Un transfert anti-transferts

Agence Transe Presse – Pour répondre à la mobilité excessive des footballeurs, une PME invente le flocage déflocable... qui fait peur aux clubs et aux équipementiers.


le Bleu

18/08/2011 à 02h02

Excellente dépêche ATP !!

Lucho Gonzealaise

18/08/2011 à 02h38

Pierrick Uneterre... Où est-ce que vous allez chercher tout ça ?!

mr.suaudeau

18/08/2011 à 03h43

Qu'est-ce qu'il y connaît Pierrick Uneterre? (Agence Transe Presse, je t'aime)

pied

18/08/2011 à 06h52

'tain, le Val de Reins au réveil, je te raconte pas...

Adoa de Formosa

18/08/2011 à 07h25

Encore une dépêche d’un goût douteux. L’an dernier, ma belle-soeur qui étudiait en Espagne a voulu me faire un cadeau et m’a offert un maillot du Barca, floqué du nom de Ibrahimovic... J’ai tout essayé, rien à faire.

OLpeth

18/08/2011 à 07h54

Sympathique petite dépêche... Y'a néanmoins une faute qui fait mal aux yeux au début du 4ème paragraphe : Pierrick Uneterre pensait que son brevet allAIT rapidement

Francis Dolarhyde

18/08/2011 à 10h36

Encore du très bon travail de l'ATP. Pierrick, ne lache pas l'affaire !

dugamaniac

18/08/2011 à 16h18

Ça existe depuis belle lurette sinon les produits pour défloquer. C'est très toxique et à l'efficacité aléatoire mais ça peut se tenter.

José-Mickaël

18/08/2011 à 17h54

J'aime bien l'idée de pouvoir mettre le nom qu'on veut sur le maillot de son club préféré. Sur celui du gardien de l'équipe de France, j'y collerais bien un "Landreau". Un supporteur rêveur pourrait coller un "Messi" ou un "Ronaldo" sur le maillot de l'A.J. Auxerre ou d'Ajaccio... On pourrait aussi changer le sponsor. J'imagine un beau "Volvic" sur le maillot de Thonon-Gaillard...

 

Lucho Gonzealaise

18/08/2011 à 18h17

Ca me fait penser à une anecdote : En 2002, peu avant la Coupe du Monde, ma soeur a décidé d'acheter le maillot de l'équipe de France, sans flocage. Et bien on lui a refusé de floquer un "10 Zidane", lui arguant qu'il fallait acheter le maillot déjà floqué, sinon Décat' avait interdiction de le faire. Résultat : on a eu droit à un flocage "10 Zizou" de fort mauvais goût. Et je vous parle même pas de ce maillot France 2006 que j'ai acheté sur place, à la boutique Adidas de Berlin, et que j'ai floqué d'un "22 Ribéry" une fois rentré en France...