auteurs
Christophe-Cécil Garnier et Frédéric Scarbonchi

Dijonnais, mais pas en paix

Supps Par Terre – Dijon peut compter sur des ultras aussi jeunes que le DFCO, mais cette génération bien organisée doit encore s'imposer dans son propre stade. Rencontre avec les Lingons Boys. 


 

Yul rit cramé

12/05/2018 à 18h14

Très vivant cet épisode, j'aime beaucoup.
C'est vrai que c'est étonnant de voir des mecs si jeunes gérer un groupe, assez d'accord avec eux sur le "aux armes", qui est un beau chant, mais qui manque d'originalité.
C'est important d'avoir ses propres chants, bien identifiés et associés au club.

Sinon, si c'est pour avoir le même fond sonore dans tous les stades...

Sur le fil

RT @Birdace: La saison des clubs terminée (ou presque), il est temps de préparer la Coupe du Monde : par exemple, en lisant cette traductio…

RT @LiberoLyon: Influenceur des réseaux sociaux, @eddy_fleck a "pesé sur les plus jeunes supporters". Il est venu à la barre avec son avoca…

RT @laol44: Corrélation budget des clubs-classement saison 2017-2018: 0,75. Pas de grosse surprise: Monaco sur-performe en haut, Angers, Am…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Sans Pellegrino

"Southampton : Pellegrino limogé." (lequipe.fr)

PAOK-47

"Grèce : un président de club armé sur le terrain." (libé.fr)
Avec des crampons de 9 mm.

Les sept samovars

"Sept supporters à Moscou." (lequipe.fr)

L'Astori continue

"Le contrat de Davide Astori a bien été prolongé par la Fiorentina, malgré son décès." (lequipe.fr)

L'abeille cool

“LOSC : Maia reste confiant.” (madeinfoot.com)