auteur
Christophe Zemmour

Du même auteur

Cubillas 1970, l’heur du Pérou

Les belles histoires de la Coupe du monde – Durant le Mundial mexicain de 1970, un jeune joueur péruvien du nom de Teófilo Cubillas éclate à la face du globe. Il deviendra le footballeur le plus illustre de l’histoire de son pays.


Richard N

09/06/2018 à 09h26

Quel beau joueur que ce Cubillas ! J’ai surtout connu la période 1978-1982 du Pérou. Un maillot magnifique, des joueurs très techniques, un gardien fou (Ramon Quiroga). J’espère trouver leurs dignes successeurs durant ce mondial russe. Merci pour ce bel article, Christophe...

Ba Zenga

09/06/2018 à 14h35

Merci Richard.

 

Sens de la dérision

10/06/2018 à 08h54

Téofilo, c'est l'ancêtre de Toifilou (dont je viens de découvrir qu'il a mis un terme à sa carrière il y a 2 jours) ?
J'aime ces articles !

Sur le fil

RT @JP_Sacdefiel: Tout à fait d’accord avec Hervé. Trop de maillots dénaturés par le marketing, trop de marketing ! https://t.co/6bWTHyCy0c

Dans le compte-rendu de France-Pérou, notre candidature au concours d’éloges de Kanté - https://t.co/kJqBJ2iCXn https://t.co/Q43oliWQIe

France-Pérou : les Bleus, le pressing et le cynisme. Par @CKuchly - https://t.co/03prArCqU5

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Pepe honni

"Reina, gardien de Naples, dénoncé pour ses liens avec la mafia italienne." (20minutes.fr)

Mendycité

"Mendy : ‘J’ai la dalle’.” (lequipe.fr)

Pas Metz que un club

"Metz : Un groupe amoindri." (lequipe.fr)

DSKudetto

“Maurizio Sarri : ‘On a perdu le titre dans un hôtel’.” (lequipe.fr)

Mousse à mazout

"Sarr : ‘Il ne faut pas nous enflammer’." (sofoot.com)