Classement en relief

classement en relief

Sur le fil

5 minutes (!) pour prendre une décision controversée…

RT @OncleFredo: Né le 4 septembre 1936 à #Barcelone, le premier Syndicat des Footballeurs, Entraîneurs et Masseurs de l'#UGT permit à des…

RT @LucarneOpposee: Le nouveau maillot de River se vend comme des petits pains. La raison ? Aucun sponsor (mise à part sur les manches).…

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 07h30 - plumitif : Comme toujours super travail d'infos de Romain Molina. Ici sur Radonjic, cité comme convoité par... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 02h44 - forezjohn : et donc par rapport à l'immobilité, je pense qu'il ne faut pas voir les batiments et ouvrages... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 02h23 - PCarnehan : Pascal Amateur18/08/2018 à 20h06En tout cas, on peut penser que sur ce match, Weah a probablement... >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 01h13 - khwezi : C'était un peu n'importe quoi ce match Chelsea - Arsenal, quand même. Nouveau manager des deux... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 00h55 - Run : Comme ma memoire finalement...tout le monde oublie les GP gagnes par Senna avec 50 secondes... >>


Changer l'arbitrage

18/08/2018 à 23h42 - Yul rit cramé : J'en suis surpris de l'accueil donné à cette décision forte de la VAR.Pour moi, non seulement la... >>


Observatoire du journalisme sportif

18/08/2018 à 23h23 - Westham : suppdebastilleaujourd'hui à 16h50Une information c'est peut-être exagéré. Après recherche sur... >>


LA GAZETTE : les observations

18/08/2018 à 23h07 - KL : Le 22 décembre 1996, Gianluigi Buffon est titularisé aux cotés Lilian Thuram par le jeune (37... >>


Foot et politique

18/08/2018 à 22h47 - Tonton Danijel : newuser, si tu viens de Paris ou de Lyon (d'après ce qu'il me semble comprendre de tes rares... >>


Le fil de butte avec ses potes en croco

18/08/2018 à 21h15 - Né aux Phytes : Plutôt ambitieuse la compo de Der Zak avec la titularisation des trois recrues devant. Faut que... >>


Gustavo Poyet : "Vous n’avez pas les cojones de dire la vérité. Je m’en fous des dirigeants bordelais qui parlent par derrière. Ils essaient de me tuer par derrière. J’arrête de parler quand je veux. Que le propriétaire m’appelle!" (16/08) 


François Ciccolini (à un journaliste de France Bleu): "Si tu veux un coup de crosse dans la tête, j'ai ce qu'il faut dans mon sac." (France Info, 13/08)


Rudi Garcia : "S’il y avait eu le VAR la saison dernière, je pense qu’on serait en Ligue des champions. Mitroglou serait allé au but et on aurait décidé après s’il y avait hors-jeu ou pas et on n’aurait certainement pas perdu ce match." (08/08) 


Adil Rami : "Le petit pont, le grand pont, on t'apprend ça au quartier. Tout le monde kiffe. C'est beau à voir mais ça dure dix secondes. C'est mieux d'être champions du monde." (lequipe.fr, 18/07) 


Noël Le Graët (à propos d'Alexandre Benalla, collaborateur de l'Élysée accusé de violence sur des manifestants): 
"Je ne sais pas si il était avec nous dans le bus, on vérifiera, en tout cas dans le bus, il n'a tapé personne." (RMC, 19/07),  


Jacques Vendroux : "Je comprends que certains disent 'Vendroux, il faudrait tout de même qu’il raccroche', car y a des jeunes, il y a des gens meilleurs que moi." (Paris Normandie, 14/07) 


Rémy Cabella : "J'aurais aimé être brésilien et m'appeler Cabellinho. (…) Je veux qu'on me dise: 'Arrête de croquer, fais des passes!' Ça signifie que je suis moi-même, que je suis fort." (France Football, 12/07) 


Pascal Dupraz : "Le football c’est la joie, ne l’oubliez pas." (TF1, 06/07)


Carlos Bianchi : "Les Uruguayens n'ont pas deux couilles, mais quatre." (Libération, 04/07) 


Mladen Krstajic (sélectionneur serbe): "Malheureusement, il semble que seuls les Serbes sont condamnés à une justice sélective, avant à La Haye et aujourd'hui dans le football avec l'assistance vidéo à l'arbitrage." (Instagram, 24/06) 


Shin Tae-yong (sélectionneur de la Corée du Sud) : "Nous avons changé de numéros parce que nous ne voulions pas tout montrer à nos adversaires et essayer de les embrouiller. Ils connaissent peut-être quelques-uns de nos joueurs, mais il est très difficile pour les Occidentaux de faire la distinction entre les Asiatiques et c'est pourquoi nous l'avons fait." (17/06)


