Revue de stress #160


Danishos Dynamitos

25/01/2019 à 10h48

Alors pour être tout à fait exact, le moins connu de la famille Laudrup, c'est Andreas, le fils de Michael.
Il faut dire que sa carrière en France (un match joué avec l'ASSE) n'a pas beaucoup aidé à le faire connaître

Matu-Verratti-Vieira-Touré-Clément-Cearà

25/01/2019 à 15h51

Je pense que le graphique qui montre les revenus de 2008 ne montre pas ce que dit le texte: ca ne dit pas si les plus riche en 2008 sont toujours les plus riches maintenant (et ce serait tres etonnant). Il dit juste que les revenus ont augmente surtout pour les plus riches.

osvaldo piazzolla

25/01/2019 à 19h38

J'ai l'impression aussi que le camembert concerne l'argent DéPENSé en transferts plutôt que le volume des transferts. (Et je trouve ça super étonnant que l'Italie soit deuxième sur les dix dernières années)

osvaldo piazzolla

25/01/2019 à 19h39

@danishosdynamitos : Danish le survivant, c'est toi ?

la rédaction

26/01/2019 à 12h42

@Matu-Verratti-Vieira-Touré-Clément-Cearà
On ne voit pas la contradiction, le texte dit : "Plus vous étiez riches en 2008, plus vous vous êtes enrichis depuis".
Pour une analyse plus détaillée de la version 2015 de ce graphique :
https://bit.ly/2WhDmWp

@osvaldo piazzolla
Là aussi, le texte parle bien des montants des transferts (ce que confirme la légende du graph: "global transfer spend").

Julow

26/01/2019 à 13h25

Je crois comprendre le problème soulevé par Matu : on ne sait pas si, en abscisse, ce sont les clubs num. 1, 2, 3 etc en 2008, avec au-dessus leur croissance, ou, ce qui me semble plus probable, le club 1 en 2008 en clair et le club 1 en 2018 en foncé, avec possible redistribution des cartes dans le ranking.
Je penche pour la deuxième solution, sinon, pourquoi ne pas nommer les clubs ?
C'est la même erreur d'analyse que de dire "les 1% les plus riches se sont enrichis de tant en 30 ans..." qui laisse penser que sur les 30 ans les 1% les plus riches sont les mêmes personnes.. Ca n'est vrai qu'en partie.
Il faudrait des stats sur le "mouvement" au sein du ranking.

Julow

26/01/2019 à 13h33

(il y a, je crois, un vrai vice de construction dans ce graph... Je ne pense pas que ce soit les même clubs qui sont strictement dans le même ordre à dix ans d'intervalle, sur cent clubs ! Le PSG, par exemple, a forcément bougé de rang.. Mais alors, pourquoi additionner la croissance du premier en 2018 aux revenus du premier en 2008 si ce ne sont pas les mêmes... )

Utaka Souley

26/01/2019 à 18h21

Quelles étaient les "recettes" du PSG en 2008 ?
J'ai trouvé un budget de l'ordre de 100 M€, mais pas d'info sur les recettes.

Utaka Souley

26/01/2019 à 18h25

Si les recettes du PSG étaient de 30 M€ en 2008 (pour fixer les idées) et qu'elles soient de l'ordre de 300 M€ maintenant, on aurait sur la figure une barre verticale atteignant 300 M€ avec une base bleue foncée à 30 M€, et comme on ne voit pas ça sur la figure, il y aurait un problème du style de celui indiqué par Julow.

Mais la vraie question est comment traduit-on "revenue" en Français. Ca ne serait pas "bénéfices", par hasard ?

Portnaouac

26/01/2019 à 19h31

Le "budget" pour un club, c'est en général plutôt les recettes qu'il prévoit pour la saison à venir ; mais ce montant ne vient pas de nulle part ; il part d'élèments concrets comme les dépenses déjà connues (salaires, frais de déplacement, frais d'organisation des matchs à domicile) et les recettes déjà certaines (contrats de sponsoring déjà signés, droits télé) ; ensuite, on y intègre des hypothèses (recettes des matchs, ventes des abonnements, transferts de joueurs à l'achat ou à la vente, parcours en coupe, éléments variables des salaires comme les primes de match ou de classement par exemple,...) ; l'objectif, c'est que les recettes et les dépenses s'équilibrent (on est toujours sur du théorique, puisque certains des éléments pris en compte sont futurs) ; et donc, le total des recettes (ou des dépenses, c'est pareil puisque le tout est supposé s'équilibrer) représente ce qu'on appelle "le budget" du club ; si j'annonce un budget de 25 millions, c'est ce que j'ai prévu de dépenser (et donc d'encaisser, si je veux pouvoir le dépenser) cette saison.

Les "revenues" ce sont les recettes ; mais cette fois, ce sont les recettes effectivement constatées, le chiffre d'affaires quoi.

En mai/juin 2018, j'annonce mon budget pour la saison 2018/19 et en juillet/août 2019, j'annncerai mon chiffre d'affaires (mon "revenue" en anglais) réel pour la saison passée, donc 2018/19, lequel sera plus ou moins proche de ce que j'avais budgété, en fonction de ce qui se sera passé au cours de la saison sur le plan sportif.

 

Matu-Verratti-Vieira-Touré-Clément-Cearà

26/01/2019 à 21h00

Le graphique est bizarre. Si le psg était 30eme en 2008 et 3 ème maintenant, alors sa barre 2008 est à la 30eme position en gris et sa barre 2018 est fait à la troisième position en gris et bleu (la somme des deux). C'est très bizarre quand on s'intéresse aux clubs, mais l'analyse ne porte pas la dessus et c'est pourquoi le chapeau est trompeur. On s'intéresse à la distribution de l'argent entre les clubs. On voit donc qu'en 2018, la courbe plus piquee: l'argent qui a été injecté s'est concentré dans quelques clubs, les plus riches évidemment, mais pas forcément les plus riches de 2018. Peut être que oui, à un psg près, mais en tout cas, c'est pas ce que raconte la figure.

Sur le fil

Il y a quelques années, c’était @Zonemixte qui s’était fait pomper son nom sans complexe. Maintenant @Horsjeu… Fait… https://t.co/lqNYYb9xdW

RT @LucarneOpposee: Le sixième #magazine de la famille LO. Voyage sur tous nos continents, dossier spécial "aux origines", 100 pages d'hist…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

De Nuremberg à Pôle Emploi

"Nuremberg vire son entraîneur." (lequipe.fr)

Faut pas des Koné

"Boxing Day en L1, Koné dit non." (maxifoot.fr)

Abstinence

"Fuchs absent trois mois." (lequipe.fr)

Doc Gynéco en public

"Les oreilles écartées par ses gants noirs, Mario Balotelli a ouvert ses écoutilles face aux tribunes de Gaston-Gérard." (lequipe.fr)

Flammengo

"Brésil : incendie meurtrier au centre de formation de football de Flamengo." (rfi.fr)