auteur
Richard N

 

Pionnier du foot sur le Web avec Kick'n'Rush, historien pour les Cahiers et Footichiste pour son compte.


Du même auteur

Thuram 1998, buteur dubitatif

Un jour, deux buts – Le 8 juillet 1998 au stade de France, des Bleus en difficulté face à la Croatie en demi-finale de leur Coupe du monde se découvrent un buteur inattendu...


12 mai 76

10/07/2018 à 09h42

Je n’avais jamais fais attention trop sous l’émotion de ce moment si improbable.
Mais sur le deuxième but, la récupération de Thuram est le fruit d’une belle faute sur le défenseur non ?

Ba Zenga

10/07/2018 à 10h38

Ah oui? Je trouve pas vraiment... Il y va plus franchement que Jarni, dont la couverture de balle me paraît un peu légère. Mais je ne vois pas de faute.

Tonton Danijel

10/07/2018 à 10h43

20 ans après, la meilleure commémaration vient de Benjamin Pavard contre l'Argentine: la même erreur d'alignement qui valide le but du 2-1 argentin (en plus de la faute qui a entraîné le coup-franc à l'origine de ce but), le même buteur improbable sur l'égalisation (bon, à l'inverse de Thuram, il n'a pas signé un doublé, mais son but est plus somptueux).

Glassmann

10/07/2018 à 10h51

Je ne vois pas de faute non plus...
Il est au contact, il passe astucieusement le pied entre les jambes du défenseur pour pousser le ballon, et le récupère derrière.
S'il y a faute là, on arrête le jeu toutes les 30 secondes en 2018...

leo

10/07/2018 à 11h17

Lizarazu couvre aussi Suker dont le timing de l'appel est parfait.

Et oui, il y a bien faute de Thuram qui écarte Jarni d'abord en le saisissant par l'épaule puis en le poussant franchement.

Mais l'histoire est belle.

Tonton Danijel

10/07/2018 à 11h56

Je ne m'en souvenais plus, mais effectivement sur la vidéo on voit bien Thuram agripper Jarni avant de le pousser. (Par contre, aucune faute sur le premier auquel Glassman semble faire allusion).

Et puis, Thuram qui marque un doublé, c'est pas dans les lois du jeu, déjà (D'ailleurs Djorkaeff avait dit dans le docu sur TF1 qu'il avait fait le une-deux instinctivement sur le premier but, mais qu'il avait réalisé ensuite que c'était Thuram qui le sollicitait).

 

kimporte el flaco

10/07/2018 à 18h58

Non il y avait pas de faute, il y avait juste un joueur dans un état que seul le sport peut procurer, une sorte de transe (peut être le stress ou l'obligation vitale de réagir) pendant laquelle notre corps ne nous appartient plus et on est nous même spectateur de nos gestes, littéralement l'état de grâce...

Sur le fil

RT @RedStarFC: Ils abusent 😂 #LigueDesChampions https://t.co/roO3wD9l6S

RT @FansEurope: "Lancement saison UEFA 2018-19: FSE réitère son appel pour des prix raisonnables en secteur visiteur" ➡️ Modification du r…

Comment le PSG résistera-t-il au pressing agressif de Liverpool? La nalyse de @rcosmidis (abonnés) - https://t.co/ZY4cBlhuSa

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Onanapa

“L'Ajax refuse de laisser partir Onana à l'OM.” (foot01.com)

Monaco 2004

“Ils ont failli rejoindre l'OM.” (lequipe.fr)

Sans-Gênes

"Le PSG offrirait un pont d'or à Ivan Rakitic !" (madeinfoot.com)

José fourrait

"Mourinho, l'amour dure trois ans." (lequipe.fr)

Alcolo décanté

"Wenger en 'cure de désintoxication'." (lequipe.fr)