auteur
Mevatlav Ekraspeck

Du même auteur

Petites histoires de tacles

Selon qu'il soit réussi ou raté, ce geste défensif spectaculaire n'a pas les mêmes conséquences. Surtout quand, en plus du ballon, le tacle arrache un bout du joueur adverse. Cas pratiques, ambiance district.


inamoto

03/01/2017 à 18h06

Article très sympa, qui sent la boue et la sueur. Merci beaucoup!

Freddy

03/01/2017 à 21h01

"Le ballon peut passer, le joueur peut passer, mais jamais les deux en même temps" Par contre je n'ai plus l'auteur....

impoli gone

03/01/2017 à 21h33

Cela démarre gentiment, mais ça monte crescendo et ça finit en apothéose. Et j'ai autant de chances d'oublier cette vidéo que le joueur bleu les crampons de son copain rouge et blanc.

poiuyt

04/01/2017 à 09h34

Mouais, pas très crédible... Dans ma carrière, j'ai plus souvent été victime du 4, mais avec la décision arbitrale du 2. La preuve? je revois beaucoup plus souvent mon kiné depuis le 1er weekend du mois de septembre...

Sens de la dérision

04/01/2017 à 09h37

Il est bien cet article. Mais je ne comprends pas trop comment il est possible de faire le tacle 2. À mon avis, ça n'existe que dans les jeux vidéos, c'est humainement impossible.

balashov22

04/01/2017 à 12h23

Freddy, c'est du Courbis non ?

 

Gari Merde

08/01/2017 à 06h42

Joli tir Johnson

Sur le fil

RT @qvtreize: La vidéo dans le rugby, c'est parfois à la sauce du réalisateur. (Dans @Telerama fin janvier, @mbezbakh) https://t.co/dVrI31M…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Bjeurk

"Un maillot collector contre l'Islande." (lequipe.fr)

Décision de Lacour Martial

"La justice refuse le prénom Griezmann Mbappé." (lequipe.fr)

Gastrique Bertrand

"Comment le PSG a digéré ses éliminations." (lequipe.fr)

Flop chef

“L1-Gourvennec : ‘On n’a pas mis les ingrédients’.” (l’équipe.fr)

Ravons plus grand

“De l’ecstasy dans le drapeau du PSG.” (ouest-france.fr)