auteurs
Frédéric Scarbonchi et Christophe-Cécil Garnier

Générations OL, supporters au pluriel

Supps Par terre – À l'opposé des Bad Gones et du virage nord, parfois pas seulement au figuré, un groupe lyonnais pratique un supportérisme paisible et chaleureux. En nombre, mais dans l'ombre du mouvement ultra classique.


Sens de la dérision

22/01/2018 à 09h48

"On est tous différents dans notre façon de supporter" : voilà une bien belle maxime.

 

Yul rit cramé

25/01/2018 à 20h32

Sympa çe groupe atypique, même si on aurait aimé aussi une immersion au sein des groupes plus traditionnels. Dommage qu'ils se ferment, ils ont probablement leurs raisons, mais dans le contexte actuel, les supporters devraient sauter sur tout ce qui peut permettre de valoriser leurs actions et parler d'eux sans les stigmatiser.

C'est vrai que pour des gens qui veulent juste supporter leur club, se retroiver parqués, mêlés à des bagarres, des tensions, où se sentir menacé et en danger, c'est vraiment triste.

Sur le fil

RT @Minoskovic: Leipzig-Salzbourg : un drôle de match en questions #RedBull #RBLRBS #EuropaLeague https://t.co/iRo5oJpoQA

"What a brilliant night for the Olympique lyonnais." Pas désagréables, les commentaires anglais.

RT @AFPSport: Le foot à la TV en 2018-19: qui diffuse quoi et à quel prix ? Par @AFPgraphics #AFP https://t.co/I3QWQOpHbq

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Onanapa

“L'Ajax refuse de laisser partir Onana à l'OM.” (foot01.com)

Monaco 2004

“Ils ont failli rejoindre l'OM.” (lequipe.fr)

Sans-Gênes

"Le PSG offrirait un pont d'or à Ivan Rakitic !" (madeinfoot.com)

José fourrait

"Mourinho, l'amour dure trois ans." (lequipe.fr)

Alcolo décanté

"Wenger en 'cure de désintoxication'." (lequipe.fr)