auteur
Adoa de Formosa

Du même auteur

Top 10 : les fourberies

Entre simple malice, ruse et esprit anti-sportif, les coups tordus du football ont connu des réussites diverses...


Gouffran direct

06/12/2012 à 05h10

Superbe! Merci pour les liens. Le but de Brolin est un vrai bijou. Je vois toujours pas pourquoi le but de Titi est refusé. Friedel a lâché la balle, se fait contrer et pan, ça fait but. Je crois aussi me rappeler d'un magistral cf de Hagi en coupe du monde. D'assez loin avec des adversaires qui se replaçaient et ne regardaient pas...

Carlos Alberto Riera Pas

06/12/2012 à 05h14

Personnellement je ne les classement pas tous dans la même catégorie, car il y'en a qui vont vraiment à l'encontre du jeu. Dans l'Esprit du jeu : - Le corner azéri - coup-franc sous le mur - L'intrus dans le mur - La Rudi Voller Moyennement dans l'esprit : - Le hors-jeu total sur coup-franc - Le penalty à deux Pas du tout dans l'esprit du jeu : - Le coup-franc rapido - Le coup-franc monégasque - Le bluff de Barthez - Le corner Spaletti

et alors

06/12/2012 à 09h08

J'avais déjà fait la remarque sur le forum : c'est Spalletti, avec deux L et deux T. Ce serait dommage d'estropier le nom d'un des entraîneurs les plus inventifs de ces dernières années (pas seulement pour l'anecdote cité ici). Et ça doit être parce que je suis supporter de la Roma, mais je ne trouve pas le "corner Spalletti" moins dans l'esprit que la "Rudi Voleur" (interdite depuis justement). C'est finalement la même démarche qui le faisait jouer sans attaquant de pointe : perturber les repères des équipes adverses, les faire sortir de leur "zone de confort".

Mykland

06/12/2012 à 09h32

Selon ma perception, l'exemple "Giggs" du coup-franc rapido n'est pas valable. L'arbitre indique une reprise de jeu par une consigne uniquement visible par le tireur du coup-franc. Or, s'il donne une telle information, elle doit être adressée à tous les acteurs de la partie. L'attitude de l'homme en noir est inacceptable. Il se positionne droit comme un i à l'endroit où a eu lieu la faute, indiquant un arrêt de jeu puis semble lui même donner la consigne de jouer vite à Scholes et Giggs. Un comportement loin d'être impartial surtout à même pas 20m des buts. Un coup-franc rapido qui amène un but, c'est celui de l'Inter dans les 90's face à Monaco lors d'un match à Louis II. L'action se déroulait à 40m des cages monégasques et s'était conclue par un but de Mauricio Ganz si ma mémoire est bonne. Enfin, le but aurait du être refusé aussi car le ballon n'était pas à l'arrêt au moment du coup-franc.

Full Metal Caennais

06/12/2012 à 10h50

Je préfère nettement voir un Barthez qui essaye de filouter l'attaquant en levant le bras que ces tripotées de défenseurs qui essayent d'abuser l'arbitre à chaque passe en profondeur. Au final il n'y a que le coup franc rapido que je trouve un peu limite puisqu'il nécessite une observation de l'arbitre et de ses gestes pour être anticipés. Les autres ne sont que éléments qui se déroulent entre joueurs et dans le respect des règles.

Ba Zenga

06/12/2012 à 10h56

J'adore ce top 10, ce genre de coups fait tellement partie de la nature et de l'intérêt de ce jeu. Je n'en vois pas de vraiment très méchant, à part peut-être le coup-franc monégasque. Et surtout pas le hors-jeu total, qui est un coup tactique intelligent et risqué de la part de la défense. J'ai eu l'occasion de le faire quand je jouais en club, c'est plutôt bandant de piéger les attaquants de la sorte.

Tonton Danijel

06/12/2012 à 11h15

Mykland aujourd'hui à 09h32 Un coup-franc rapido qui amène un but, c'est celui de l'Inter dans les 90's face à Monaco lors d'un match à Louis II. - - - - - - - - - - - - C'était à San Siro, et le but n'aurait pas dû être accordé, le ballon continuant à rouler (il doit être arrêté) au moment du coup-franc.

Tonton Danijel

06/12/2012 à 11h16

(Ah pardon Mykland, j'avais lu un peu rapidement la fin de ton post).

Tonton Danijel

06/12/2012 à 11h20

Rien d'illégal sinon dans le "hors-jeu total", tactique risquée car nécessitant une parfaite coordination de tous les défenseurs (il suffit qu'il y en ait un à la traîne et l'adversaire se trouve en situation d'avantage énorme). Tout comme le coup-franc à la Giggs, en jouant rapidement, le tireur prend le risque de se faire contrer par un joueur qui n'est pas à distance. Ce sont les Lillois qui pour le coup ont pêché par naïveté en ne plaçant pas un joueur à proximité du tireur. Ce sont des tactiques déconcertantes car risquées et donc peu prévisibles, mais complètement légale et heureusement qu'on peut avoir quelques variantes dans le foot.

Pascal Amateur

06/12/2012 à 12h00

J'ai dit exactement la même chose à ma femme hier soir. "Eh, mais qu'est-ce tu fais ?! – Allons, c'est absolument légal. En France, en tout cas."

 

Kara Bourré

06/12/2012 à 12h15

Tiens j'avais pas vu l'atelier top 10 des fourberies. Sinon j'aurais évoqué la feinte du lacets défait de Ziober qui a laissé dans réaction le défenseur nancéen. Mon seul match à la Mosson.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)