auteurs
Les Dé-Managers (avec J.L.)

Comment se qualifier contre l'Ukraine ?

Réussir "l'exploit" attendu ce soir oblige à résoudre une équation compliquée. Pour tromper l'attente mieux qu'avec un sudoku, mettons-nous à la place de Didier Deschamps.


Pascal Amateur

19/11/2013 à 10h04

C'est qui, Schweinsteiger ? Ah oui ! Chouaïgnyi.

lyonnais

19/11/2013 à 10h22

Le manque que l'on évoque n'est pas forcément lié à un manque d'effort individuel, mais un effort limité à sa personne. On ne sent pas d'esprit de corps, de vrai collectif, de volonté de se battre les uns pour les autres. C'est cela je pense qui fait qu'on peut se détacher de cette équipe. Des mots ? Exemple vendredi avec Ribéry : personne ne peut lui reprocher un manque d'envie ou de combativité. Mais, même bloqué, il va continuer à s'acharner, pensant sans doute qu'il est le seul à avoir la clé. Changer de coté, tenter autre chose, faire jouer ses partenaires ? Non. Et lorsqu'il évoque le retour, il dit déja "j'ai besoin de beaucoup toucher le ballon dès le début de match". Parker à la mi-temps de France-Espagne sait que ses paniers ne suffiront pas, il responsabilise ses partenaires, se sacrifie pour le collectif et demande plus qu'1 systeme sur 5. Vous croyez Ribery ou Benzema avoir cette mentalité ou ce leadership ? Moi pas. Ils continueront à chercher la solution en pensant que eux, ont le talent. Ils jouent pour eux, ils jouent pour briller. Ils ne jouent pas pour l'équipe de france. Espérons que ça passe...

newuser

19/11/2013 à 10h31

Bref le constat c'est qu'on doit jouer comme une équipe et pas une somme d'individualités. Malheureusement je crois que ça fait un moment que cette remarque est faite

kimporte el flaco

19/11/2013 à 10h45

Pour ma part je pense que le salut peut venir des CA vu que dans le jeu on va souvent être bloqué. Alors oui Ribéry s'entête parfois a essayer de passer avec 3 adversaires face à lui mais si on veut provoquer la faute adverse (je vois bien un petit penalty) il n'y a pas le choix.

