auteur
Hind

Blogueuse culture foot et critique rock indépendante.


Rock the Football 


Du même auteur

Comment faire une Rudi Garcia ?

Démode d'emploi – Réussir un entretien d'embauche, c'est bien. Faire passer la pilule de ses déclarations passées, c'est plus compliqué. 


Franco Bas résilles

16/10/2019 à 15h37

bala, je dirai même plus : Garcia évoluait dans un environnement parmi les 10 complexes au monde (et je ne vois pas qui pourrait dire le contraire à propos de l'OM).

Quant à l'emploi de "jaculatoire" dans l'article, je félicite et remercie l'auteur : le mot est employé proprement, et ce n'était pas gagné...

L'amour Durix

16/10/2019 à 16h50

Sur le mercenariat des entraîneurs, je ne trouve rien à redire.
Dans le cas des joueurs qui prolongent leurs contrats régulièrement en le revalorisant et font la grève pour rejoindre le premier rival venu avec en définitive l'accord du club vendeur qui trouvera un moyen de monétiser un de ses actifs, on peut parler de mercenariat.
Mais combien d'entraineurs donnent lieu à un versement d'indemnités lors d'un changement de club ? Soit l'entraîneur va au bout de son contrat, soit il est viré avant. J'y vois plus là un gestion RH habituelle que les spécificités observées dans le cas des joueurs.
Donc Figo qui passe du Barca au Real (ou Piquionne de Sainté à Lyon), c'est autre chose que Rudi Garcia.
On pourrait faire deux listes : celle des joueurs dont le nom reste exclusivement attaché à un seul club et la même pour les entraîneurs. Pour la deuxième, même la présence de Wenger ou Ferguson serait discutable car ils ont eu une vraie carrière avant Arsenal et MU respectivement.
Bref ! L'arrivée de Rudi Garcia à l'OL, c'est du folklore et de la comm', et seuls les résultats compteront.
C'est bon Bala, tu peux regarder les matches.

El Mata Mord

16/10/2019 à 18h11

Sens de la dérision
aujourd'hui à 10h36
Et, personnellement, les antagonismes entre clubs, les "trahisons" m'ennuient fortement comme si, dans un monde changeant où les gens évoluent au cours d'une vie, où les grands amours d'un temps se terminent en divorce, où l'attachement à la terre n'existe plus, où l'on change de parti politique presque comme de chemise, il ne devrait y avoir qu'une chose à laquelle on serait fidèle : son club de foot.

----

"Une femme pour une nuit, PSG pour la vie"...

gimlifilsdegloin

16/10/2019 à 22h09

Espinas
aujourd'hui à 11h39

Il y a eu une certaine rivalité entre Lyon et Marseille, plus venue du sud que de chez nous, avec Eyraud qui s'est attaqué à Aulas. Perso en tant que supporter, l'OM est un rival sportif mais pas le rival absolu qui est Saint Etienne.
----
Là, tu réécris l'histoire : les chamailleries entre les deux clubs remontent à l'ère Diouf côté OM, où le club cherchait à s'imposer médiatiquement face à un OL au-dessus de la mêlée en championnat. Pour ma génération, le seul rival de l'OM en France était le PSG, pour celle d'avant c'était Bordeaux et pour la suivante l'OL.

balashov22

17/10/2019 à 11h27

L'amour Durix
16/10/2019 à 16h50

Sois plus attentif quand tu me lis camarade : je m'en fous qu'il ait entraîné l'OM, ce qui m'inquiète ce sont ses résultats de la saison dernière (mauvais au regard de ce qui était attendu) et sa tendance à toujours accuser les autres de ses propres échecs sans jamais se remettre en cause lui-même. Surtout les arbitres.

L'avis des Hauts

17/10/2019 à 12h44

Salut à tous, je passe la tête pour dire que :
1) je suis allé en page d'accueil
2) j'y ai donc vu cet article
3) je l'ai lu et en félicite l'auteur
Vive les articles de la pages d'accueil et vive les cahiers !
tant que j'y suis : Garcia est un opportuniste, Conte est un traître
l'un se débrouille pour sortir grandi de toute situation, l'autre a clairement fait un bras d'honneur à son désormais ex-club de coeur

Jankulowski Desailly Galasek

19/10/2019 à 10h38

Il a toujours été fidèle à l'Olympique, au final. Il restera Nîmes, après.

Très bon article!

Gazier

19/10/2019 à 11h44

Lors de sa première conférence de presse, il a du être très concentré pour éviter le lapsus qui fâche.

Yul rit cramé

19/10/2019 à 11h51

Hop, tranquillou, deux pages de commentaires.
Espinas, Zélé se permet même un doublon pour se faire bien voir.
C'est un vrai renouveau.

Résultat, j'arrive plusieurs jours apres l'article et la discussion est encore active.

Alors je commence par remercier là personne qui a écrit cet article.

Pour ma part, je suis extrêmement surpris par ce choix, qui me semble très risqué de la part de l'ol.
Parce que dans un contexte de crise, ça me paraît dangereux de miser sur un entraîneur dont la cote de popularité est si mauvaise dès le départ.

Il sort tout juste de trois saisons chez un rival, c'est tout frais et pas encore digéré.

En plus, il en sort avec une image détestable (remarque, à l'ol, ça ne doit pas leur faire peur) mais aussi avec un bilan mitigé pour dire le moins.

Alors, je ne sais pas ce qui a guidé ce choix, il a surement passé un excellent entretien, mais je ne l'aurais jamais cru possible à ce moment là.

Il a encore plus qu'un autre une obligation de résultat immédiat, et l'olympico va être sympatico en plus du derby avec Puel.

 

Yul rit cramé

22/10/2019 à 12h12

Bon, en fait, la baisse du nombre de commentaires sous les articles vient peut être de moi.
Promis les cahiers, j'arrête de commenter les articles !

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)