auteur
Thym Pinon

Du même auteur

Les gains marginaux sont-ils l’avenir du foot?

Fin août, Liverpool s’est attaché les services de Thomas Gronnemark, spécialiste des remises en jeu. Tentative d’optimisation de la performance sans lendemain ou prélude d’une révolution? Ce recrutement inédit ouvre des perspectives sur la manière de préparer son équipe.


osvaldo piazzolla

01/11/2018 à 02h51

Pardon si mon comm n'apporte qu'un gain marginal à l'article, mais j'aimerais en profiter pour poser cette question qui me hante depuis des années :

Comment ça ne saute pas aux yeux de l'ensemble des data scientists du foot que la stat "% de buts sur coups de pieds arrêtés" est conceptuellement inepte ?

Il ya strictement aucune corrélation entre le nombre de buts qu'une équipe plante sur CPA et le nombre de buts qu'elle marque dans le jeu.

Si on cherche à savoir si une équipe est efficace sur CPA, il faut calculer le pourcentage de buts sur CPA par rapport aux nombre de CPA tirés.

Est ce que quelqu'un a une réponse à ça ?

L'amour Durix

01/11/2018 à 13h55

Une équipe qui marque 20 buts sur une saison dont la moitié sur CPA est efficace (relativement) dans ce domaine à mon sens, plus qu'une équipe qui marque 10 bits sur 100 sur CPA, indépendamment du nombre de CPA obtenu par chacune.
Dans le rapport que tu préconises, tu prends en compte les CPA à 80 m des buts adverses ? Si une distance maximale est définie, varie-t-elle selon que tu as Juninho dans ton équipe ou pas ?
Et surtout, valorises-tu mieux les "corners intéressants" que les autres ?

VLKV

01/11/2018 à 15h18

Un corner intéressant c'est quand il n'est pas joué à deux ?

Julow

01/11/2018 à 16h45

"Il y a strictement aucune corrélation entre le nombre de buts qu'une équipe plante sur CPA et le nombre de buts qu'elle marque dans le jeu."

Euh... t'es sûr, là ? Genre sûr ?

Blaise m'a tout dit

01/11/2018 à 21h30

L'avenir est à plus technologie pour améliorer les performances.

Le parent pauvre reste la préparation mentale, mais on va voir arriver rapidement des spécialistes, notamment en hypnose pour "reprogrammer" l'inconscient et permettre une optimisation des réflexes / prises de décisions des joueurs.

L'amour Durix

02/11/2018 à 00h24

VLKV
01/11/2018 à 15h18
Un corner intéressant c'est quand il n'est pas joué à deux ?
------------------------
Je n'en sais rien. Demande à CJP.

osvaldo piazzolla

02/11/2018 à 16h03

@ l'amour Durix : c'est pas compliqué du tout : tu comptes tous les CPA tirés comme tels. Les structures organisationnelles du jeu "en open play" et en CPA sont assez clairement différentes pour qu'un enfant de cinq ans voie la différence.
Si tu obtiens un coup franc à 80 m des buts adverses, tu vois rarement les défenseurs centraux monter. Si tu les vois, ben tu le comptes comme CPA. C'est précisément le choix de l'équipe qui tire le CPA de se mettre dans cette organisation.

osvaldo piazzolla

02/11/2018 à 16h07

@Julow : si tu ne m'en dis pas plus, je ne vois pas comment te répondre autre chose que, "bah, oui, sûr".

Selon cette logique, une équipe qui est particulièrement douée en attaque et marque plein de buts dans le jeu va se retrouver conséquemment étiquetée "nulle en CPA" par un effet qui n'a strictement rien à voir avec comment elle tire les CPA.

Je t'avoue que je ne comprends même pas comment c'est pas évident pour tout le monde, donc j'ai l'impression de dire une énormité sans m'en rendre compte. Si tu peux argumenter, ça m'aide.

Julow

03/11/2018 à 12h20

@osvaldo :
Simple :
"Il y a strictement aucune corrélation entre le nombre de buts qu'une équipe plante sur CPA et le nombre de buts qu'elle marque dans le jeu."

Je supposerais plutôt : une équipe qui marque beaucoup le fait en moyenne beaucoup sur CPA et beaucoup dans le jeu, une équipe qui marque peu le fait peu dans les deux.
Me semble beaucoup plus plausible que ton absence complète de corrélation...
Ca doit être très facile à vérifier.

 

osvaldo piazzolla

03/11/2018 à 18h19

Merci @Julow pour ta réponse. Alors j'ai employé à tort le mot "corrélation". J'aurais du dire "lien conceptuel". Si tu dis que les équipes qui marquent le plus de but sont probablement aussi celles qui marquen t le plus de buts sur CPA, c'est probbalment vrai mais les deux n'ont rien à voir dans la construction des buts. Dans la même logique, tu peux aussi dire que ce sont probablement aussi les mêmes équipes qui ont le plus de budget, donc pourquoi ne pas définir la réussite sur CPA en divisant nombre de buts sur CPA par budget de l'équipe ?

Ce que je veux dire, c'est qu'un indicateur doit être comparé a quelque chose qui lui est commensurable. Ce n'est pas parce qu'il ya le mot "buts" au numérateur et au dénominateur que ça a du sens.

En l'occurence, ça n'en a aucun. Angers marquait peut être très peu de buts dans le jeu cette année là. Leur inefficacité dans le jeu n'a pourtant aucune influence sur leur réussite sur CPA.

Sur le fil

Il ne fallait pas croire qu’un match de foot féminin échapperait au plan pipe sur les patrons de Canal+ en tribune.

RT @DamienDole: N'empêche, je veux bien entendre tous les trolls que vous voulez sur la nouvelle tifoseria parisienne et le @Co_Ultras_Pari…

La Revue de stress ne coupe pas les cheveux en quatre. Le meilleur et le pire de la semaine: https://t.co/PlgGHKzL9q https://t.co/GLJa6jdsTf

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Chapecoense 2

"Foot - L1 : Inattendu sommet." (lequipe.fr)

Futur taulier

"Neymar risque jusqu'à 6 ans de prison." (ouest-france.fr)

Ruddy Bukkake

"Arbitrage : ‘J'en ai pris plein la tronche’." (lequipe.fr)

Droit au mur

“OM : Une attaque sans tête.” (lequipe.fr)

Mou Walk

"Le car de MU encore bloqué, Mourinho finit à pied." (lequipe.fr)