auteur
Mevatlav Ekraspeck

Du même auteur

Petites histoires d’un face à face… vues par le gardien

Un duel est un moment important et qui peut être difficile pour celui qui a obligation de marquer, comme pour celui qui est censé l'en empêcher. Pour ce dernier, tout ne se déroule pas toujours comme prévu.


Nos meilleures Sané

01/02/2017 à 10h26

C'est tellement ça... En lisant, je me disais, mais pourquoi... pourquoi je m'inflige ça... Et puis Vendredi soir, je remettrai mes gants et mes chaussures dans mon sac, avec le sourire... et direction le stade...

balashov22

01/02/2017 à 12h09

Quand je jouais au foot, j'étais gardien. Quand je jouais au hand, j'étais gardien. Maintenant que je joue au volley, ça me manque. Du coup je joue passeur, histoire de rester dans le masochisme.

Mevatlav Ekraspeck

01/02/2017 à 12h19

balashov22 : rajoutes le rugby pour mon cas, puis même parcours, même constat... sauf que qu'ils m'ont collé central. Mais comme les coups me manquent, je fais des passages en libéro, ce qui équivaut à un poste de goal à volley...

balashov22

01/02/2017 à 12h31

Et au rugby, tu jouais où ? Au volley, c'est vrai que libéro ça se rapproche plus du gardien de foot puisque c'est sur lui que les plus grosses pralines arrivent (enfin, c'est lui qui va se mettre là où va arriver la grosse praline, pour être précis). Mais là où on retrouve une part de masochisme dans le poste de passeur, c'est que si on lui relance une bonne balle, il doit faire une passe parfaite, et si on lui relance une mauvaise balle, il doit se démerder pour la rendre jouable. Dans tous les cas, on compte sur lui pour construire le jeu, c'est donc davantage un numéro 10 (qui peut du reste marquer également si l'occasion se présente).

Mevatlav Ekraspeck

01/02/2017 à 13h05

Rugby, j'ai donné en 9 ou en 15. J'ai adoré le poste de demi-de-mêlée, mon dos moins. J'ai pris moins de plaisir en 15, qui reste la preuve que les japonais sont les inventeurs du rugby moderne : l'idée de créer le poste d'arrière ne peut venir que du même cerveau qui a inventé la notion de kamikaze.

McManaman

01/02/2017 à 14h10

Rhaaaa, la vision cruelle d'un gardien lobé, mon plaisir coupable préféré. Ce moment où il comprend qu'il ne touchera pas la balle mais qu'il ne s'est pas encore retourné pour voir si elle va rentrer, alors que tu sais déjà que ça va faire ficelle... Cet instant où le ballon est mollement en l'air et qu'il va rentrer doucement sans que personne ne puisse y changer quoi que ce soit. Longtemps mon pêché mignon, que ce soit en balle piquée ou un lob plus lointain face à un gardien sorti bien trop tôt. (bon, la balle piquée qui finit tout droit dans les gants du gardien qui n'a pas bougé, c'est une autre histoire)

Hydresec

01/02/2017 à 15h36

Ouais, se faire lober sur une sortie, c'est pas agréable, je confirme (même si j'étais le premier à le faire sur les autres gardiens du club à l'entraînement). Je remercie Mev d'avoir replacé le contexte : un face-à-face attaquant-gardien est nécessairement une anomalie, générée par l'incompétence-indolence-inconscience des supposés défenseurs, ces partenaires félons qui, effectivement, seront les premiers à houspiller le malheureux portier qu'ils auront abandonné, sans même faire semblant de revenir, vu qu'ils sont cramés depuis la demi-heure de jeu à cause d'une rentrée trop tardive, comme d'habitude, du Macumba la veille au soir.

Nos meilleures Sané

01/02/2017 à 18h36

Je crois que le pire sentiment en tant que gardien, c'est quand ton équipe rencontre une équipe largement supérieur, qu'au final c'est toi qui parcourt le plus de km dans le match tellement les vagues d'attaquants adverses vont et viennent sans discontinuer... que tu fais le match de ta vie enchainant les horizontales, les sorties en libéro inspirées, les réflexes venus d'ailleurs au point que les adveresaires te félicitent à la mi-temps... et que tu fini par craquer sur une boulette ou une erreur d'appréciation, et que c'est la seule chose dont on parle pendant l'apéro et le repas après. C'était il y a 15 jours... et y a 1 mois et demi aussi... et, et, et...

Mevatlav Ekraspeck

01/02/2017 à 23h52

J'ai un souvenir, comme ça, il y a 10 ans pile : 92 minutes d'une résistance absolue. Je crois que j'avais tout sorti, j'étais en feu. Je me la suis mise sur corner, gogogadgetaupoing, sortie à la Grégorini. J'ai prétexté une contracture pour plus revenir d'un mois ou presque, et pour cause : Le corner avait été "obtenu" par mon latéral gauche qui avait tapé dans le cul du milieu défensif qui venait de lui faire une touche. Durant la partie, on avait raté deux pénos et j'ai compté au moins deux Bakayoko et trois Titi Camara. Mais après ce que je m'étais entendu, j'ai dit "dermerdez vous".

