Classement en relief

classement en relief

Sur le fil

L’attitude des Argentins sur l’action du but, c’est juste impossible.

Les Cahiers sur Twitter

Le forum

Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 03h52 - Hyoga : (c'est pas dispo en replay par hasard?) >>


Toujours Bleus

aujourd'hui à 02h59 - Hal 9000 : En effet Classico, j'ai cette même impression, genre on subit sans trop se faire peur, et on... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 02h08 - Milan de solitude : Berpachiche"Un gros chèque pour Berchiche ?" (football365.fr) >>


Paris est magique

aujourd'hui à 01h34 - Classico : Mais pourquoi vendre Guedes qui serait un joueur de rotation parfait au PSG ? Il est déjà... >>


Dans le haut du panier

21/06/2018 à 23h59 - le_merlu_frisé : Petit extrait :No. 332002: With Kenny and Chuck making fun of the influx of foreign players, Stern... >>


World Cup, the road to Doha

21/06/2018 à 23h38 - Jean Luc Etourdi : La Metz Est Diteaujourd'hui à 23h34Le lien entre coupes de cheveux et jeu pratiqué va me faire le... >>


Coupe du monde 2018 : le groupe D

21/06/2018 à 23h11 - Koller et Thil : La Metz Est Diteaujourd'hui à 22h26La Croatie, c'est un peu comme l'Uruguay, ça paie pas de mine... >>


Foot et politique

21/06/2018 à 23h02 - Coach Potato : Et à lui, on lui dit rien!J'ose à peine imaginer ce que j'aurais ramassé à la place d'Espinas.... >>


Coupe du monde 2018 : le groupe C

21/06/2018 à 22h43 - lyes : A choisir il vaut mieux tout sauf la Croatie non ? L'Islande c'est béton et pénible mais tout à... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

21/06/2018 à 21h49 - Kurby Bocanda Barcelona : Paire a eu des balles de match finalement, chuis vert, c'est de saison >>


Shin Tae-yong (sélectionneur de la Corée du Sud) : "Nous avons changé de numéros parce que nous ne voulions pas tout montrer à nos adversaires et essayer de les embrouiller. Ils connaissent peut-être quelques-uns de nos joueurs, mais il est très difficile pour les Occidentaux de faire la distinction entre les Asiatiques et c'est pourquoi nous l'avons fait." (17/06)


Lucas Hernandez : "On doit s'améliorer dans la communication. Des joueurs comme Antoine (Griezmann), Raphaël (Varane) et Paul (Pogba) doivent plus parler pour qu'on voie qu'on n'est pas une équipe de D2." (17/06)


Lucas Hernandez : "On l'a vu hier, il y a des moments où j'ai un peu exagéré. Ça fait partie du spectacle, du jeu. Je suis habitué à faire ça. Ça permet à l'équipe de gagner un peu de temps. De temps en temps, j'en rajoute, ça fait partie de moi." (17/06)


Aziz Bouhaddouz (buteur contre son camp contre l’Iran) : "Je veux m'excuser pour l'équipe, les fans et les 35 millions de personnes au Maroc. (...) Désormais, je suis l'idiot." (15/06)


Pierluigi Collina et Massimo Busacca : "Le temps qui sera passé, ce n’est rien comparé au résultat du match. Il faut accepter que ça prenne quelques secondes de plus pour avoir la bonne décision. (...) C’est le résultat qui compte. Les arbitres sont des humains, la vidéo est une sorte de parachute pour leur éviter de s’écraser. On prendra le temps nécessaire. Même 10 minutes s’il le faut." (12/06)

 


Noël Le Graët"(Pogba) est un petit peu moins bien parce qu'il chahute un peu moins. La nature de Pogba, c'est une toilette un peu différente, des cheveux différents. Là il s'est mis un peu comme tout le monde et je crois qu'il faut qu'il retrouve peut-être un peu la fantaisie qu'il avait avant." (RMC, 08/06)


Rabah Madjer : "Les joueurs ont une mission. Leur mission, c'est d'accomplir cette mission." (06/06) 


Emmanuel Macron : "Nous sommes dans un pays qui a une caractéristique: il y a deux métiers très difficiles, c'est président de la République et sélectionneur de l'équipe de France de football." (BFMTV, 27/05)


Waldemar Kita (répondant sur l'apport éventuel de Youri Djorkaeff au club): "Vous vous trompez sur beaucoup de choses. Je vais être un peu dur avec vous, mais, parfois, vous êtes un peu paysans, c'est à dire que vous manquez d'ouverture d'esprit." (Ouest France, 21/05) 


Pierre Ménès : "J'ai trouvé l'Atlético pathétique ce soir (...) Ils se sont dit 'On va pas se fouler à jouer au foot, on va faire comme d'habitude, on va leur faire de la mayonnaise purée et ils vont s'engluer'." (Canal+, 16/05)


