auteur
Parkduprince

Indice UEFA : la fin de l'ascenseur social

Le quota de places européennes de la France est-il mis en danger par les mauvaises performances de cette saison? Et bien pas vraiment, la dernière réforme rendant un statu quo général quasiment inévitable.


osvaldo piazzolla

22/11/2018 à 05h06

merci pour l'explication ! parmi les super riches, ce système n'avantage pas les clubs qui écrasent la concurrence dans un petit pays (comme le PSG) par rapport aux gros mais pas ultra dominants d'un pays du top 4. Le PSG va avoir du mal à dépasser l'indice d'un Atletico Madrid ou Liverpool, non ?

L'amour Durix

22/11/2018 à 08h59

En fait, c'est pas si compliqué à comprendre la ligue des nations.

Arthur33

22/11/2018 à 10h08

L'article, bien que précis, est assez biaisé sur ses analyses : "impossibles à rattraper", "immuables" devraient être remplacés par "de plus en plus difficiles à rattraper" et "de plus en plus immuables".

Par exemple, si la Russie performe bien comme l'année précédente, et que la France ne gagne plus beaucoup de matchs, elle peut nous doubler dès cette année...

Parkduprince

22/11/2018 à 11h31

@osvaldo

l'indice d'un club est lié a la performance du club en question sur les 5 dernières années.
actuellement le PSG est le 7e club européen , mais est loin derrière l'Atletico 4e.
Toutefois Liverpool est bien plus mal classé, vu qu'ils n'ont récoltés aucun points l'année 2016-17 ( pas de coupe d'europe)
l'indice du club ne sert que pour la question des chapeaux. Le Psg est assuré d'être en permanence dans les premiers chapeaux.

@arthur33

la Russie a 5 points de retard , les deux clubs en LDC sont éliminés (5 points de retard pour le CSKA moscou, ça semble rapé)donc pas de bonus.
Au mieux ils auront 4 clubs en Europa League.
Il leur faut 16 victoires pour nous doubler (en comptant 12 défaites pour les 6 équipes françaises et une élimination de toutes les équipes)

Donc oui ils peuvent nous doubler mais ça ne change pas grand chose vu que le seul avantage du 5e sur le 6e est lié a une victoire en europa league d'un club du TOP4 qualifié directement en ligue des champions .

Vieux légume

22/11/2018 à 12h00

Merci pour cette impeccable présentation d'un mécanisme (parmi tant d'autres, hélas), qui polluent le football.

Je cherche encore à comprendre comment les fédérations néerlandaises, belges ou russes ont pu se faire tordre de la sorte.

osvaldo piazzolla

22/11/2018 à 15h19

@vieux légume : je dirais que ce n'est pas le calcul de l'indice (institution assez vieille,non?) qui est vicieux (ou pollue le football) dans ce cas, mais plutôt la conjonction (nouvelle) d'une nouvelle définition des places garanties en phase de poules (en ce sens, l'ancienne réforme qui obligeait en tours préliminiares les non-champions de gros pays à se rencontrer entre eux était vertueuse) et d'un saupoudrage de bonus (eux aussi nouveaux, non ?) eux mêmes automatiques si tu es en poules.

osvaldo piazzolla

22/11/2018 à 15h24

@parkduprince
....par contre je maintiens (et ça c'est aussi vieux que l'indice lui même) que le mélange de moyennes du club et moyennes du pays désavantage un gros de petit pays.
Mon exemple de Liverpool est foireux (ils sont trop nuls) mais si quatre ou cinq clubs des championnats anglais espagnols et allemands et ita... (non là je déconne) se mettent à truster les premières places régulièrement, le PSG peut descendre en dessous de la 16e place (et donc ne plus être tête de série ? (pas sûr de mon calcul)) même en ayant des bons résultats européens, non ?

(et je m'en fous, je ne les aime pas)

Parkduprince

22/11/2018 à 16h27

@osvaldo.
En fait l'indice des clubs est un peu particulier. c'est un peu contre-intuitif mais les gros des petits pays(néanmoins bien classés) sont plutôt favorisé car qualifié à coup sur en coupe d'Europe, voire en poule de LDC direct - lorsqu'un liverpool, un chelsea, une lazio ou un schalke 04 se retrouve parfois ejecté des 4 ou6 premières places vu la concurrence nationale.

Le FC porto par exemple est 10e de ce classement , Sur les 5 dernières années il a passé 3 fois le cap des poules de LDC et atteint les 1/4 de finale une fois. C'est 30 points de bonus sur les 86 obtenus.
le Psg c'est 45 points de bonus sur 109.
(le Shaktar , Benfica et Bale sont également dans ce top 20 )
Encore un exemple L'Olympiakos n'a pas quitté le top 30 en 10 ans , alors qu'un Werder de Breme , l'Inter ou Hambourg qui figurait dans le top 10 , ont eu le temps de disparaitre dans les tréfonds, car leur pays est plus concurrentiel.

A l'inverse La perte d'une place automatique en poule de LDC pour les clubs écossais à précipité le Celtic et les Rangers alors que l'un des deux se plaçait régulièrement dans le top 25 chaque année

JeanBen

22/11/2018 à 16h49

Intéressant !

(par contre une note en fin d'article pour citer le site d'où sont tirés les 2 premiers tableaux ?)

Parkduprince

22/11/2018 à 17h04

Effectivement jean ben ; j'avais envoyé un message au board pour signaler que les 2 premiers tableaux sont issues du site de Bert Kassies (une mine d'or)

https://kassiesa.home.xs4all.nl/bert/uefa/

 

osvaldo piazzolla

22/11/2018 à 20h55

@parkduprince : d'ac, merci pour le rab d'explications !

Sur le fil

Le streaming, parfois, c’est de l'art. https://t.co/G47rU99NsS

Hum. https://t.co/n2RZDG5J4f

RT @PaladarNegroWeb: Todas las camisetas de los equipos Campeones de la #CopaLibertadores / por @EmilioSansolini https://t.co/oCperDpobB

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Happy Neuer

Neuer : 'Finir l'année sur une bonne note'." (lequipe.fr)
Et en avant la Munich !

Malcolm Leaks

"Quand Malcolm enfile le maillot de l'OM." (lequipe.fr)

Emile Louis-II

"Les ‘combines’ de Monaco pour attirer les joueurs mineurs." (lequipe.fr)

Je crois keupon

"Laurent Blanc n'a esquivé aucun sujet. Même ceux qui fâchent..." (lequipe.fr)

Michel derche accueillant

"C'est devenu Montpellier Eros." (France Football)