José-Mickaël

02/02/2017 à 00h34

Je déteste qu'on me vouvoie : « vous faites ceci, vous faites cela ». Non : *TU* fais ceci, *TU* fais cela. Surtout si c'est pour dire que je commets une grosse boulette. D'ailleurs je n'ai jamais été gardien de but, et toc. Mais c'est tellement bien raconté, si vivant, si prenant, si sincère, qu'en fait j'ai a-do-ré ce texte ! Sinon, concernant le thème du match héroïque qui finit mal, les deux messages ci-dessus me rappellent ce qui m'est arrivé au lycée, mais en volley. J'ai toujours été mauvais en sport à l'école (mais pas assez nul pour qu'on me mette dans les cages, juste ce qu'il faut pour faire défenseur), mais ce jour là ils avaient organisé un tournoi inter-classes de volley et pour une fois j'étais motivé (la compétition, c'est plus drôle que l'entraînement). En volley je n'ai jamais sur servir, ni comme au collège à la cuillère, ni comme au lycée en volleyant avec le plat de la main. Ma technique, qui n'appartient qu'à moi et qui a dû faire hurler tous les profs de sport, c'est de faire une sorte de coup droit et de taper avec la partie du poing où je plie le pouce et l'index. Ça donne un service qui rase le filet une fois sur deux, et qui se plante dans le filet l'autre fois. Bref, notre match avait commencé de façon catastrophique, genre on était menés 0-9 (je me souviens parfaitement qu'on n'avait pas mis un seul point), mais c'est à moi de servir, et je plante sept aces consécutifs avec ma technique à la mord-moi-le-noeud (ça aussi je m'en souviens bien : sept aces à la suite, le match de ma vie !) J'étais le héros du jour ! On était donc revenus dans le match, mais nos adversaires étaient quand même plus fort, et voilà une balle de match pour eux. On devait être à 12-14, quelque chose comme ça. Je suis devant le filet, à gauche, et la balle arrive vers moi, mollement, en diagonale. Aucune difficulté, même pour moi qui suis mauvais en sport : il suffit de la passer tranquillement vers le centre et de laisser les copains se démerder avec. Tout le monde me hurle « laisse ! » mais je ne pense pas que ça soit la cause de ma bourde. Je ne sais pas comment je m'y suis pris, mais j'ai foiré mon geste et envoyé la balle par terre, d'où perte du point et du match. En fait, la balle allait sortir et on aurait gagné le point si je l'avais laissée. Du coup tout le monde a oublié mon exploit de début de match et je me suis fait engueuler ! (Tiens, ça fait du bien de raconter ça des années après...)

 

ouatzephoque

03/02/2017 à 14h20

Pourquoi dans ces articles (le tacle, le drible...) le noir est-il tout le temps gentil?

Le forum

CdF Omnisport

aujourd'hui à 03h09 - Jah fête et aime dorer Anne : Oh, Secrétin... Je n'en ai pas tellement de souvenirs, j'avoue, mais dans mon entourage y'en a qui... >>


Smells like Argentine spirit

aujourd'hui à 03h07 - Jah fête et aime dorer Anne : Ah ben mince, Maradona... C'est triste. >>


Foot et politique

aujourd'hui à 02h19 - Tonton Danijel : Ben en même temps, il semble qu'il vaille mieux prier que faire confiance à Parcoursup... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 00h54 - arnaldo01 : Aulas tique25/11/2020 à 14h13En regardant les prochaines dates de retransmissions télévisuelles... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 00h16 - PCarnehan : Je ne parle pas un traite mot d'espagnol, -mes compétences se limitant à l'allemand, l'anglais,... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 00h04 - impoli gone : Je viens de lire "L'équipe explore" sur le match de 99, avec du Dominici, du Lomu, et avec tous... >>


Dans le haut du panier

25/11/2020 à 23h40 - Tricky : A part ça, je suis en train de regarder le petit Cade Cunningham pour la première fois, et c'est... >>


Café : "Au petit Marseillais"

25/11/2020 à 23h32 - mange Hemdani ça ira mieux : Oui, la responsabilité de Villas Boas est énorme. Aucun fond de jeu, pas de dédoublement,... >>


En Vert et contre tout

25/11/2020 à 23h06 - LLBB1975 : Si c'est pour une défaite de plus... >>


La Ligue des champions

25/11/2020 à 23h05 - Tonton Danijel : Et si la "série" de l'OM est anecdotique (contrairement au grand Anderlecht ils n'ont pas... >>


Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)