Lizarazu torse poil : le décryptage

Bixente Lizarazu darde ses tétons dans un vestiaire au profit d'une marque de sous-vêtements : analysons cette image.


Pan Bagnat

03/10/2011 à 09h43

On ne compare pas Bixente à Valbuena.

Carlos Alberto Riera Pas

03/10/2011 à 13h40

Pas super hilarant à forcer de tirer sur l'ambulance et recycler les blagues à son sujet...

voilacétout

03/10/2011 à 15h17

En même temps, l'économie circulaire, c'est un peu obligé avec un mec qui recycle toujours les mêmes poses. Je te trouve sévère quand même: il n'y a même pas la vanne classique sur son passage à Marseille :) Et cette pub ridicule méritait tout de même ce bashing en règle.

 

Sens de la dérision

03/10/2011 à 16h33

La rédac, on sait très bien que vous êtes jaloux (jalouse ?) de ces muscles pectoraux saillants, de ce regard à la sombre lueur, de cette barbe mal taillée symbole de virilité.

Sur le fil

Sinon, en Ligue 1, on en est là. La Gazette: https://t.co/kZ2ru58Etc https://t.co/3D3KsFdCFX

[Un jour, un but] Solskjær 1999, le miracle du Camp Nou - https://t.co/yZKiyN86wl Par @richardcoudrais et @Ba_Zenga https://t.co/6SOiQk0Wvg

Surdimensionnement, accessibilité insuffisante, PPP toxiques, charges trop lourdes: on avait pourtant prévenu :) https://t.co/q05MFDvN9N

Les Cahiers sur Twitter