Mangeur Vasqué

19/11/2013 à 15h26

Je profite de quelques jours d’arrêt-maladie pour vous adresser ce pavé (sorry) qu’on pourrait intituler « Le grand pardon ». C’est un message d’excuses, au pluriel car j’en ai pas mal à faire, à vous tous : auteurs d’articles, Cédéfistes, forumistes et rédaction. En préambule, je précise que je suis un mauvais Français, l’EdF ne m’intéresse pas/plus beaucoup, moins que les 3 Lions. Je ne sais plus si je suis vraiment patriote, footballistiquement parlant ; à force de passer son temps à s’intéresser obsessionnellement à Doncaster Rovers ou Accrington Stanley, on finit par douter de son allégeance réelle à la patrie. Je ne regarde quasiment jamais les matchs de l’EdF (sauf grandes messes internationales) ou d’un oeil distrait, en faisant autre chose (mais je materai France-Ukraine). Je ne suis pas non plus les médias français, vivant en Angleterre depuis longtemps en totale immersion dans le foot britannique. C’est donc en tant que déconnecté de l’attelage EdF journalisme–médias français que j’observe de loin votre grosse colère (votre « beef » comme disent les Anglais – dent, rancune tenace) qui semble avoir atteint son paroxysme ces derniers temps, en me demandant si tout ce boeuf est bien raisonnable et justifié. Bref, jusqu’à la semaine dernière, je doutais de vous (par « vous » j’entends la majorité des Cédéfistes). Mais mes doutes ont été pulvérisés ces derniers jours. Rien qu’en lisant les conseils de Dugarry dans l’article (quelle rhétorique simpliste et suicidaire ! ça évite l’analyse comme écrivent les Dé-Manageurs), ainsi que quelques commentaires sur l’EdF ici en Une et dans les forums Cahiers, je comprends désormais totalement votre indignation à tous devant le traitement de l’EdF et la piètre qualité des consultants/intervenants et d’une manière générale, les tombereaux d’horreurs et d’imbécillités qui se déversent sur les joueurs depuis quelques mois (années ?). Je dois ici vous présenter mes excuses donc, ayant souvent pensé (sans vraiment connaître le sujet) que vous exagériez, que vous vous agitiez pour pas grand chose, que vous fulminiez excessivement. Veuillez m’excuser, pour avoir pensé que vous en faisiez trop, que vous forciez le trait par méfiance/antipathie/aversion contre les médias mainstream, que vous ne deviez pas être juste envers les journalistes/consultants (par commodité, appelons-les « jours-cons »), que vous manquiez probablement d’objectivité, que vous aviez la gachette trop facile. Parfois, en lisant Jérôme Latta sur l’EdF et les jours-cons devisant/braillant sur l’EdF, je me demandais s’il ne chargeait pas la bourrique un peu beaucoup-quand-même, je me disais que c’était pas possible autrement, qu’il devait caricaturer et avoir un « hidden agenda » ou un « axe to grind » comme on dit, un motif ultérieur qui obscurcissait son jugement. Devant la persistance et l’intensité de votre colère, je décidai il y a 3 jours de prendre du temps pour m’informer et peut-être vous comprendre. Alors, pour savoir exactement de quoi se composait votre boeuf, j’ai donc écouté/enregistré/podcasté pas mal d’émissions depuis vendredi (je reçois les chaînes TV françaises). J’ai ratissé large, de RMC à TF1 en passant par Europe 1, RTL et d’autres sur la TNT dont j’ignorais l’existence. J’ai aussi lu et entendu quantité de commentaires, sur RTL, l’Equipe, FF, etc. de jours-cons et simples auditeurs, amateurs ou non de football. J’ai aussi écouté des émissions comme « Les Grandes Gueules » de RMC et quelques phone-ins sur l’EdF (tels « Les auditeurs ont la parole » sur RTL), là où Mr/Mrs Toulemonde est invité à se prononcer, parfois avec une déférence inversement proportionnelle à leur connaissance du sujet, sur tout ce que la planète peut compter de sujets et polémiques. Vaste programme qui n’effraie absolument pas certains, bien au contraire, ça semble même les exciter. Aux GG (que je connaissais très mal), j’ai découvert qu’on y invite des « experts polyvalents » pour y causer de sujets qu’ils sont censés connaître à fond. Y’a aussi quelques béotiens réquisitionnés pour « élargir le débat ». J’ai vite constaté que les spécialistes multicartes invités (polémiqueurs professionnels, ai-je pensé) se prononcent avec emphase sur tous les sujets du moment, y compris le foot évidemment, sujets souvent ridiculement éloignés de leur sphère de compétence (on y vocifère avec parfois une mauvaise foi visiblement utilisée pour masquer une grande ignorance ou faire buzzer, ou les deux). Mais bon, ne chipotons pas pour si peu hein, si on peut parler savamment de thèmes complexes comme la législation européenne sur les subventions publiques ou les études supérieures dans l’UE et leurs débouchés, pourquoi après tout ne pourrait-on pas marteler son avis sur 3 crétins outrageusement surpayés qui courent après un ballon. J’ai même prêté une attention particulière aux émissions anglaises où des consultants français s’expriment souvent, par exemple Julien Laurens que Talksport – station radio très écoutée – utilise, avec P. Auclair, comme consultant sur le foot français. Laurens utilisait carrément l’expression « absolute disgrace » en parlant du match de vendredi ; Auclair hier soir dans DDD semblait défendre Cascarino et son torchon de papier hier dans le Times. Indéfendable pour moi. Toute l’intervention de Laurens était à l’avenant, chargeant un max l’EdF en étalant, tant qu’à faire, sa panoplie du bon marchand de clichés éculés-mais-rassurants devant son étal de camelot : manque de gnaque/détermination, problème de mentalité et désamour visible du maillot, renonciation facile, etc. Certains de ces termes sont particulièrement sensibles (on frôle aussi dangereusement la psychiatrie par instants, « mental health ») car associés à la Seconde Guerre Mondiale évidemment et le mythe tenace du lâche Français à la constitution mentale suspecte (par opposition au Britannique courageux et au mental d’acier) et qu’on nous ressort sans arrêt à toutes les sauces en Angleterre, alimentant au passage la francophobie qui se porte dejà suffisamment bien comme ça merci pour elle (et après on s’étonne que tant d’Anglais aient une image négative des Français, si les stéréotypes les + crétins sur les Français sont martelés par des Français eux-mêmes, on risque pas de faire avancer le schmilblick – a-t-on seulement envie de faire avancer le schmilblick ?). Et là, après ces heures passées à me farcir tout ça, je vous ai compris. Mais alors compris à un point pas possible. Je me suis même dis que vous aviez souvent été trop soft dans vos réactions. J’ai eu honte d’avoir douté de vous et vos commentaires, de vous avoir pris pour des bonimenteurs de forum, des mouches du coche. Lors de mes écoutes et lectures intensives, j’ai entendu/lu un tas de trucs que je ne m’imaginais même pas, des saloperies que même les pires tabloïds anglais (les « Red Tops ») et leurs auditeurs n’oseraient pas sortir. Je suis tombé sur des centaines de commentaires d’une bêtise insondable, certains aux relents douteux ou clairement racistes, mais ça je m’y attendais un peu vu le climat actuel pourri en France. Transparaissaient aussi dans nombre de commentaires d’avant et après match une arrogance aussi incroyable que risible (par rapport à l’Ukraine notamment) et cet incompréhensible refus d’accepter que la France (l’EdF en fait mais la France dans leur esprit) peut parfaitement être battue (ou « humiliée » comme ils disent) par une « nation mineure », et de l’Est en plus, une lointaine contrée de l’ex bloc soviétique probablement peuplée de bachibouzouks que Thierry Roland appelait « pays à la con » (et peu leur importe le fait que l’Ukraine fit 0-0 et 1-1 contre l’Angleterre en éliminatoires et compte un tas de joueurs rompus aux joutes européennes LdC ; le savent-ils ? On peut en douter). Le plus frappant souvent, c’est que c’est même pas le degré d’analyse zéro ou l’instruction à charge (puisqu’il s’agit bien d’un procès à en entendre/lire pas mal), c’est pire : on utilise l’EdF et ses joueurs comme défouloir, on ne vise plus l’EdF, on en profite pour répandre la haine, la haine de tout, du système, de la France, etc. Et de cette haine, il reste forcément quelque chose. Il y a autre chose que je trouvais exagéré, avant ces dernières semaines : les réactions de quelques joueurs (Évra en tête). Son coup de sang sur Téléfoot y’a 3 semaines était évidemment stupide, mal maîtrisé, mal formulé, contre-productif, etc. « ill advised » dirait-on en anglais. Mais aujourd’hui je le comprends (beaucoup plus). Au-delà des termes choisis pour exprimer son boeuf, je comprends son malaise, j’empathise. Les jours-cons en vue de la presse et des médias français pointent souvent leur doigt comminatoire et rageur vers nos grands voisins (Angleterre, Espagne ou l’Allemagne), ces pays avec une presse de caniveau très lue et des médias ostensiblement sensationnalistes. Nous, en France, on est clean et réfléchis, on ne tombe pas dans ces excès dignes de pays sous-développés avec leurs lectorats d’abrutis semblent inférer ces jours-cons. Pour marquer le contraste entre « eux et nous », ces mêmes jours-cons français n’hésitent pas à s’ériger en modèle (absence de tabloïd, moins de sensationnalisme visible). OK, il y a indéniablement du vrai là-dedans, le gros lectorat des « Daily Gobshite » anglais et allemands, les émissions caricaturalement racoleuses des chaînes latines où on crie beaucoup, etc. Mais il me semble que ce que se passe en France côté médias est cependant plus pernicieux : au moins, en Angleterre, on sait à peu près où on met les pieds niveau médias et émissions. Je ne suis pas sûr que ça soit encore le cas en France. Encore pardon.

