auteurs
Frédéric Scarbonchi et Christophe-Cécil Garnier

Générations OL, supporters au pluriel

Supps Par terre – À l'opposé des Bad Gones et du virage nord, parfois pas seulement au figuré, un groupe lyonnais pratique un supportérisme paisible et chaleureux. En nombre, mais dans l'ombre du mouvement ultra classique.


Sens de la dérision

22/01/2018 à 09h48

"On est tous différents dans notre façon de supporter" : voilà une bien belle maxime.

 

Yul rit cramé

25/01/2018 à 20h32

Sympa çe groupe atypique, même si on aurait aimé aussi une immersion au sein des groupes plus traditionnels. Dommage qu'ils se ferment, ils ont probablement leurs raisons, mais dans le contexte actuel, les supporters devraient sauter sur tout ce qui peut permettre de valoriser leurs actions et parler d'eux sans les stigmatiser.

C'est vrai que pour des gens qui veulent juste supporter leur club, se retroiver parqués, mêlés à des bagarres, des tensions, où se sentir menacé et en danger, c'est vraiment triste.

Sur le fil

Bruno Genesio, formidable pacificateur qui unit supporters lyonnais et stéphanois pour fêter les contre-performances de l’OL.

[rappel] "Comment bien gérer son entraîneur?" Le point 4 va vous surprendre par sa concision. https://t.co/WOz4cGdCmq

RT @Milinkadri: Je viens de faire un portrait de l’un des plus grands attaquants de l’histoire de l’Equipe de France et de Série A pour @Fr…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Le cachemire serre

"PSG, un maillot à 60 M€ ?" (sports.fr)

Anthony pire qu'Ince

"Anthony Lopes (Lyon) : ‘Je n'ai pas envie qu'on dise que j'étais taré complet’." (lequipe.fr)

Javier AppStore

“Neymar, coach sur... mobile.” (lequipe.fr)

Match à huis cloclos

"Le MHSC foudroie Nîmes dans un derby électrique. " (madeinfoot.com)

Cocktail de drogues

"Maradona conseille à Messi d'arrêter la sélection." (lequipe.fr)