auteurs
Miklos Lendvai et Jérôme Latta

Football français : le check-up

En 2007, Frédéric Thiriez envoyait le football français sur la lune avec son plan Footpro 2012, mais cinq ans plus tard, la fusée n'a pas décollé. Alors, où en est le foot pro en 2012?


PlatInique

11/04/2012 à 13h38

@ Pantelic : Je me suis fait la réflexion depuis un certain temps, mais c'est exactement ça : 1/ Le fair play financier va empêcher les nouveaux riches de progresser rapidement. 2/ Et il y a meme pire : On va forcer les clubs a ne pas dépenser plus que ce qu'ils gagnent. Il va falloir équilibrer les recettes et les couts. Première possibilité : baiser les couts Vous imaginez les gros clubs endettés réduire la voilure vous ? J'ai du mal a imaginer le vestiaire du Real accepter un plan de rigueur. Deuxième possibilité : augmenter les recettes Le " gâteau " du football ne va pas croitre indéfiniment, il va donc falloir se battre pour les parts du gâteau. Je vois bien les gros clubs être encore plus cupides sur la répartition, qui deviendra de plus en plus inégalitaire. On va avoir l'exemple concret avec la baisse des droits TV en L1 : qui de Lorient ou de l' OM va voir ses recettes décroitre ? Vous le sentez le passage a 18 clubs dans tous les championnats pour que les locomotives conservent ou augmentent leurs revenus TV ? Au final, le fair play financier risque d'accroitre les inégalités au sein du football ...

Miklos Lendvai

11/04/2012 à 14h20

ESD.3 aujourd'hui à 11h34 Sur les 10 coupes d'Europe jouées depuis 2007, on n' eu que 5 clubs qualifiés en quart de finale, l'objectif n'est pas du tout atteint. En tout, il y a eu 7 coupes d'Europe (UEFA et LDC réunis) sans club français en quart de finale.

José-Mickaël

11/04/2012 à 14h49

ESD.3 aujourd'hui à 11h34 > (Personne n'imaginerait qualifier 4 de nos clubs sur les 6 qui jouent les Coupes d'Europe jusqu'en quarts de finale, y'a quand même des clubs comme Sochaux et Rennes qui sont engagés !) N'empêche qu'en 2004, c'est-à-dire seulement trois ans avant le projet de la Ligue, on l'avait fait... (Mais je suis quand même d'accord avec toi sur la remarque, et effectivement ça fait deux sur cinq.)

tramb

11/04/2012 à 14h59

Très très bon article, bravo les gars ! Petite remarque d'un mec aigri sur l'objectif 5. Vous pensez pas tout simplement que c'est parce le niveau de notre équipe nationale a considérablement baissé et que nos meilleurs joueurs ne sont plus capables de s'imposer dans les grands clubs européens ? Alors d'accord on a quelques joueurs qui jouent chez des seconds couteaux étrangers (Cabaye, Ben Arfa à Newcastle, Rami, Matthieu à Valence...) ce qui ne se faisait pas avant mais avant quand on avait un titulaire à Bordeaux et un à la Juve le choix était vite fait ! Maintenant entre un titulaire à Newcastle et un à l'OM...

 

Miklos Lendvai

11/04/2012 à 16h48

Le niveau des internationaux français a sûrement baissé durant la même période: la seule "référence" qu'on ait à disposition à ce sujet est la classement FIFA et il va dans ce sens. N'empêche que certains joueurs évoluant à l'étranger (en Italie ou dans les clubs espagnols hors Barca/Real) avaient moins de chances d'être retenus que des joueurs évoluant en Ligue 1. Personne n'aurait imaginé à la fin des années 90 que des joueurs reviendraient dans le championnat français pour avoir une meilleure visibilité et avoir plus de chances d'être sélectionnés.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)