auteur
Kireg

Rennes, les damnés de la lose

Malédiction ancestrale, philosophie assumée? La passion de l'échec du Stade rennais reste inexpliquée, mais ses supporters en parlent avec tant de brio… Bonus: l'infographie du niveau de Julien Féret et le onze type des losers rennais.


Kireg

02/10/2015 à 14h17

@nikoselstokos Elle est de toi pourtant celle-là. T'as aussi oublié que tu me devais 100 balles.

pyb007

02/10/2015 à 18h09

J'en ai la larme à l'œil... de se remémorer tant de bons souvenirs. J'aurais mis Le Lan à gauche, pour sa AX et ses courses aussi chelou que celles de La Danz', comme un symbole de symétrie bretonne. Merci Kireg

roberto astonvilla

02/10/2015 à 21h19

José-Mickaël aujourd'hui à 00h58 Coach Potato 01/10/2015 à 17h28 > Plus on avance dans une série, plus on augmente les chances de la voir s'interrompre En fait non. Si tu as fait 50 fois de suite face, la probabilité de faire pile (et donc d'interrompre la série) reste la même qu'au début. ***************** je suis très mauvais en maths, et ma réaction devrait le prouver aux âmes de l'enfer qui ont éprouvé de la joie à remplir f(x) à l'école (putain...) mais je suis sûr que ce que tu dis est faux dans la vraie vie.

djay-Guevara

05/10/2015 à 13h40

Et pourtant, tant que les lances sont independants, il y a 50% de chances de faire pile ou face.

roberto astonvilla

05/10/2015 à 19h28

ce qui explique pourquoi j'avais 4 de moyenne en maths en term'

 

Coach Potato

05/10/2015 à 21h12

Les garçons, je me permets de revenir sur la réflexion de Roberto: Vous avez 3 scénarii: - Rosenkrantz et Guildenstern sont morts - Butle et Tutle de Brazil - La loi de Murphy Vous avez peu de chances de rencontrer le premier cas dans le monde réel. Pensez aux nombres de pannes et autre interventions humaines funestes pour illustrer la dernière proposition. Pour la deuxième, pensez au nombre de faux positifs que peut générer un système de contrôle ou de calcul sur un modèle prédictif. Quand un système se complexifie, les chances de le voir générer des résultats inattendus. Sans cela, il n'y aurait pas pléthore de normes et de process. Même sur un système fiabilisé au mieux des capacités du moment, sa marge d'erreur infime répétée par un nombre de cycle pharamineux génèrera erreurs et maux de tête. Essayer de penser à un taux de moins de 1 sur 10 myons sur des myards de cycles. Essayer d'imaginer un logiciel qui vérifie un jeu à pile ou face dont le retour est true ou false, le check de démarrage true ou false, le check pile par true ou false et la redondance face par true ou false et un contrôle de la double redondance qui renvoie true ou false et un programme qui valide le tout si le check lancement a bien été effectué et que la double redondance a bien été effectuée en renvoyant true ou false si check lancer a renvoyé true et pile true et inclusif face false ou exclusif pile false et inclusif face true facteur de et inclusif de double redondance qui renvoie true vérifié par des capteurs qui sont placés dans un range de températures et d'hygrométrie variable sous diverses contraintes mécaniques et qu'une des fonctions renvoie un état erroné ou ne va pas à son terme. En fonction d'un taux d'erreur, on aura des pile à la place de face et inversement. On lance la pièce 10 000 000 de fois pour commencer? Rennes peut gagner un titre. La possibilité est non nille, y compris sur une panne du système qui vérifie qu'ils restent dans la lose ultime.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)