Sur le fil

Pas mal, ce festival de la patate au Parc OL.

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Plus dans les petits papiers

"Toifilou Maoulida quitte Tours." (lequipe.fr)

Attaque avortée

"Il défendait avec une aiguille." (lequipe.fr)

Bel essai, Bastien !

"U21 : Bastien arbitrera la finale." (lequipe.fr)

Mais qu'est-ce tu bois DD dis donc ?

"Une chanson d'Oasis en hommage." (lequipe.fr)

Lama pas content

"Bernard Lama : sa terre, sa colère." (lequipe.fr)

Droit aux Bud

"Il boit une bière et... marque." (lequipe.fr)

Lyon-Nice

"La FFF affrète un vol." (lequipe.fr)

Oui-Oui

"Wenger, deux saisons de plus." (lequipe.fr)

League Majors

"MU évalué à trois milliards." (lequipe.fr)

Football armateur

"Nottingham Forest passe sous pavillon grec." (lequipe.fr)

Wayne Ruiné

"Rooney perd 500 000 £ en deux heures au casino." (sofoot.com)

Eden Lazare

“Gomis : ‘J'ai vu l'OM mourir et ressusciter’." (lephoceen.fr)

J'y suis Giresse

"Mali : Giresse va rester." (sofoot.com)




Christophe Zemmour
2015-05-25

Dudek 2005, double détente

Un jour, une parade — Parmi tous les faits qui ont participé au "Miracle d’Istanbul", il y a dix ans jour pour jour, il y a l’invraisemblable double arrêt de Jerzy Dudek face à Andryi Shevchenko en toute fin de prolongation. Aussi décisif qu’inattendu.


Christophe Zemmour
2014-10-24

Zamora 1936, la poussière divine

Un jour, une parade – Le 21 juin 1936, en finale de la Copa del Rey, Ricardo Zamora effectue un arrêt aussi confus que décisif en faveur du Real Madrid face au FC Barcelone. Ancienne gloire catalane, il signe là une dernière parade légendaire, à la veille de la Guerre d’Espagne. 


Richard N
2014-02-05

Landreau 2002, l'arrêt sur le côté

Un jour, une parade – Le 8 décembre 2002, au cours d'un PSG-Nantes de Coupe de la Ligue, Mickaël Landreau réalise face à Ronaldinho un des arrêts les plus invraisemblables du foot français.


Christophe Zemmour
2013-12-17

Zoff 1982, la Parata

Un jour, une parade – Le 5 juillet 1982, l’Italie bat le Brésil (3-2) et rejoint les demi-finales du Mundial espagnol grâce au triplé de Paolo Rossi, mais aussi grâce à la Parata de Dino Zoff sur la tête d’Oscar, à l’ultime minute de jeu.


Richard N
2013-12-02

Landreau 1996, premier péno

Un jour, une parade – Le 2 octobre 1996 à Furiani, la France du foot découvre un jeune gardien de dix-sept ans, Mickaël Landreau, qui dépose sa marque d’entrée en arrêtant un penalty.


Christophe Zemmour
2013-10-18

Thomson 1931, dernier arrêt avant le paradis

Un jour, une parade – Lors du Old Firm du 5 septembre 1931, John Thomson, prometteur portier du Celtic Glasgow, trouve Sam English sur sa route, mais aussi la mort. Une sortie à la fois triste et légendaire, qui unit les fans du Celtic et des Rangers.