Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Sur le fil

On vient de retrouver ça dans nos archives. https://t.co/NErSgeCaEs

[vidéodrome] La fausse joie de l’expulsé: ascenseur émotionnel en Pologne - https://t.co/LqNqAHsaSA

RT @SeriousCharly: Rends le @LiberoLyon, @TwitterFrance.

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

De Nuremberg à Pôle Emploi

"Nuremberg vire son entraîneur." (lequipe.fr)

Faut pas des Koné

"Boxing Day en L1, Koné dit non." (maxifoot.fr)

Abstinence

"Fuchs absent trois mois." (lequipe.fr)

Doc Gynéco en public

"Les oreilles écartées par ses gants noirs, Mario Balotelli a ouvert ses écoutilles face aux tribunes de Gaston-Gérard." (lequipe.fr)

Flammengo

"Brésil : incendie meurtrier au centre de formation de football de Flamengo." (rfi.fr)

L'homme au ballon d'or

"Mpabbé, le grand bond." (lequipe.fr)
La Coupe du monde ne suffit pas.

Andreas Dirlo

"PSG : contacté pour être directeur du football, Wenger va rapidement se décider." (lefigaro.fr)

Eric Maxim goûte au shopping

“Le foot masculin ça paie, le foot féminin ça coûte.” (lequipe.fr)

Praud-actif

"PSG : Pascal Praud défonce Paris et Neymar pour le même prix !" (footradio.com)

La menace Chantôme

"Garcia lâche une menace énigmatique." (foot01.com)

Le forum

Bréviaire

aujourd'hui à 18h32 - Di Meco : Ravio sans jeu de motsChamallow"L’entraîneur de l’OL qui affronte le Barça, mardi, est un... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 18h30 - LYon Indomptable : Avec Cornet et Traoré disent-ils.j'aurais bien vu Terrier à la place de Cornet à gauche.H-... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 18h25 - Di Meco : Toi aussi, tu revenerras le lien plus tard ? >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 18h23 - Di Meco : Song Nilmar Saw ? >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 17h46 - syle : Qu'il joue, pardon... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 17h36 - JeanLoupGarou : Je viens de lire que le contrat de Lass avait été résilié le 9 février.Quitte à se foutre de... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 17h23 - Josip R.O.G. : "Insolubilité", non? >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 16h22 - Raspou : C'est confirmé, il y a eu plusieurs alertes à la bombe aujourd'hui à Moscou, la ronde sera... >>


Lost horizons

aujourd'hui à 15h40 - Cush : Mortel, le fil est fidèle à sa légende! Un grand merci les gars. Je note pour Phnom Penh, on... >>


Coupe de la Ligue

aujourd'hui à 15h33 - Glassmann : Le programme de l'EAG d'ici le 30/03 : Bordeaux, Angers, Nantes, Toulouse et Dijon.On va arriver à... >>


Présentons-nous...

aujourd'hui à 15h11 - Dan Lédan : Que tu sois un expert en cucurbitaçée ne m'étonne pas .. >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 14h34 - Run : Nos meilleures Sanéaujourd'hui à 14h19-----Oui evidemment. Mais il reste toujours des petits... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 14h31 - Gouff : C'est quand même assez rare non, une grande réussite économique sans résultats sportifs? Je... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 13h38 - ParisHilton : Milan de solitude18/02/2019 à 13h38ParisHilton,C'est "Solaris", son propre film, que Tarkovski... >>


Le Calcio, du foot qui te botte

aujourd'hui à 03h34 - Gouffran direct : Pro Piacenza exclu de Serie C.Peccato. >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 00h51 - Gouffran direct : VAR sot vit ma vie d'arbitre. >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 00h42 - Zouma Zouma Zouma Yeah : Je suis triste également. Et comme je n'aurais certainement pas pu mieux l'écrire que Moravcik,... >>


Ventre mou's League

18/02/2019 à 23h07 - jeannolfanclub : Je viens de voir quelques "personne me parle", rien d'autre qui pourrait me voir des points de... >>


Observatoire du journalisme sportif

Le défouloir pour les "frustrés" de la plume et du micro.

Tricky

12/02/2019 à 15h51

Josip R.O.G.
aujourd'hui à 15h46
Pascal Amateur
aujourd'hui à 15h28
Tout le monde était témoin pendant des années d'activités menées à visage, sinon découvert, mais identifiable.
———
Oui mais même réflexion que pendant l’étrange procès Baupin : la dissymétrie du pouvoir rend parfois la parole compliquée.

Pascal Amateur

12/02/2019 à 15h52

Il y a quelque chose là-dedans du "bouc-émissaire coupable". Est-ce amphibologie, oxymore ? En ces cas, je regrette toujours mon inculture pour rapprocher cette étrange chasse aux sorcières d'épisodes passés.
Sinon, je ne connaissais pas "Brotopia", qu'en est-il de sa VF, Tricky peux-tu expliciter ? Merci.

