auteur
Les Dé-Managers

 

Christophe Kuchly, Julien Momont, Raphaël Cosmidis et Philippe Gargov. Les Dé-managers: un blog pour parler tactique – pas pour meubler –, et une chronique du jeu dans leurs cartons.


Du même auteur

Dans les Cartons : Guardiola, Espagne-URSS 1964 et la France U17

Quel bilan tirer des trois saisons de Guardiola au Bayern? C'était comment, quand l'Espagne et l'URSS s'affrontaient en 1964? Et y a-t-il des pépites en équipe de France U17? Tant de questions auxquelles on tente de répondre cette semaine. 


Sens de la dérision

10/05/2016 à 08h20

Je réagis juste en ayant lu la première partie. Le problème est surtout qu'on lit un peu partout que Guardiola est le meilleur entraîneur du monde, qu'il révolutionne tout, qu'il est parfait (c'est particulièrement flagrant dans Comment regarder un match de foot) qu'au bout d'un moment, il est normal que le péquin moyen pose des questions, la première étant comment un entraîneur génial, en ayant eu 3 ans pour construire son équipe avec des moyens conséquents peut ne gagner "que" son championnat national. C'est exactement pareil pour le PSG sauf que personne ne dit, à longueur d'analyse, que Blanc est génial : comment un club aussi riche peut, finalement, avoir des résultats similaires à ceux de l'OL d'il y a dix ans qui était loin d'avoir les mêmes moyens. Il a sans doute apporté au Bayern sur le plan technique et tactique. Mais peut-on imaginer qu'il ait pu laisser tomber d'autres points importants (le dépassement de fonction, la grinta, que sais-je encore ?) ?

et alors

10/05/2016 à 09h34

Firmino c'est le nouveau Alvaro Recoba, en fait? En lui souhaitant une carrière moins irrégulière. (Vous n'avez pas changé le titre du match rétro.)

Maniche Nails

10/05/2016 à 09h51

"Même s’il est toujours compliqué de distinguer les organisations tactiques" S'il y avait que ça ! On disait dernièrement que c'était pas regardable le match des jaunes clairs contre les blancs (City-Real), rien de tel que les foncés contre les clairs comme à l'ancienne, mais alors là on a un sérieux démenti...

Une2s

10/05/2016 à 09h59

Je suis aussi contre ceux qui tombent sur le catalan à bras raccourci mais malheureusement c'est la dure loi des superclubs encore plus vrai dans une machine comme le Bayern. La même loi s'applique(ait) à Mourinho, Ancelotti (qui lui a pourtant gagné la decima mais pas de titre national), Zidane, Luis Enrique... Je ne pense pas qu'on peut se contenter "que" de gagner le championnat et les succès d'estime dans des clubs comme le Bayern. D'autant plus que Pep a coupé dans le vif (Scheiwni, le médecin du club etc etc...). L'échec est d'autant moins pardonné. Le vrai malheur de Pep est sans doute d'avoir succéder à Heynckes qui avait tout gagné et était aimé

leo

10/05/2016 à 10h14

Luis Suarez Miramontes, c'est pas "l'autre" Luis Suarez, c'est "le vrai", voyons !

 

Espinas

10/05/2016 à 18h53

+1 avec Une2s Pour moi, le Bayern "paie" aussi la politique de recrutement de Sammer qui a pris Götze et Lewandowski à Dortmund. Les ogres de l'après Bosman doivent composer avec le momde qu'ils ont contribué à façonner. Il faut voir que le champion 2013 avec son triplé a chopé les 2 meilleurs joueurs de son rival , dévalorisant lui-même la compétition domestique. Dans les choix de Pep, il y a aussi Thiago Alcantara et Xabi Alonso. Et Lahm au milieu, ce qui met une sacrée pression si ça ne marche pas à la perfection. On peut considérer sur un cycle de 3 ans une exigence de résultats. Mon impression est que Guardiola a tendance à ne pas performer autant que mes attentes sur les matchs à l'extérieur en C1 (genre perdre 3-1 à Porto avec le Bayern en 2015, perdre à Arsenal avec le Barça et... je dirais presque le miracle d'Iniesta en 2009 dans un match décevant de son équipe), déjà au Barça, parfois, on voyait des nuls ou courtes défaites puis une explosion au Camp Nou. C'est d'autant plus surprenant que la "philosophie" est de joueur partout pareil avec la possession de balle. Avec moins de marge au Bayern, ça a fini par ne pas passer.

Sur le fil

[vidéodrome] La fausse joie de l’expulsé: ascenseur émotionnel en Pologne - https://t.co/LqNqAHsaSA

RT @SeriousCharly: Rends le @LiberoLyon, @TwitterFrance.

Messi : dix ans après le précédent Barça-OL en huitième de finale de la Ligue des champions, quelques tatouages, un… https://t.co/8IC6wIkdp4

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

De Nuremberg à Pôle Emploi

"Nuremberg vire son entraîneur." (lequipe.fr)

Faut pas des Koné

"Boxing Day en L1, Koné dit non." (maxifoot.fr)

Abstinence

"Fuchs absent trois mois." (lequipe.fr)

Doc Gynéco en public

"Les oreilles écartées par ses gants noirs, Mario Balotelli a ouvert ses écoutilles face aux tribunes de Gaston-Gérard." (lequipe.fr)

Flammengo

"Brésil : incendie meurtrier au centre de formation de football de Flamengo." (rfi.fr)