auteur
Christophe Zemmour

Du même auteur

Schillaci 1990, la fête à Toto

Les belles histoires de la Coupe du monde – Le temps d’un Mondiale qui va définir sa carrière, Toto Schillaci devient le chouchou inattendu de toute l’Italie.


Tricky

12/06/2018 à 06h44

Ah cette demi-finale, je pense que je l'ai regardée vingt fois à la suite d'incrédulité, avec ce but merveilleux De Napoli - Giannini - Vialli - Schillachi, et ce résultat final horrible.

(les poules avaient été une sacrée purge quand même, notamment contre les USA et l'Autriche)

2Bal 2Nainggolan

12/06/2018 à 09h06

Merci pour cette belle histoire ! Je crois que c'est une de mes premières idoles...dommage qu'il ait pas eu la carrière qu'il méritait en serie A.

Tonton Danijel

12/06/2018 à 09h47

2Bal 2Nainggolan
aujourd'hui à 09h06

Merci pour cette belle histoire ! Je crois que c'est une de mes premières idoles...dommage qu'il ait pas eu la carrière qu'il méritait en serie A.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Schillaci a cependant toujours dit (avec la modestie qui semble bien le caractériser) qu'il n'échangerait pour rien au monde son Mondiale contre une carrière plus longue.

Richard N

12/06/2018 à 10h58

Bel article ! Il y a eu trois héros lors de la Coupe du Monde 1990 : Toto Schillaci, Roger Milla et Sergio Goycoechea. Le Mondiale 90 était le mondial de remplaçants.

coach_mimi

12/06/2018 à 13h47

Cette demi-finale n'a jamais existé Tricky...

Ce qui avait surtout marqué le gamin que j'étais à l'époque, c'était la candeur de Schillaci, qui semblait parfaitement conscient que ces 3 semaines ne se prolongeraient pas. Je me souviens encore de tout le barouf autour de lui quand l'Italie commence sa campagne de qualif' pour l'Euro avec les adversaires qui l'interpellent "S'il te plait Toto, ne nous marque pas trop de buts"...

leo

12/06/2018 à 17h02

Richard N
aujourd'hui à 10h58

Bel article ! Il y a eu trois héros lors de la Coupe du Monde 1990 : Toto Schillaci, Roger Milla et Sergio Goycoechea. Le Mondiale 90 était le mondial de remplaçants.
---

Et Maradona !

Hydresec

12/06/2018 à 18h24

Et Preud'Homme.

 

coach_mimi

13/06/2018 à 11h31

Cet (hors charte) de Cannigia plus que Maradona, non ?

Sur le fil

Une frappe à bout portant, une joueuse qui enlève son bras, mais un penalty qui décide d'une qualification. Encore… https://t.co/q38UcK5tyx

RT @jeromelatta: "Les réseaux sociaux ont ouvert une sorte d'espace de rencontres libertines entre marques et journalistes, où l'on transgr…

RT @R_Direktor: VAR : Requiem pour mon foot. https://t.co/22m28sZXQK

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Alliance Arena

"Quand un arbitre assistant demande sa collègue en mariage." (lequipe.fr)

Prendre les shots les uns après les autres

"Hugo Lloris, le mister penalties de Tottenham." (lequipe.fr)

Milieu de tableau

"Rembrandt s'invite sur le ballon du Championnat des Pays-Bas." (lequipe.fr)

Trafic de coquines

“Football : la Colombie rattrapée par le mouvement ‘Me too’.” (ouest-france.fr)

Veuvage

"Pepe cherche à trouver la solution en solitaire." (lequipe.fr)