auteur
Philippe Rodier

 

Auteur de "L'entraîneur idéal" (éd. Hugo Sport) et "Jouez sérieux" (éd.Marabout).

 


Du même auteur

Real, OL : quel est le bon moment pour arriver sur un banc ?

S'il veut que son banc soit un fauteuil et non un siège éjectable, un entraîneur a intérêt à s'y installer dans le bon timing. Soit, pour le futur coach de l'OL, plutôt celui de Zidane que de Benitez à Madrid.


Bernard Diogène

10/10/2019 à 11h10

Pour rappel, Benitez présentait avec le Real un bilan comptable moins bon que ses prédécesseurs, mais son équipe, bien que distancée par le Barça en championnat, était sur le podium et tournait à un peu plus de deux points par match.
Et bien sûr, elle était qualifiée pour les 1/8è en Champions League (et avait terminé 1ère de son groupe).
Le malaise ne tenait donc pas tant des résultats que du contexte et du comportement de Benitez.

leo

10/10/2019 à 16h17

Et un peu des résultats quand même avec un retentissant 4-0 contre le Barça et une élimination en Copa del Rey pour avoir fait jouer Denis Cherychev alors qu'il était suspendu, ce qui la fout assez mal pour l'entraîneur (et globalement le staff technique). Et 2 points par match, ça aurait de toutes manières laissé le Real a plus de 10 points de l'Atlético Madrid, deuxième avec 88 points cette saison-là.

Rafael Benitez aura été une sacrée erreur de casting, sur tous les plans.

fireflyonthewater

11/10/2019 à 09h22

Zidane avait également eu la patience de refuser des projets plus "complexes" (Bordeaux, principalement) pour lancer sa carrière

Si c’est pas une analyse après coup au vu des résultats..

Jamel Attal

11/10/2019 à 09h48

@fireflyonthewater
Tu peux développer ?

Il me semble que le projet de Bordeaux, depuis quelques saisons, offrait a priori peu de garanties à un entraîneur débutant – ce que le parcours de l'équipe a confirmé, mais on (de même que Zidane, dans son analyse de l'opportunité) pouvait s'y attendre.

Rolfes Reus

12/10/2019 à 14h38

Mais c'est bizarre d'en faire une différence entre Zidane et Henry qui a lui aussi refusé Bordeaux avant de reprendre Monaco.

fireflyonthewater

13/10/2019 à 16h51

Si Zidane s’etait planté à Madrid, on aurait dit qu’il aurait dut prendre un club moins prestigieux (que le club le plus prestigieux du monde) pour commencer sa carrière.

D’ou Analyse en fonction du résultat connu

 

Utaka Souley

16/10/2019 à 21h25

Rolfes Reus
12/10/2019 à 14h38

Mais c'est bizarre d'en faire une différence entre Zidane et Henry qui a lui aussi refusé Bordeaux avant de reprendre Monaco.
------------------
Peut-être que le projet sportif de Monaco était plus int€r€ssant ?

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)