Lizarazu torse poil : le décryptage

Bixente Lizarazu darde ses tétons dans un vestiaire au profit d'une marque de sous-vêtements : analysons cette image.


Pan Bagnat

03/10/2011 à 09h43

On ne compare pas Bixente à Valbuena.

Carlos Alberto Riera Pas

03/10/2011 à 13h40

Pas super hilarant à forcer de tirer sur l'ambulance et recycler les blagues à son sujet...

voilacétout

03/10/2011 à 15h17

En même temps, l'économie circulaire, c'est un peu obligé avec un mec qui recycle toujours les mêmes poses. Je te trouve sévère quand même: il n'y a même pas la vanne classique sur son passage à Marseille :) Et cette pub ridicule méritait tout de même ce bashing en règle.

 

Sens de la dérision

03/10/2011 à 16h33

La rédac, on sait très bien que vous êtes jaloux (jalouse ?) de ces muscles pectoraux saillants, de ce regard à la sombre lueur, de cette barbe mal taillée symbole de virilité.

Sur le fil

Alexandre Ruiz pointing fingers at things, a collection. https://t.co/GxkD6WxkZ2

Ivan Ergić, footballeur et "dernier marxiste" - https://t.co/YsxXFwAQbH

RT @BilelGhazi: Le message du KVN contre la réforme des coupes européennes #OLSMC @lequipe https://t.co/yguyWRHJuF

Les Cahiers sur Twitter