Biélo submarine

L'équipe de France conclut son parcours éliminatoire par une victoire sans panache sur la Biélorussie. Elle a huit mois pour s'inventer enfin. L'édito • La nalyse • Les gars • Vu du forum 


La Metz Est Dite

11/10/2017 à 14h50

Radek, tu as tout à fait raison quant au niveau moyen des sélections sudam vs. le niveau moyen en Europe. Et je te rejoins également sur l'argument de RMC qui utilise seulement le taux de qualifiés.

L'expression "danger de l'élimination" ne fait pas référence au niveau des sélections mais plutôt au format des qualifications, je trouve. Sur le format européen (ou africain), le droit à l'erreur est extrêmement réduit. Cette année l'exemple de la Suisse parle de lui-même ; celui de l'Italie également. Sur le format sudam, tu peux perdre un bon paquet de matches, c'est absolument pas rédhibitoire. D'ailleurs c'est assez récent ce nivellement dans la zone sudam, non ? Auparavant le classement se decantait et sur les deux dernières journées se jouaient les places 4-5, il me semble. On peut se demander si le nivellement se fait par le haut ou par le bas.

Quant à l'argument de Mourinho, je suppose qu'il évoquait les 5-6 grosses nations du foot européen. L'argument est facilement utilisable également pour les 2 gros sudam.

Radek Bejbl

11/10/2017 à 15h10

La preuve que non pour les gros sudam puisque le Brésil et l'Argentine ont bien failli sauter, une fois pour l'un et deux pour l'autre, lors des dernières campagnes. C'est largement jouable de passer mais de plus en plus rarement en étant tranquille. Je suis d'accord avec toi sur l'Afrique, qui est la zone la plus dure selon moi, mais l'Europe laisse d'énormes droits à l'erreur. Hormis les cas particuliers de la Suisse et de l'Italie, en partie liés à un tirage où la plupart des adversaires sont nuls hormis un gros, on a plein d'équipes qui seront en barrages après des campagnes moyennes.

Radek Bejbl

11/10/2017 à 15h12

Après je comprends ton argument sémantique, qui pour moi n'est pas lié au droit à l'erreur mais à la marge que tu as et te permet de gagner sans investissement la moitié de tes matches, là où ailleurs c'est un combat permanent.

La Metz Est Dite

11/10/2017 à 15h38

Voilà le Brésil et l'Argentine ont failli sauter alors que Portugal 98 et Pays-Bas 2002, qui étaient loin d'être des pitres, ont eux vraiment été éliminés.

Dans le fond, je pense qu'on parle à peu près de la même chose ; seulement pour ma part je fais une distinction entre la difficulté pour se qualifier (typiquement zone amsud où le niveau des sélections est relevé) et le danger de l'élimination (zone Afrique et Europe où il y a des matches couperets).

Si demain en Amsud le format de qualification se joue en 5 confrontations aller retour, la difficulté pour se qualifier sera la même mais le danger de l'élimination sera bien plus important qu'actuellement.

La Metz Est Dite

11/10/2017 à 16h00

Pour changer de sujet (oui parce que j'ai posté uniquement sur le détail d'une parenthèse), c'est satisfaisant de lire que l'article appuie la prestation de Tolisso. Je l'avais déjà trouvé important à Sofia, subissant de nombreuses fautes, et son match d'hier a confirmé ma première impression.

Par contre, il va devoir confirmer pour être dans les 23. Les listes de DD comprennent généralement 5 milieux (+ Lemar compté parmi les offensifs) et on y trouve déjà Pogba, Matuidi, Kante et le couteau suisse Sissoko. Il ne resterait qu'une place donc en concurrence avec Rabiot...

O Gordinho

11/10/2017 à 16h43

Je suis assez surpris de lire le peu d'enthousiasme que soulève la prestation de Varane. Je l'ai trouvé excellent en tout point.

A sa relance de velour et à son impact balle au pied, il a ajouté une belle solidité dans les duels. Je pense qu'il méritait une meilleure appréciation sur sa double prestation.

totoschillacci

12/10/2017 à 14h00

Varane, malgré ses immenses qualités, a encore fa

totoschillacci

12/10/2017 à 14h03

... (suite) fait son combo spécial : dribble foireux devant l'attaquant au pressing qui passe tout juste et relance toute molle qui est reprise par l'adversaire lancé dans notre camp. Et cela une fois dans chacun des 2 matchs. Alors que dans aucun des 2 cas ce n'était justifié.

Du coup le "excellent en tout point", je ne suis pas tout à fait d'accord.

 

totoschillacci

12/10/2017 à 14h07

... (suite) fait son combo spécial : dribble foireux devant l'attaquant au pressing qui passe tout juste et relance toute molle qui est reprise par l'adversaire lancé dans notre camp. Et cela une fois dans chacun des 2 matchs. Alors que dans aucun des 2 cas ce n'était justifié.

Du coup le "excellent en tout point", je ne suis pas tout à fait d'accord.

Sur le fil

RT @Le__Mee: Tacle les deux pieds décollés au niveau des genoux. En Italie ça se siffle pas. https://t.co/yy4JB1Gyjm

"On est en train de nous enfoncer", dit Rocheteau. En fait, vous y arrivez super bien tous seuls.

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Adolphe un mec

"Un scandaleux tifo à la gloire d'Hitler." (football.fr)

Fanchone week

"Dupraz : 'Dix mannequins toulousains sur la pelouse'." (lequipe.fr)


Lâche investigation

"Pierre Ménès tacle Elise Lucet." (20 minutes)

Gerrard Majax

"L'excuse magique de Steven Gerrard." (lequipe.fr)

Retour au lycée

"Messi : une première en quatre ans." (sports.fr)