Lucas Hernandez : "On doit s'améliorer dans la communication. Des joueurs comme Antoine (Griezmann), Raphaël (Varane) et Paul (Pogba) doivent plus parler pour qu'on voie qu'on n'est pas une équipe de D2." (17/06)


Lucas Hernandez : "On l'a vu hier, il y a des moments où j'ai un peu exagéré. Ça fait partie du spectacle, du jeu. Je suis habitué à faire ça. Ça permet à l'équipe de gagner un peu de temps. De temps en temps, j'en rajoute, ça fait partie de moi." (17/06)


Aziz Bouhaddouz (buteur contre son camp contre l’Iran) : "Je veux m'excuser pour l'équipe, les fans et les 35 millions de personnes au Maroc. (...) Désormais, je suis l'idiot." (15/06)


Pierluigi Collina et Massimo Busacca : "Le temps qui sera passé, ce n’est rien comparé au résultat du match. Il faut accepter que ça prenne quelques secondes de plus pour avoir la bonne décision. (...) C’est le résultat qui compte. Les arbitres sont des humains, la vidéo est une sorte de parachute pour leur éviter de s’écraser. On prendra le temps nécessaire. Même 10 minutes s’il le faut." (12/06)

 


Noël Le Graët"(Pogba) est un petit peu moins bien parce qu'il chahute un peu moins. La nature de Pogba, c'est une toilette un peu différente, des cheveux différents. Là il s'est mis un peu comme tout le monde et je crois qu'il faut qu'il retrouve peut-être un peu la fantaisie qu'il avait avant." (RMC, 08/06)


Rabah Madjer : "Les joueurs ont une mission. Leur mission, c'est d'accomplir cette mission." (06/06) 


Emmanuel Macron : "Nous sommes dans un pays qui a une caractéristique: il y a deux métiers très difficiles, c'est président de la République et sélectionneur de l'équipe de France de football." (BFMTV, 27/05)


Waldemar Kita (répondant sur l'apport éventuel de Youri Djorkaeff au club): "Vous vous trompez sur beaucoup de choses. Je vais être un peu dur avec vous, mais, parfois, vous êtes un peu paysans, c'est à dire que vous manquez d'ouverture d'esprit." (Ouest France, 21/05) 


Pierre Ménès : "J'ai trouvé l'Atlético pathétique ce soir (...) Ils se sont dit 'On va pas se fouler à jouer au foot, on va faire comme d'habitude, on va leur faire de la mayonnaise purée et ils vont s'engluer'." (Canal+, 16/05)


Jean-Michel Aulas : "Quelquefois, quand on vieillit, on perd l’utilisation du second degré, donc je suis déjà au troisième degré." (L'Équipe, 30/04) 


Jacques-Henri Eyraud : "Je note que tous mes prédécesseurs ont eu un problème avec Jean-Michel Aulas. Cela veut peut-être dire que le problème, c’est Jean-Michel Aulas." (La Provence, 27/04) 


Jacques-Henri Eyraud (à propos de Jean-Michel Aulas durant la commission de discipline) : "Ce qui m’a le moins plu, c’est quand Don Giovanni Michele s’est laissé aller à des menaces, des intimidations, y compris à l’encontre d’Alexandre Mialhe, notre secrétaire général, et d’Olivier Grimaldi, notre avocat." (La Provence, 27/04) 


Waldemar Kita : "On veut construire un stade autour duquel on vivrait comme dans un petit village. Si on nous laisse faire, tout ira bien." (Le Monde, 18/04) 


Gianluigi Buffon : "Cet arbitre n'a pas de cœur. Il a un sac poubelle à la place du cœur. Si tu n'as pas de personnalité et de courage, tu vas en tribunes regarder le match avec ta femme et un Sprite." (Mediaset Premium, 11/04) 


Gennaro Gattuso : "Si mon grand-père avait trois couilles, ce serait un flipper." (03/04)

 


Waldemar Kita : "On a quand même perdu 25 points à cause de l'arbitrage." (L'Équipe, 01/04)


Guy Roux : "Des fois, je me demande ce que j’ai fait pour mériter la légion d'honneur. Et puis je me rappelle que j’ai entraîné Cantona pendant sept ans." (Le Monde, 30/03) 


Daniel Leclercq : "Je dis toujours qu’un joueur est moins important que l’équipe et Zoubir est moins important que les supporters." (France 3, 20/03) 


Bruno Genesio : "Il n'y a qu'une chose qui est inéluctable: la mort." (18/03)


Le sondage idiot

Neymar, dont le domicile attire de plus en plus de curieux, va être contraint de déménager. Quelle pourrait être sa nouvelle adresse?

Boulevard Ney
Sur les Grands boulevards, pour lui rappeler Metz et Angers
En Seineymarne
Aux Tuileries, pour recevoir les briques de Kurzawa
Place de la Bourse
Dans la maison de Lucas, que celui-ci va bientôt libérer
Place de Catalogne
À Courbevoie, pour faire l'amour à La Défense