auteur
Jérôme Latta

 

Chef d'espadrilles.


Du même auteur

Compétitions partout, football nulle part

Une Balle dans le pied – Ligue des nations, troisième coupe d'Europe: le football multiplie les compétitions, sur un modèle inégalitaire. Au service des profits, pas de l'intérêt général. 


betomar

19/09/2018 à 13h46

C'est pas trop mon rayon, mais j'ai cru comprendre qu'en rendant officiels les matchs amicaux, on ouvrait une gamme beaucoup plus large de paris sportifs. Mais ça doit être une coïncidence.

Zorro et Zlatan fouillent aux fiches

19/09/2018 à 14h43

leo
18/09/2018 à 22h36
José-Mickaël
aujourd'hui à 20h11

le foot. On peut aisément le remplacer par d'autres sports tout aussi passionnants
---

Ah bon ???
---

Le moment me paraît bien choisi pour parler en ces pages de l'intéressante saison de Test de l'équipe anglaise. Or donc le batting order est en train de subir une révolution et quoique le départ de Cook et les incertitudes entourant Anderson...

 

Tonton Danijel

19/09/2018 à 17h48

fireflyonthewater
18/09/2018 à 14h55

Une chose qui me deplait ds cette LdN qui remplace les matchs amicaux c’est donc la quasi disparition des match amicaux avec des pays d’autres continents… Ne restera presque que la Coupe du Monde pour ce genre de rencontre inter-continents.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Euh, l'intention est plutôt le contraire: créer une compétition intra-européenne, les matchs amicaux favorisant davantage les rencontres intercontinentales (le coefficient de pondération entre fédération étant supprimé pour que les équipes ne choisissent pas en priorité des sélections européennes ou sudaméricaines).

Sur le fil

Voilà, pas besoin de la VAR pour avoir des penalties sympas.

Que c’est beau une belle tête. #FaisezDesCentres

Quel but d’assassins.

Les Cahiers sur Twitter