auteur
Propos recueillis par Rémi Belot

Du même auteur

« La fin du sport spectacle n'aura pas lieu »

Nous avions rencontré le sociologue Paul Yonnet, décédé vendredi dernier, à l'occasion d'une interview publiée dans le n°7 des Cahiers du football et que nous reproduisons ici.

Hydresec

25/08/2011 à 23h48

Ici c_est ... ? jeudi 25 août 2011 - 22h59 La différence, c'est que très rarement UNE décision peut changer le résultat du match. Sur une centaine de possession, une ou deux erreurs, ce sont quelques points. Au foot, un but change tout. >>> Sauf quand Sochaux joue en Europa League...

Sir Sourire

26/08/2011 à 09h12

Ici c_est ... ? jeudi 25 août 2011 - 22h59 Sir Sourire > la règle n'est malheureusement pas aussi simple étant donné que le défenseur a le droit de faire un mouvement latéral, mais pas de se rapprocher de l'attaquant. Du coup il s'agit plutôt de juger l'intention et honnêtement, cela peut souvent se discuter. --- Je te renvoie à mon post précédent. Ce qui est difficile c'est l'analyse du fait de jeu, pas l'interprétation de la règle. "De la même manière, beaucoup de gros joueurs (James, Wade, Kobe, etc) exagèrent énormément les contacts et sont plutôt protégés par les arbitres, dont les décisions, du coup, peuvent être aussi commentées que pour le foot." --- Encore une fois, je te renvoie à mon post précédent. La protection est stars est une conséquence du sport-spectacle, pas d'une ambigüité règlementaire.

leo

26/08/2011 à 11h03

Ici c_est ... ? jeudi 25 août 2011 - 22h59 leo > tout simplement parce que lorsque l'on parle de foot, on passe autant de temps à commenter les décisions arbitrales que la tactique ou le résultat en lui-même. Si d'un coup les décisions devenaient simples et objectives, le foot perdrait beaucoup de son intérêt. Je suis persuadé que c'est un avis partagé par les hautes instances et une des raisons qui font que la vidéo n'arrive pas. (Avec le fait que beaucoup de situations ne seraient pas plus simples à juger). --- J'adore cet argument : "s'il n'y avait plus d'erreurs d'arbitrage, de quoi on parlerait au bistro ?" Ben de football

Tonton Danijel

26/08/2011 à 11h14

Ici c_est ... ? jeudi 25 août 2011 - 22h59 leo > tout simplement parce que lorsque l'on parle de foot, on passe autant de temps à commenter les décisions arbitrales que la tactique ou le résultat en lui-même. Si d'un coup les décisions devenaient simples et objectives, le foot perdrait beaucoup de son intérêt. Je suis persuadé que c'est un avis partagé par les hautes instances et une des raisons qui font que la vidéo n'arrive pas. (Avec le fait que beaucoup de situations ne seraient pas plus simples à juger). - - - - - - - - - - - C'est plus complexe que cela. Une des raisons de la popularité du foot, c'est outre la simplicité des règles, sa similitude avec la vie de tous les jours. Tu peux te faire voler la promotion que tu convoitais, pour laquelle tu as bossé dur, par quelqu'un que tu estimes moins méritant que toi, tout comme ton club fétiche peut se faire voler la victoire par une main. Dans les deux cas, ce n'est pas juste (du moins dans ton sentiment personnel). Mais on ne peut éradiquer l'injustice, on ne peut empêcher le plus malin de parfois l'emporter sur le plus talentueux. Surtout que, parfois, la faute est perçue comme justifiée. La main de Maradonna contre l'Angleterre par exemple: elle est vue comme de la pure triche de ce côté de l'Atlantique (et les règlements nous donnent raison), mais en Argentine, elle est interprétée - notamment par son auteur - comme une roublardise ayant permis de prendre la revanche sur la guerre des Malouines. "Il a triché, mais c'est bien fait pour ces (hors charte) de rosbeefs!".

 

king carrasco

26/08/2011 à 12h17

leo vendredi 26 août 2011 - 11h03 (...) J'adore cet argument : "s'il n'y avait plus d'erreurs d'arbitrage, de quoi on parlerait au bistro ?" Ben de football. --- Il faudrait surtout comprendre que sur dix erreurs supposées, il y a en fait neuf décisions discutables qu'on fait passer pour des erreurs. Surtout au bistro (les vrais et les télévisés). Quand on réussira à faire le tri, là on parlera plus de football – sans supprimer pour autant cette part de polémiques qui effectivement fait partie du sport. L'objectif étant évidemment, par ailleurs, de réduire le nombre d'erreurs d'arbitrage authentiques.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)