Jean-Michel Aulas : "Quelquefois, quand on vieillit, on perd l’utilisation du second degré, donc je suis déjà au troisième degré." (L'Équipe, 30/04) 


Jacques-Henri Eyraud : "Je note que tous mes prédécesseurs ont eu un problème avec Jean-Michel Aulas. Cela veut peut-être dire que le problème, c’est Jean-Michel Aulas." (La Provence, 27/04) 


Jacques-Henri Eyraud (à propos de Jean-Michel Aulas durant la commission de discipline) : "Ce qui m’a le moins plu, c’est quand Don Giovanni Michele s’est laissé aller à des menaces, des intimidations, y compris à l’encontre d’Alexandre Mialhe, notre secrétaire général, et d’Olivier Grimaldi, notre avocat." (La Provence, 27/04) 


Waldemar Kita : "On veut construire un stade autour duquel on vivrait comme dans un petit village. Si on nous laisse faire, tout ira bien." (Le Monde, 18/04) 


Gianluigi Buffon : "Cet arbitre n'a pas de cœur. Il a un sac poubelle à la place du cœur. Si tu n'as pas de personnalité et de courage, tu vas en tribunes regarder le match avec ta femme et un Sprite." (Mediaset Premium, 11/04) 


Gennaro Gattuso : "Si mon grand-père avait trois couilles, ce serait un flipper." (03/04)

 


Waldemar Kita : "On a quand même perdu 25 points à cause de l'arbitrage." (L'Équipe, 01/04)


Guy Roux : "Des fois, je me demande ce que j’ai fait pour mériter la légion d'honneur. Et puis je me rappelle que j’ai entraîné Cantona pendant sept ans." (Le Monde, 30/03) 


Daniel Leclercq : "Je dis toujours qu’un joueur est moins important que l’équipe et Zoubir est moins important que les supporters." (France 3, 20/03) 


Bruno Genesio : "Il n'y a qu'une chose qui est inéluctable: la mort." (18/03)


Bruno Genesio : "J’ai entendu des trucs hallucinants, que l’on n’avait pas de projet de jeu alors que l’on pratiquait le meilleur football derrière Paris. C’est tout juste si l’on avait fini deuxièmes parce que je sortais en boîte de nuit avec les joueurs et que j’étais copain avec Lacazette, Tolisso et Gonalons." (lemonde.fr, 14/03) 


José Mourinho (en conférence de presse après l'élimination par Séville): "J'ai déjà été deux fois sur cette chaise. Une fois avec Porto: Manchester éliminé. Une fois avec le Real: Manchester éliminé. Il n'y a donc rien de nouveau pour ce club de football." (13/03)


Un responsable de la sécurité du PSG: "Le virage Auteuil est une hernie au PSG avec, d'un autre côté, le reste du Parc." (lequipe.fr, 10/03)


Zinédine Zidane : "Peut-être que ce soir ils ont été peut-être un peu moins bons, mais c'est peut-être parce qu'aussi on a été nous très bons." (06/03)


Adil Rami: "On n'a pas vu un match d'hommes dimanche. Je regrette les PSG-OM des années 1990. Un ballon entre deux, il faut donner son corps à la science." (28/02) 


Mauricio Pochettino (à propos des trois touches ratées de Serge Aurier): "Je lui ai dit 'Fais attention, tu vas finir par me faire virer". Cela donne l'impression aux gens qu'on est tous mauvais!'" (rires) 


Christophe Galtier : "Il faut qu'ils [ses joueurs] aillent se violer à l'intérieur d'eux-mêmes." (24/02)


Bruno Genesio : "Dans le foot de haut niveau, il faut gagner les matches." (22/02) 


Bernard Mendy (consultant beIN et entraîneur adjoint du PSG féminin): "C'est très bien défendu. C'est un sport de filles ou pas? Excuse-moi c'est un sport d'hommes." (beIN, 13/02) 


Giorgio Chiellini : "Pep Guardiola a ruiné le défenseur italien. C’est un entraîneur fantastique avec un esprit fantastique, mais les entraîneurs italiens ont essayé de le copier sans la même connaissance et ensuite dans les dix dernières années, nous avons perdu notre identité." (goal.com, 08/02) 


Le sondage idiot

Neymar, dont le domicile attire de plus en plus de curieux, va être contraint de déménager. Quelle pourrait être sa nouvelle adresse?

Boulevard Ney
Sur les Grands boulevards, pour lui rappeler Metz et Angers
En Seineymarne
Aux Tuileries, pour recevoir les briques de Kurzawa
Place de la Bourse
Dans la maison de Lucas, que celui-ci va bientôt libérer
Place de Catalogne
À Courbevoie, pour faire l'amour à La Défense