Classement en relief

classement en relief

Pascal Dupraz : "À d’Ornano, il faut qu’on se fasse respecter. Le foot est un sport viril. Cette virilité, il faut utiliser en étant toujours, bien sûr, licite dans ses interventions." (Foot normand, 05/08) 


Maurizio Sarri : "J'ai parlé aux joueurs. Je leur ai dit ‘Si vous gagnez avec moi qui n’ai jamais rien gagné, c’est que vous êtes vraiment forts'." (Sky Italia, 26/07) 


Vikash Dhorasoo : "Aujourd’hui Didier Raoult à l’assemblée c’était Zizou contre le Brésil en 2006." (Twitter, 24/06) 


Jean-Michel Aulas : “Il aurait pu être logique d’imaginer l’OL déjà qualifié pour les quarts de C1, puisqu’ils vont se jouer sur un match sec. Mais nous sommes pour le fair-play et on accepte le retour face à la Juve.” (La Gazzetta dello Sport, 23/06) 


Jean-Michel Aulas : 'Quand on parle de football, mon cœur vibre. Quand on parle de la France, mon cœur vibre aussi. Et là, malheureusement, il a un peu envie de pleurer." (10/06)

 


Roxana Maracineanu : "Les salles de cinéma vont rouvrir bientôt. Si Monsieur Aulas a différents scénarii à proposer, je l’invite à en faire un film et à le proposer en salle puisqu’il y aura du public." (DNA, 29/05) 


Isabelle Silva, femme de Thiago: "La situation à Paris c'est vraiment triste. Je trouve plus rien au marché. On a décidé de trouver un vol pour rentrer au Brésil parce qu'ici je trouve encore des choses au supermarché..." (Instagram, 18/03) 


Christophe Dugarry : "Deux équipes qui ont joué à domicile comme elles jouent à l'extérieur." (RMC Sport, 11/03) 


Andrea Agnelli : "J'ai le plus grand respect pour ce qu'accomplit l'Atalanta, mais sans avoir de passé dans les compétitions européennes, après une seule bonne saison, ils participent à la Ligue des champions. Est-ce que c'est juste?" (AFP, 05/03) 


Jacques Vendroux : "Stéphane Guy est un excellent commentateur qui aime profondément son métier et en plus un passionné et également un vrai gaulliste fidèle donc respect ça va les donneurs de bons points ils ne connaissent pas notre métier." (Twitter, 23/02) 


El-Hadji Diouf : "El-Hadji Diouf, c’est la plus grande légende du football sénégalais [ayant] jamais existé." (senegal7.com, 20/02)


Jean-Michel Aulas : "Rudi Garcia a un sens tactique surdéveloppé. Même moi, j'ai du mal à suivre." (Le Dauphiné, 07/02) 


Christophe Galtier : "Malheureusement, l'arbitrage est souvent influencé par la qualité de l'adversaire." (26/01) 


André Villas-Boas : "Je n'étais pas informé de sa décision [de Jacques-Henri Eyraud d'employer Paul Aldridge comme intermédiaire], mais je respecte. Je l'ai lu dans L'Équipe, sur notre site il n'y avait rien. C'est à lui et Frank [McCourt] de gérer le côté économique, de voir s'il faut vendre des joueurs ou l'entraîneur..." (14/01)


Didier Quillot : "À partir de la saison prochaine, les matches du samedi soir à 20 heures auront lieu le dimanche à 15 heures." (RMC, 13/01)

 


Gérard Lopez : "Vous dire que nous sommes le meilleur club au monde dans le commerce de joueurs ne serait probablement pas trop loin de la réalité." (Financial Times, 10/01)


Bertrand Traoré: "Un manque de vitesse dans notre jeu? Si vous voulez, on fait une course ensemble, vous allez voir s’il y a de la vitesse ou pas." (Inside Gones, 17/12) 


Andy Delort : "Sans la VAR, je serais le meilleur buteur du championnat." (francetvinfo.fr, 16/12) 


Noël Le Graët"Dans cinq ou six stades, on peut difficilement jouer au football parce qu'il y a les fumigènes ou en raison de la conduite de certains spectateurs, qui veulent soit changer de président, d'entraîneur ou de joueur." (AFP, 14/12)


Nicolas Pallois : "[Mbappé et Neymar] ce sont des joueurs de qualité mais offensivement ils ne sont pas si dangereux que ça. Après, ils marquent quand même un but chacun." (Ouest France, 05/12) 


Éric Di Meco : "On peut pas dire que l'arbitre est dans un grand soir. On l'a vu souvent prendre des décisions un petit peu à l'inverse de ce qu'on jugeait nous." (RMC Sport, 23/10) 


Rudi Garcia : "La seule stat qui n'est pas bonne, c'est le résultat." (Bein Sports, 19/10) 


Roland Romeyer (à propos de Ghislain Printant): "Dans la vie, il y a les numéro 2 et les numéros 1. On l’avait surclassé." (04/10) 


Xavi : "[Au Qatar] Je ne vis pas dans un pays démcratique, mais le système marche mieux qu'en Espagne. (…) Il y a beaucoup d'avantages: la sécurité, la tranquilité. Nous n'avons pas de clé pour la maison, on peut laisser la voiture avec le moteur allumé. (…) Au Qatar, les gens sont heureux." (Ara, 23/09)


Anne Hidalgo : "On lui [Neymar] a mis la Tour Eiffel en rouge et bleu, les couleurs de Paris et les couleurs du PSG. Maintenant, mon garçon on t'aime beaucoup, mais va falloir que tu t'arraches et qu'on gagne la Ligue des champions." (Télé Loisirs, 12/09) 


Pierre Ménès : "Le problème en France, dans le foot, c'est le racisme anti-Blancs." (CNews+, 07/09)


Vincent Duluc : "Dire que 'enculé' est homophobe, c’est sexiste." (La Chaîne L'Équipe, 03/09)


Hatem Ben Arfa : "Aucun challenge qui m'a été proposé ne m’a excité. C’est comme avec une femme, si elle ne t’excite pas, laisse tomber frère." (Instagram, 03/09) 


Éric Choupo-Moting: "Les gens négatifs n'ont peut-être pas trouvé leur bonheur." (25/08) 


Jérôme Rothen : "Mon ambition est d'être la référence des consultants football en France." (Télé Loisirs, 21/08) 


Le sondage idiot

Jean-Michel Aulas a confié qu'on le surnommait Steve McQueen quand il était jeune. À quelles autres révélations de ce genre faut-il s'attendre?

Roland Romeyer : "On m’appelle Marlon Brandy".
Gervais Martel : "On m’appelle Mike Hammer".
Luis Suarez : "On m'appelle Russell Crocs".
Loris Karius : "On m'appelle Sean Conneries".
Cristiano Ronaldo : "On m'appelle Benicio Del Pectoraux".
Alou Diarra : "On m'appelle Christopher Walker".
Yoann Gourcuff : "On m'appelle Patrick de verre".
Nasser Al-Khelaifi : "On m’appelle Al Padchénou".
Olivier Létang : "Mediapart m’appelle Robert de Nigro".
René Girard : "On m'appelle le philosophe, jamais compris pourquoi".