais je prefère pouvoir m'enerver devant les erreurs d'arbitrage, sans elles ce sport ne serait plus le même, c'est quand même un grain d'humain en plus non?

 

le nihiliste

15/02/2001 à 00h00

C'est pas mal cogité... Mais je te redemanderai ton avis si l'OL se fait éliminer en quart ou en demi de la CL sur un but de la main...ET que le joueur soit puni six mois tout en qualifiant son équipe.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)