auteur
Oncle Fredo

 

C'est pas parce que le prolétariat s'amuse dans les stades qu'il n'abolira pas le spectacle.

 

Les Cahiers d'oncle Fredo


Du même auteur

Salary cap et taxe sur les transferts : les impasses de la régulation

Face à la dérive inflationniste des transferts, plusieurs voix s'élèvent en faveur de dispositifs de régulation: salary cap ou taxe sur les transferts… Mais auraient-il un véritable impact sur les inégalités? 


fabraf

15/09/2017 à 20h26

Sur ton point, tu sembles considérer que le prix du transfert reflète le rapport de forces entre les clubs. Permets-moi d'être en opposition avec cette "évidence".
Zlatan a bien signé au PSG pour 20M€.

Selon moi, ce qui distingue les clubs n'est pas leur capacité à acheter les joueurs (vu la multitude des solutions existantes entre prêt sur plusieurs années, achat avec % à la revente, etc) mais bien le niveau de salaire proposé. Peu de clubs peuvent s'offrir Neymar, non pas à cause des 226M€ (des montages sont toujours possibles) mais à cause de ses 30 M€ annuels.

Les indemnités de transfert ne sont que des jeux d'écriture comptables, qui n'ont pas vraiment de réalité, car les clubs fonctionnent le plus souvent en circuit fermé (via les mêmes agents d'ailleurs...).

J'attendrai donc la suite de la réponse.

fabraf

15/09/2017 à 21h30

Précision supplémentaire. Il n'y a quasiment pas d'indemnités de transfert dans le rugby ou dans le basket. Pour le Top 14 français et la NBA américaine restent les 2 ligues de référence. A cause du niveau de salaires auquel les joueurs peuvent prétendre.

fabraf

15/09/2017 à 21h50

(Tout en pratiquant un salary cap...)

beltramaxi

17/09/2017 à 08h24

fabraf
14/09/2017 à 21h07
"un salary cap pourrait avoir comme autre effet pervers de réduire les effectifs et donc de mettre au chômage un certain nombre de joueurs."
Pas compris le rapport ! La limitation du nombre de joueurs à inscrire dans les compétitions influe sur l'emploi des footballeurs. Mais le SC ? Désolé, je ne comprends pas bien.
----------------
Parce qu'il parlait d'une limitation de la masse salariale et pas d'un salaire maximum. Par exemple si la MS est limitée à 30M€, le PSG pourrait préférer jouer avec le seul Neymar plutôt qu'avec "11 Pochettino", comme le souhaitait Luis Fernandez. Plus sérieusement, ça inciterait donc certainement les clubs à restreindre leur effectif.

 

beltramaxi

17/09/2017 à 11h53

fabraf
14/09/2017 à 21h07
"un salary cap pourrait avoir comme autre effet pervers de réduire les effectifs et donc de mettre au chômage un certain nombre de joueurs."
Pas compris le rapport ! La limitation du nombre de joueurs à inscrire dans les compétitions influe sur l'emploi des footballeurs. Mais le SC ? Désolé, je ne comprends pas bien.
----------------
Parce qu'il parlait d'une limitation de la masse salariale et pas d'un salaire maximum. Par exemple si la MS est limitée à 30M€, le PSG pourrait préférer jouer avec le seul Neymar plutôt qu'avec "11 Pochettino", comme le souhaitait Luis Fernandez. Plus sérieusement, ça inciterait donc certainement les clubs à restreindre leur effectif.

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)