auteur
Sens de la dérision

La malédiction du nouveau stade

Parce que le meilleur moyen de se casser la gueule est de construire une nouvelle enceinte, et alors que l'OL vient d'inaugurer la sienne, penchons nous sur ce phénomène à la récurrence troublante.


Jamel Attal

12/01/2016 à 10h17

Merci pour l'article. N'oublions pas les pionniers Amiens, Caen et Sedan, ainsi que la plus récente contribution de Valenciennes.

Tonton Danijel

12/01/2016 à 10h28

Petites précisions, des fois que l'article ne soit pris trop au sérieux malgré le pseudo de l'auteur: "Après des années de patience (quarante-cinq ans, une paille), le GF38 parvient à atteindre l'élite en 2008/09 et se maintient même relativement facilement. Mais le club change de stade en février." Le changement de stade à eu lieu en février 2008, en fait. Et suite à ce changement de stade, Grenoble a enchaîné les succès au point de rattrapper Troyes qui avait 10 points d'avance et de décrocher la montée en Ligue 1. "Un exemple: en coupe de France, le GF38 passe ses trois premiers tours à l'extérieur mais, à peine revenu au Stade des Alpes, c'est l'élimination." Grenoble joue bien trois fois à l'extérieur en 2008-2009, mais remporte ensuite une victoire 2-0 contre Monaco en quart de finale au SdA. La défaite contre Rennes en demie-finale lors de cette saison 2008-2009 est du reste la dernière défaite du GF à domicile en coupe de France. [Leave GF38 alone]

Mevatlav Ekraspeck

12/01/2016 à 14h01

Oui, Amiens, Sedan, Caen, Valenciennes et bien d'autres! Il faudra aussi causer aux Nantais du passage de Saupin à La Beaujoire, qui mit un bon bout de temps à être digéré. Dans le genre maudit, il faut aussi se rendre à Lille, mais plus loin dans le temps, où la transition entre le Stade Henri Jooris et ce bon vieux Grimomprez (Jooris lui aussi) ne fut pas des plus joyeuses. Pour mémoire : http://tinyurl.com/jpk4rzk Et les Istréens? Chassés de Bardin pour aller s'installer dans le surdimensionné stade Parsemain, L1 oblige? Vous avez des nouvelles de ce qu'ils sont devenus? Entubés, Istres... Bourges, qui s'en va de son bon vieux stade de centre-ville, Séraucourt, pour allez s'épanouit au stade des Grosses Plantes (rebaptisé Jacques Rimbaud du nom de son mégalo de maire), histoire de s'installer confortablement dans le haut de la D2 pour viser plus haut? Noirs qu'ils sont, mes Berruyers... Bougez pas, y'en a d'autres! Les Costières, à Nîmes. Jean Bouin était une sorte de stade d'un autre temps, avec sa butte improbable, ses barbelés, ses bancs de bois. Nîmes y a tout connu, dont ses meilleurs classements en L1. Combien de saison dans l'élite leur nouvel écrin a t'il connu depuis les années 1990? Calais, stade de l'Epopée... Ah il est beau celui-ci, planté au milieu de nulle part pour suppléer le vieux Julien Denis. Pour la Ligue 2 qu'ils disaient. Ils viennent à peine de repointer le bout de leur nez en CFA, une vraie jungle... Buxerolles, stade de la Pépinière. Mais si, vous savez, là ou l'OL est allé passer 7 pions aux petits gars de Limoges... Cette belle banlieue poitevine devait accueillir les exploits du Stade Poitevin, qui ne verra le professionnalisme qu'en 1995. La suite ne fut que successions de pépins divers et variés. A de plus petits échelons, parlons d'Evry, qui voyait en son vaste enrhumoir de Bondoufle une possibilité de percer au plus haut niveau alors que le club se distinguait au 3ème échelon national. En rugby, demandez donc aux supporters de Béziers ce que leur a apporté le passage du Stade de Sauclières à celui de la Méditerranée : que des emmerdes! Plus un titre depuis 30 ans, après plus d'une décennie d'ultra domination. Les Narbonnais, qui laissent Cassayet pour le Parc des Sports, Pau, qui quitte la Croix du Prince pour Le Hameau, tous vous en diraient de belles aussi... Non, sincèrement, aujourd'hui, si je suis lyonnais, havrais, dijonnais, je commence à faire de l'huile...

 

Kireg

12/01/2016 à 14h17

Merci Sens de. Bel article. Grâce à Rennes, on peut déjà conclure que la poisse ne vient pas des sièges.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)