Milan de solitude

12/02/2019 à 15h53

Lucho,

Nous sommes d'accord sur l'hypocrisie du milieu. J'avoue que je n'ai pas pu m'empêcher un sourire en coin en apprenant que le numéro 3 de Libération était en cause.
Nous nous rejoignons aussi pour dire qu'il faut être une ordure pour chercher des noises aux gens sur internet, les pousser à bout et y trouver de l'agrément, sous couvert de pseudonymat bien sûr.
Je questionne les mécanismes qui les punissent maintenant, ces ordures. Les basses vengeances en public et les suspensions immédiates ne me conviennent pas. Même s'il est difficile d'obtenir réparation par des voies légales, j'aime qu'on canalise ses instincts primaires.

Ma réflexion porte aussi sur le temps : aux États-Unis, on exhume une photo de jeunesse d'un politique démocrate où il fait montre de racisme au cours d'une fête et, des décennies après, on l'estime pour cela illégitime d'assumer une fonction politique d'importance. Cette conception de la justice, basée sur une sorte de vertu virginale, a-t-elle du sens ? N'a-t-on pas le droit de mûrir ? d'avoir été con le temps d'une soirée à 22 ans et d'avoir changé ? Cela rend-il nul toute sa vie ? Ce qu'on vit de 22 ans à 55 ans ne compte-t-il pas ? Les belles âmes (celles dont on n'a pas de photos) sont-elles plus qualifiées ? Quand tu vois que Trump saute sur l'occasion pour passer pour vertueux...

Pascal Amateur

12/02/2019 à 16h03

totoschillacci
aujourd'hui à 15h43

certainement aussi qu'ils ont trouvé là une bonne occasion de se débarrasser de personnes qui devaient bien être toxiques dans le quotidien...

> Je souligne ce passage, car je le trouve pertinent. Il est aisé de dénoncer "ceux qui ne disent rien". À ceci près qu'il est fréquent que ces harceleurs, en meute ou non, possèdent un profil de pervers, à entendre comme capables de violence aveugle et impossibles à résonner. Les dénoncer peut revenir à être à son tour l'objet de ces violences - et tout le monde n'est pas égal face à la destruction. Cet effet de masse permet en effet de dépasser la brutalité individuelle, pour enfin chasser ces incurables prédateurs moraux.

Tricky

12/02/2019 à 16h06

Pardon pour la référence obscure.
Brotopia, c’est l’enquête pas inintéressante menée par Emily Chang (journaliste tech reconnue à Bloomberg) sur le rapport des mecs de la Silicon Valley (entrepreneurs à succès, VCs), sauf, pour un certain nombre de raisons, Google) avec les femmes : pour faire court, jamais embauchées, jamais financées, victimes récurrentes de harcèlement type Ligue du LOL et, cerise sur le gâteau ou aboutissement logique, purs objets sexuels démultipliés à disposition dans de sordides fêtes alimentées au MDMA. Le livre n’évite ni le sensationnalisme, ni le sordide, mais là encore, personne ne vient nier le contenu de ce que Chang écrit (alors qu’elle cite par exemple la surpuissante PayPal Mafia)

Pascal Amateur

12/02/2019 à 16h07

*raisonner, bien sûr ; mais "résonner" fonctionne, en ce que la parole n'y agit pas. C'est mat, opaque.

Pascal Amateur

12/02/2019 à 16h08

OK, merci. Bon, à te lire, aucune n'est consentante et toutes sont droguées, mais pourquoi pas. Cela n'enlève rien à cette violence.

José-Mickaël

12/02/2019 à 16h26

Donc il y a dix ans, des journalistes se font harceler pour leur boulot. Ils en parlent autour d'eux, d'ailleurs tout le monde est au courant, mais personne ne fait rien. Même le chef est au courant (j'ai lu plusieurs articles, apparemment certaines victimes en avaient parlé à leur chef). Mais le chef ne fait rien.

Et aujourd'hui que l'affaire sort, les harceleurs sont licenciés. Ah, le chef a donc agi.

Si cette version est la bonne (mais j'ai peut-être rien compris), le chef est un sacré connard.

JeanLoupGarou

12/02/2019 à 16h28

C'est cela. Sauf que le chef de l'époque n'était pas forcément au courant (Twitter était encore assez peu répandu, surtout pour les "vieux").
Et c'est le chef d'aujourd'hui qui les vire.

Tricky

12/02/2019 à 16h33

Pascal Amateur
aujourd'hui à 16h08
OK, merci. Bon, à te lire, aucune n'est consentante et toutes sont droguées, mais pourquoi pas. Cela n'enlève rien à cette violence.
———
Avec tout le respect dû, on ne parle pas de journalistes à Slate. Les hommes dont il est question détiennent énormément de pouvoir dans un microcosme par ailleurs excessivement discriminant par le genre (5% des boîtes financées ont des CEOs femmes, pour te donner une (voir pour un exemple moins sensationnel, Ellen Pao vs. Kleiner Perkins sur la discrimination dans le secteur du venture capital)
Donc, non, personne ne les force littéralement. Mais difficile de refuser une invitation.

 

Pascal Amateur

12/02/2019 à 16h36

Oui, oui, pour ma part j'ai tellement l'impression qu'il s'agit d'un monde inaccessible à ma pensée. Cela fait trou dans mon symbolique. En ce sens, il ne s'agit pas seulement de déni, mais d'inconcevable. Cette prise de parole vient au moins mettre des mots là où il n'y en a pas ou presque pas.