Josip R.O.G.

19/11/2013 à 15h45

Transfère ton post sur le fil bleu qu'on puisse l'étoiler!

Mangeur Vasqué

19/11/2013 à 16h01

Ah OK, merci.

Raspou

19/11/2013 à 23h23

Je n'ai lu cet article qu'après la qualif', il était rudement clairvoyant sur le trio du milieu (incluant les rôles de Cabaye et Pogba), la charnière centrale, le duo Evra Ribéry, l'apport de Valbuena... Si on reconnaît la qualité d'un analyste à sa capacité de prédiction, alors c'est du bon boulot!

Loscultation

20/11/2013 à 09h24

Exactement la même que Raspou : lu après le match, et forcément admiratif de la clairvoyance.

Loscultation

20/11/2013 à 09h24

Exactement la même que Raspou : lu après le match, et forcément admiratif de la clairvoyance.

 

Corben Gallas

20/11/2013 à 15h31

Je venais pour dire que la vignette Cabaye/Pirlo avait pris tout son sens dans le match d'hier soir et je découvre le post de Mangeur. En ce qui me concerne, non seulement tu es pardonné d'avoir douté, mais tu es aussi chaudement remercié et félicité pour ta peine (se farcir de façon quasi exhaustive toutes ces émissions mérite le respect), et pour ta verve, que la maladie n'a pas entamée. Bon rétablissement.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)