La fausse joie de l'expulsé

Dans ce grand week-end de VAR, où un but a été annulé à la SPAL pour accorder un penalty à la Fiorentina suite à une faute au début de l'action, il y a eu un autre ascenseur émotionnel en Pologne.


Nos meilleures Sané

19/02/2019 à 12h04

énorme... on sent le plaisir coupable de l'arbitre

Madar Kvador

19/02/2019 à 20h39

J'aime bien aussi la réaction du joueur de l'équipe adverse, prêt à venir protester auprès de l'arbitre, et qui finit par l'applaudir et le remercier.

osvaldo piazzolla

22/02/2019 à 00h41

Me trompé-je ou techniquement la deuxième sanction (si elle est différente de la première) ne pouvait de toutes façons être que rouge direct puisqu'annuler un carton jaune ne rentre pas dans ses prérogatives ?

osvaldo piazzolla

22/02/2019 à 19h07

(dans les prérogatives du VAR)

 

Milan de solitude

27/02/2019 à 00h03

Il me semble qu'un second carton jaune, si. Sans compter que l'utilisation de cette technologie en Pologne obéit peut-être à d'autres règles.

Sur le fil

RT @A_N_Supporters: La revue de presse de la semaine est en ligne ! - Retour sur le lancement d'une mission d'information à l'Assemblée N…

RT @streetpress: Des féministes sont allées supporter l’Argentine à Paris pour la Coupe du monde féminine de foot. Pour l’occasion, elles s…

RT @JeuneGuillou: En 1986, une femme a pris la parole à un congrès de la Fifa et c'était la première fois. Ellen Wille n'a pas parlé pour n…

Les Cahiers sur Twitter