auteur
MinusGermain

Comment gagner sa première Ligue des champions ?

Battre de bons adversaires n'est pas toujours difficile mais aller au bout l'est beaucoup plus. Comment faire pour inaugurer son palmarès dans la plus grande compétition de clubs? Manuel à destination de ceux qui veulent enfin soulever la C1.


arnaldo01

05/04/2018 à 09h52

Zidane en 97 n'etait pas encore un taulier de l'Equipe de France, si ?

Parkduprince

05/04/2018 à 09h55

Merci minus pour ces précisions.

Rendez vous est pris pour 2021.

Özil paradisiaque

05/04/2018 à 11h38

La statistique qui sert de base à l'article est éloquente : pour gagner la ldc, il faut déjà l'avoir gagné.

Sur les 3 exceptions, celle de Marseille date de la 1ère année et pourrait donc être mise de côté... ça réduit encore le champs.
Dortmund date d'avant les années 2000, reste donc les investissements colossaux de Chelsea qui seront un jour rejoint par le PSG ou ManCity et j'ai bien peur que ce soit tout comme potentiel nouveau vainqueur (l'Atletico?)

DidierDeschampsdelamontagne

05/04/2018 à 14h34

Rectification : La première édition de la C1 comportant une phase de poules est celle de la saison 1991-1992, lors de la dernière "Coupe d'Europe des clubs champions". Et c'est lors de l'édition suivante que nous avons eu l’appellation "Ligue des Champions".

newuser

05/04/2018 à 14h35

Dortmund qui en plus n'aurait jamais dû être là à cause de la méchanceté du vil M.Garcia Aranda qui n'accorde pas le plus beau retourné de la ligue des champions, bien avant celui de Cristiano Ronado.

Laslandes forever

Tonton Danijel

05/04/2018 à 16h10

DidierDeschampsdelamontagne
aujourd'hui à 14h34

Au passage, et aussi surprenant que cela puisse paraître, l'édition 1991-1992 a bel et bien abouti à la victoire d'un néophyte, le Barça ne l'ayant jamais emporté auparavant (la faute à Duckadam, notamment).

José-Mickaël

05/04/2018 à 17h07

arnaldo01
aujourd'hui à 09h52
> Zidane en 97 n'etait pas encore un taulier de l'Equipe de France, si ?

Ah si ! À l'Euro 1996, pour expliquer le jeu laborieux de l'équipe de France, on a rappelé que Zidane n'était pas bien remis de son grave accident de voiture. On avait aussi critiqué Jacquet de ne pas l'avoir remplacé par Martins. Justement, Zidane était devenu trop important et, même à 50% de sa forme, Jacquet l'avait préféré.

Durant la saison 1995-96 la France avait réalisé d'excellents matchs et il en était le meneur de jeu titulaire. Contre la Grèce, il n'était rentré qu'à la mi-temps (je crois que c'était pour le ménager) et ça a tout changé. Je me souviens que, apprenant qu'il ne jouerait pas en 1ère mi-temps, j'étais déçu : c'était la vedette de l'équipe, sans lui c'était plus pareil...

À partir de la saison 1995-96, Zidane est le meneur de jeu en titre des Bleus. (Il l'a été en fait à partir de France-Slovaquie en 1995.)

 

Johan 14

07/04/2018 à 17h57

Encore un magnifique travail de recherche et d'analyse de Minus (est-il en famille avec Bruno et Valère?).
Tous les ingrédients sont là. Il ne reste plus qu'à réussir la recette.
Pourvu qu'Antero Henrique ne découvre pas cet article! Mais toute façon, OM first and alone for ever (sauf éventuellement le Stade Rennais, le Racing de Strasbourg et peut-être –j'ai bien dit peut-être- l'US Orléans)
Et c'est ainsi que Minus est grand…

Sur le fil

RT @JeuneGuillou: Super format sur le bilan du Mondial pour chacun des 23 Bleus. Avec Presnel Kimpembe, premier homme-enceinte. https://t.c…

"La France était tellement forte qu'elle a largement battu une équipe meilleure qu’elle." Notre article sur la fin… https://t.co/twU2DJGKL9

En 1998, on lance les Cahiers. En 2018, on lance une revue. Achetez-là pour qu’on puisse lancer des trucs plus so… https://t.co/MoOZR1ayRy

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Toujours Bleus

16/07/2018 à 23h55 - Moravcik dans les prés : Encore une fois moi je préfère celle-ci : cette équipe est moins clinique, moins logique, plus... >>


Foot et politique

16/07/2018 à 23h43 - Matu-Verratti-Vieira-Touré-Clément-Cearà : Qu'est-ce que je fais sur le filpol, je n'en sais rien. >>


CdF Omnisport

16/07/2018 à 23h41 - La Metz Est Dite : Si ça t'intéresse fabraf, KipléTV a les droits de retransmission (la course est intégré au... >>


Gerland à la détente

16/07/2018 à 23h39 - khwezi : balashov22aujourd'hui à 21h58Ce petit intermède bleu étant passé, revenons à l'OL. Samedi, on... >>


Observatoire du journalisme sportif

16/07/2018 à 23h39 - Madar Kvador : Difficile de trouver un angle car difficile de trouver un héros précis. Pour le "storytelling",... >>


World Cup, the road to Doha

16/07/2018 à 23h27 - Milan de solitude : L'équipe de mon tournoi :CourtoisMeunier - Varane - Granqvist - HernandezPogba - Kanté -... >>


Paris est magique

16/07/2018 à 23h23 - Easy Sider : Alves a encore un an de contrat, et dans un 343 (si c'est ça qui est mis en place), il n'est pas... >>


Taquetique du tic au tac

16/07/2018 à 23h07 - Mik Mortsllak : Peut-être déjà évoqué ailleurs, mais la carte des passes de l'EdF en finale est assez... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

16/07/2018 à 22h17 - Dehu Sex Machina : Onfray le match >>


En Vert et contre tout

16/07/2018 à 21h34 - Tricky : Merci Moravcik, ça me rassure un peu dans la traversée du désert qui s'annonce. >>


Les brèves

Pepe honni

"Reina, gardien de Naples, dénoncé pour ses liens avec la mafia italienne." (20minutes.fr)

Mendycité

"Mendy : ‘J’ai la dalle’.” (lequipe.fr)

Pas Metz que un club

"Metz : Un groupe amoindri." (lequipe.fr)

DSKudetto

“Maurizio Sarri : ‘On a perdu le titre dans un hôtel’.” (lequipe.fr)

Mousse à mazout

"Sarr : ‘Il ne faut pas nous enflammer’." (sofoot.com)